Docteur Philippe CADORET à VANNES (BRETAGNE - MORBIHAN 56) France

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Que faut-il attendre des lasers fractionnés dans le traitement des ridules ?

Tout d’abord entendons nous bien, je ne parle pas des rides dynamiques (liées aux contractions musculaires, comme les rides du front), ni des rides liées à l’affaissement des tissus (sillons naso-géniens, plis amertume). Sur ces rides, les résultats des lasers en général sont insuffisants et doivent être complétés par de la toxine botulique ou des injections de comblement.      

Les lasers fractionnés sont une grande famille d’appareils non équivalents. Ils ont en commun d’avoir un tir tamisé, pixélisé : de micro-intervalles de peau saine existent entre les points d’impact du laser.

 

Certains de ces lasers ont une action principalement ablative (ils rabotent) : ce sont les erbiums.

 

D’autres ont une action de chauffe du derme : ils entraînent une contraction du collagène et stimulent la fabrication des constituants du derme : ce sont les lasers infrarouges de type Fraxel qui sont un équivalent des lasers Nd :Yag 1064 nanomètres long pulse.

 

D’autres enfin combinent les deux, et le médecin choisira les paramètres en fonction de votre demande : ce sont leslasersCO2 fractionnés . 


 

Il faut donc bien vous faire expliquer le type d’appareil et ce que l’on peut en attendre. Les appareils mixtes sont fréquents, ils combinent les avantages (mais aussi les inconvénients) des deux techniques.

 

Personnellement mon choix va aux lasers CO2 fractionnés car ils permettent de faire du sur-mesure, de privilégier tel ou tel mode d’action en fonction de la demande, des contraintes sociales, et de la réponse du patient.

 

Le laser CO2 fractionné que le Docteur Cadoret utilise à son cabinet est le laser MiXto (tous les détails sur le laser MiXto dans la rubrique "MES ACTES ESTHETIQUES") .

 

Concrètement, s’il y a un aspect fripé en surface, il faudra privilégier l’action ablative (le rabotage donc). S’il y a surtout du relâchement ou de la perte de tonicité de la peau, il faudra plutôt chauffer. S’il y a un peu des deux, il faudra utiliser une machi ne de type CO2 fractionné.

 

En pratique, il faut également plusieurs séances pour optimiser les résultats, surtout avec les lasers non ablatifs. L’effet définitif est différé dans le temps pour ce qui est de stimuler le derme.

 

Enfin sachez qu’il y a des zones plus difficiles que d’autres : le code barre de la lèvre supérieure, les ridules des paupières inférieures nécessitent souvent des gestes complémentaires (injection d’acide hyaluronique en particulier).

 

Cabinet Médical

2 Rue Alexandre Le Pontois , 56000 VANNES BRETAGNE MORBIHAN, France

Contacts

Téléphone : 02 97 47 66 14
Fax : 02 97 47 94 78

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale