Centre Femme - Mère - Enfant

Vos rendez-vous médicaux

Les consultations prénatales, les échographies obstétricales, les cours de préparation à la naissance et les examens complémentaires à réaliser au cours de votre grossesse pour une bonne surveillance.  

LES CONSULTATIONS PRÉNATALES

 

 

Dès le début de la grossesse, il est conseillé d’avoir un suivi régulier, à raison d’une consultation par mois.

 

Ces visites permettent :

  • de répondre à toutes vos questions (n’hésitez pas à faire une liste !)

  • de réaliser un examen clinique  afin de dépister une éventuelle anomalie et un contrôle échographique pour vérifier la bonne vitalité et la croissance foetale (cette échographie n’est pas faite dans le but de dépister les malformations et ne dispense pas des 3 échographies morphologiques)

  • de vous expliquer les étapes suivantes du déroulement de la grossesse, et de vous donner des conseils sur ce que vous devez faire ou ne pas faire (déplacements, alimentation ...)

  • de vous prescrire les examens complémentaires à réaliser


En cas d’anomalie ou de question urgente, n’hésitez pas à me contacter au cabinet ou éventuellement sur mon portable (06-82-42-16-69)

 

 

LES ÉCHOGRAPHIES OBSTÉTRICALES

 


Trois échographies morphologiques (une par trimestre) sont prévues pendant la grossesse (en plus de l’échographie de datation), afin de dépister les malformations.

 

Les dates auxquelles vous devez réaliser ces 3 échographies, ainsi que les coordonnées des médecins que je vous recommande de consulter vous seront données lors de votre première consultation. Il est important que vous m’ap portiez les compte-rendus de ces échographies.

 

 

LES COURS DE PRÉPARATION À LA NAISSANCE

 


La préparation à la naissance évolue. Avant la péridurale, elle avait pour principal objectif la prise en charge de la douleur. Aujourd’hui, elle se recentre sur un accompagnement global pour vous-même et pour votre couple avec votre participation active.


8 séances sont prises en charge par la Sécurité Sociale, leur objectif est d’améliorer vos compétences en matière de santé et de vous aider à devenir des parents. Il s’agit par exemple de vous sécuriser dans cette période importante de votre vie, de vous donner confiance, de vous apprendre comment s’alimente un nouveau-né, de vous aider à réussir un allaitement maternel si vous le choisissez, de vous apprendre comment prendre vos marques dans ce nouveau statut de parent.


Ces cours peuvent être débutés plus ou moins tôt dans la grossesse.

Dès que le cabinet aura déménagé dans nos nouveaux locaux, Mme Guylène MAUDET , sage-femme diplômée, assurera au cabinet ainsi qu’en piscine, des cours de préparation. En attendant ou si vous le souhaitez, je peux vous donner une liste de coordonnées vous permettant de choisir le type de préparation qui vous correspond le mieux.

 

 

LES EXAMENS ET ANALYSES COMPLÉMENTAIRES

Les examens sanguins à faire en début de grossesse

Voici la liste des examens qui vous seront prescrits :

  • Groupe sanguin : 2 prélèvements sont nécessaires si vous n’avez pas de carte

  • Recherche d’agglutinines irrégulières (RAI) : recherche les anticorps contre les groupes sanguins

  • Sérologie de la Syphilis

  • Sérologie de la Toxoplasmose (sauf si l’immunité est acquise avec preuve écrite à l’appui) ; si le résultat est négatif, vous aurez un contrôle mensuel et les mesures de précautions à prendre (cf conseils alimentaires)

  • Sérologie de la Rubéole (sauf si l’immunité est acquise avec preuve écrite à l’appui ; si le résultat est négatif, vous aurez un contrôle mensuel jusqu’à 4 mois)

  • Recherche de sucre et d’albumine dans les urines : mensuel jusqu’à l’accouchement

  • Numération formule sanguine (NFS) : dépiste entre autre l’anémie

  • Sérologie de l’hépatite B et C et HIV

  • TSH : dépiste l’hypo ou l'hyperthyroïdie.

Le dépistage des anomalies chromosomiques

En début de grossesse, des tests de dépistage des anomalies chromosomiques vous seront proposés. Ces tests ont pour objectif d’évaluer le risque d’anomalies chromosomiques et en particulier de Trisomie 21.
Le risque de Trisomie 21, très faible chez la femme jeune, augmente avec l’âge, surtout après 35 ans. Cependant, la moitié des enfants trisomiques 21 naissent de femmes jeunes, car ce sont elles qui ont le plus d’enfants.

Pour savoir si le fœtus est porteur d’une Trisomie 21, il faut étudier ses chromosomes (caryotype). Avant la naissance, cela nécessite un prélèvement de liquide amniotique (amniocentèse). C’est un examen qui n’est pas dénué de risque car il peut être suivi de fausse-couche (0,5 à 1%). Il faut donc mettre en balance le risque potentiel d’avoir un enfant atteint de trisomie 21 et le risque de l’amni ocentèse. La réponse à cette question vous appartient en tout état de cause.

 

Le dépistage combiné de la Trisomie 21 repose sur 2 éléments :

  • l’échographie du 1er trimestre : faite entre 11 et 13 + 6 semaines d’aménorrhée, elle permet par la mesure de la clarté nucale, d’estimer le risque d’anomalies chromosomiques. Si cette dernière n’est pas augmentée, vous avez environ 80% de chances que votre enfant soit indemne

  • une prise de sang : elle doit également être réalisée entre 11 et 13 + 6 semaines d’aménorrhée. La prise en compte du résultat de la clarté nucale et des marqueurs sériques sanguins, intégrés à votre âge permet de calculer un risque. Ce dernier est exprimé de la sorte : 1/10000, 1/500 ... La prise de sang doit être pratiquée après l’échographie : on vous remettra une fiche d’estimation du risque de Trisomie 21 foetale que vous présenterez avec votre ordonnance à l’échographiste. Celui-ci remplira la partie médicale qui lui incombe et vous vous rendrez ensuite dans votre laboratoire habituel afin d’effectuer le prélèvement sanguin.

Tri test sanguin au 2ème trimestre : pour les grossesses gémellaires, le calcul de risque combiné ne peut être réalisé. Le dépistage repose essentiellement sur l’échographie du 1er trimestre, mais il est possible de faire un dépistage sanguin au 2ème trimestre qui n’intègre pas les mesures des clartés nucales.

 

L’amniocentèse n’est plus d'indication systématique pour les femmes de 38 ans et plus, lorsque le dépistage combiné est normal. Elle se fera uniquement à titre exceptionnel, si la patiente n’a pu bénéficier des dépistages de la Trisomie 21.
L’assurance maladie prendra en charge l’amniocentèse dans les cas suivants :

    • si le risque combiné est égal ou > à 1/250

    • en cas d’anomalies chromosomiques parentales

    • en cas d’antécédents pour le couple de grossesse avec un caryotype anormal

    • en cas de diagnostic de sexe pour les maladies liées au sexe

    • en cas de signes d’appel échographiques : anomalies morphologiques du foetus démontrées, internes ou externes, un retard de croissance intra-utérin, anomalies de quantité de liquide amniotique.

L’amniocentèse est en général réalisée vers 16 semaines d’aménorrhée mais peut se faire à tout moment de la grossesse.

Si les éléments de dépistage sont normaux, l’amniocentèse n’est en principe pas justifiée. Bien que les tests ne constituent pas une garantie absolue, il est en fait peu probable que le fœtus soit atteint, mais il existe des faux négatifs. Si vous désirez une garantie absolue, seule l’amniocentèse peut vous la donner, mais il vous faudra en accepter les risques et en assumer les frais financiers.
Sachez enfin que l’amniocentèse n’est jamais obligatoire et que vous pouvez la refuser, même si les éléments de dépistage sont anormaux.

 

Le dépistage du diabète gestationnel

Au 6ème mois, le test de O’Sullivan est proposé à toutes les patientes : il s’agit d’une prise de sang à jeun avec un dosage de la glycémie puis une absorption de 75g de glucose et 2 autres prises de sang 1 heure et 2 heures après. Si au moins une parmi ces 3 valeurs est supérieure au seuil, on dit que vous avez un diabète de la grossesse.

 

Le prélèvement vaginal

En fin de grossesse, entre 36 et 38 semaines d’aménorrhée, un prélèvement vaginal sera réalisé afin de rechercher la présence de Streptocoque B qui nécessitera un traitement antibiotique pendant l’accouchement pour éviter la contamination du bébé.

 

 

GARBEJAIRE

5 PLACE MEJANE ,
06560 SOPHIA ANTIPOLIS, France

Contacts

  • Fixe : 04 93 65 33 95
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale