Docteur Philippe CADORET à VANNES (BRETAGNE - MORBIHAN 56) France

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Les 10 procédures esthétiques à éviter

Une petite visite sur le site de la chaine d’information américaine ABC news m’a permis de tomber sur cet article. Pour les lecteurs et lectrices assidus, le contenu ne sera pas une totale surprise, pour les autres, il m’a semblé important de le rapporter.   

Cet article liste les 10 procédures esthétiques « quevous devriez éviter » . Sont dans le collimateur :

 

-       La lipodissolution : c’est-à-dire les injections dans le tissu graisseux de substance destinées à dissoudre la graisse. Cette technique est interdite en France car à l’origine d’effets secondaires parfois spectaculaires.

 

-       La chirurgie esthétique des pieds, en particulier pour raccourcir les orteils ou rendre le pied plus étroit. Le pied, comme la main, doit évidemment garder sa fonctionnalité.

 

-       Les produits de comblements permanents : ils sont majoritairement interdits en France mais continuent encore d’être injectés : silicone, polyacrylamide (Dermalive…) : ils peuvent entraîner des réactions contre le corps étranger mis en place, avec des nodules pierreux et des séquelles esthétiques difficilement rattrapables.

 

-       Les injections volumatrices de graisse pour les seins : la graisse transposée peut se calcifier et gêner l’interprétation des mammographies. Si l’on injecte de l’acide hyaluronique, il faut savoir que le coût est quasiment le même que la chirurgie, avec une tenue dans le temps de quelques mois à 2 ans.

 

-       La chirurgie d’élongation des jambes. Elle ne doit être réservée qu’à des cas particuliers et pathologiques.

 

-       Les implants fessiers… car ils peuvent parfois migrer.

 

-       Le maquillage permanent… sauf en médecine réparatrice.

 

-       Les procédures faciales extrêmes entrainant un « look Cruella deVille ». Le resurfacing au laser CO2 (non fractionné) est également montré du doigt.

 

-       L’association mastopexie (sorte de lifting des seins) + implants mammaires, qui cumule les risques simultanés de deux procédures, et semble être à l’origine de la plupart des procès.

 

-       Toute procédure en des mains inexpérimentées…

 

Voilà donc ce qui se dit en ce moment aux Etats-Unis. Nous en sommes au même point en France évidemment, mais cela n’est jamais inutile de voir comment évoluent les pratiques et l’information du public outre-Atlantique.

 

 

Cabinet Médical

2 Rue Alexandre Le Pontois ,
56000 VANNES BRETAGNE MORBIHAN, France

Contacts

  • Fixe : 02 97 47 66 14
  • Fax : 02 97 47 94 78
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale