Docteur Philippe CADORET à VANNES (BRETAGNE - MORBIHAN 56) France

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Laser CO2 fractionné : qu’est-ce ?

La technique de laser CO2 fractionné consiste à effectuer des petits puits d’ablation cutanée qui vont cicatriser en quelques jours entraînant un effet de « relissage de la peau » associé à un effet de chauffe du derme pour stimuler la synthèse de collagène en profondeur entraînant un effet de « remise en tension cutanée ».                     

Les lasers CO2 traditionnels ou conventionnels étaient utilisés afin de réaliser une abrasion cutanée plus ou moins étendue dans le traitement du vieillissement cutané ou des cicatrices.

Ce traitement par laser CO2 ablatif conventionnel était douloureux, nécessitant alors une anesthésie générale, avait des suites opératoires lourdes, longues avec des pansements quotidiens comme pour les grands brûlés. La récupération était longue, nécessitant plusieurs mois.

 

Récemment, une nouvelle génération de lasers CO2 a vu le jour : dotés d’un scanner, ils permettent de traiter la peau « partiellement », c’est-à-dire en réservant des espaces de peau saine, ce qui limite considérablement la douleur (pas d’anesthésie générale, possibilité d’anesthésie locale par crème anesthésiante ou anesthésie loco-régionale notamment au niveau de la lèvre supérieure).

Cette technique dite « fractionnée » permet à la peau de garder sa fonction barrière (pas de pansements à faire, peu de risques d’infection, seulement l’application de corps gras type vaseline ou pommade antibiotique), et n’impose qu’une courte éviction sociale (compter de 6 à 12 jours en fonction de la zone traitée et surtout de l’agressivité du traitement, elle-même fonction de l’importance de l’atteinte de la peau).

 

Le laser CO2 fractionné fera donc des petits trous microscopiques dans la peau, plus ou moins rapprochés, qui cicatriseront par les bords, entraînant un lissage de la peau. De plus, le faisceau laser permet de chauffer le derme de façon à stimuler la contraction du collagène et la synthèse de nouveau collagène par les cellules profondes du derme, les fibroblastes, entraînant un effet de tension cutanée. La peau apparaît alors plus tendue, les reliefs cutanés s’estompent, les pores c utanés s’atténuent notablement, le grain de peau est plus fin. On parle de relissage cutané fractionnel.

 

Le traitement s’adresse aux peaux présentant des fractures dermiques telles que les rides, les cicatrices d’acné, les vergetures.

 

Normalement, 2 à 4 séances sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal.

 

Le laser CO2 fractionné que le Docteur Cadoret utilise à son cabinet est le laser MiXto (tous les détails sur le laser MiXto dans cette même rubrique "MES ACTES ESTHETIQUES") .

  

A qui et quand peut-on proposer un traitement par laser CO2 fractionné ?

Lesindications sont :

 

Le relissage (ou resurfacing ) de la peau du visage ou du corps en cas de :

-       Rides marquées du visage, notamment du contour des yeux, du bas du visage, de la lèvre supérieure,

-       Cicatrices (acné, varicelle, cicatrices chirurgicales, accidents de la voie publique…)

-       Les pores dilatés et l’aspect de « grain de peau épais »,

-       Le teint terne,

-       Vieillissement dû au tabac ou au soleil,

-       Vergetures

 

La remise en tension cutanée  :

-       Peau du visage, du cou ou du décolleté « fripée »,

-       Relâchement et perte de l’ovale du visage,

-       Relâchement de la peau du ventre après une grossesse…

 

De façon beaucoup plus aléatoire :

-       Traitement des masques de grossesse après échecs des traitements classiques (crèmes dépigmentantes , peelings),

-       Hyperpigmentations résistantes aux traitements classiques.

 

 

Cabinet Médical

2 Rue Alexandre Le Pontois , 56000 VANNES BRETAGNE MORBIHAN, France

Contacts

Téléphone : 02 97 47 66 14
Fax : 02 97 47 94 78

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale