Docteur Philippe CADORET à VANNES (BRETAGNE - MORBIHAN 56) France

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

L’hypersudation

L’hypersudation ou transpiration excessive est un désagrément fréquent qui peut être source d’un grand inconfort, d’une gêne et de complexes qui altèrent réellement la qualité de vie.    

Elle peut quelquefois révéler une pathologie générale comme un fonctionnement excessif  de la thyroïde mais elle est le plus souvent idiopathique (sans cause apparente).

 

Les traitements locaux correspondent à l’application de crèmes ou lotions à base d’hydroxychlorure d’aluminium. La presse non spécialisée attribue à cette molécule des effets secondaires non encore prouvés scientifiquement, basés sur des études plus que contestables. Elle reste néanmoins très efficace dans l’hypersudation (hyperhidrose) localisée des creux axillaires, des paumes des mains et des plantes des pieds, du visage.

 

La ionophorèse apporte également d’excellents résultats mais, comme l’hydroxychlorure d’aluminium, il s’agit d’un traitement suspensif.

 

La toxine botulique trouve, outre dans le traitement des rides d’expression du visage, sa place dans cet arsenal thérapeutique notamment au niveau des creux axillaires où elle est  efficace dans tous les cas mais il s’agit encore là d’un traitement suspensif dont la durée d’efficacité est de 4 à 8 mois et les injections devront être répétées pour garder le bénéfice du traitement.

 

La chirurgie, à type de sympathectomie thoracique endoscopique, est réservée aux cas récalcitrants mais il est important de savoir que des hyperhidroses paradoxales, situées à proximité des zones traitées, peuvent survenir dans les mois ou années suivant l’intervention initiale. La chirugie ne résout donc pas tout.

Cabinet Médical

2 Rue Alexandre Le Pontois ,
56000 VANNES BRETAGNE MORBIHAN, France

Contacts

  • Fixe : 02 97 47 66 14
  • Fax : 02 97 47 94 78
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale