Cabinet de Pneumologie et Allergologie - Docteur Philippe SCHINKEWITCH-SORBIER

Pneumologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Coqueluche : que savoir ? - Cabinet de Pneumologie et Allergologie - Docteur Philippe SCHINKEWITCH-SORBIER - Docvadis

Coqueluche : que savoir ?

Même dans notre pays où le vaccin auparavant couramment pratiqué et désormais obligatoire, la coqueluche existe toujours. Ce n’est plus seulement une « maladie infantile », elle se transmet à l’adulte.

Qu'est-ce que la coqueluche ?

La coqueluche est une infection très contagieuse due à une bactérie (Bordetella pertussis).Les quintes de toux de la coqueluche ont la caractéristique d'être longues avec, en fin de quintes, un bruit qui rappelle le « chant du coq ». Les quintes peuvent être accompagnées de sensations de blocage respiratoire ou de vomissements. La toux peut durer 3 mois.

Est-ce grave ?

La plupart du temps, la coqueluche est impressionnante, mais elle n'est pas grave, sauf dans certains cas particuliers : chez les bébés, surtout les nourrissons de moins de 3 mois, les personnes âgées ou fragiles, les femmes enceintes.

Quand les premiers signes apparaissent-ils ?

Le délai entre le moment où la personne est contaminée et le début des quintes est de trois semaines environ.

Quels examens faut-il faire ?

La consultation médicale suffit la plupart du temps, mais les examens biologiques permettent de confirmer le diagnostic.Des examens sanguins existent, mais sont utiles surtout pour la recherche et la surveillance des épidémies.

Quel est le traitement ?

Puisque c'est une maladie due à une bactérie, le traitement est antibiotique.Souvent, il n'a pas d'influence sur les quintes, mais il est principalement prescrit pour limiter la contagiosité du malade et de son entourage.Quel que soit leur âge, les personnes de l'entourage proche du malade peuvent également prendre des antibiotiques.

Puis-je protéger mes enfants avec un vaccin ?

La vaccination obligatoire est réalisée en même temps que le tétanos, la diphtérie, la polio et l'Haemophilus : DTCoq-polio-H.Une injection à 2, 4 et 11 mois.Les rappels à 6 ans et à 11-13ans. Un rappel à 25 puis 45 ans, et tous les 10 ans à partir de 65 ans. La vaccination est recommandée à l'entourage des nourrissons, si le dernier rappel coqueluche date de plus de dix ans.

Peut-on avoir la coqueluche en étant vacciné(e) ?

Les anticorps, qui sont fabriqués par l'organisme à l'issue de la coqueluche ou après vaccination contre la coqueluche, ne sont pas totalement protecteurs. C'est la raison pour laquelle on peut avoir la coqueluche même en ayant été vacciné(e). Toutefois, plus la vaccination est récente, moins les quintes seront fortes.

La coqueluche reste une maladie de l'enfant et de l'adulte. La vaccination est efficace pour limiter la propagation de la maladie et protéger les nouveaux nés qui ne sont pas encore vaccinés.

Cabinet de Pneumologie et Allergologie

14 D Allée Carl ,
67120 Molsheim, France

Contacts

  • Fixe : 03 88 38 55 10
  • Fax : 03 88 38 12 98
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Nouvel Hôpital Civil / Centre d'Endoscopie et de Chirurgie Ambulatoire


Centre d'Endoscopie et de Chirurgie Ambulatoire (CECA), Porte de l'Hopital ,
67091 Strasbourg, France

Contacts

  • Fixe : 03 69 55 07 27
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant ronfle : fait-il de l'apnée du sommeil ?

    L’apnée obstructive du sommeil de l’enfant concernerait 2 à 5 % des enfants entre 2 et 6 ans, garçons comme filles. La moitié des enfants amenés en consultation pour ronflement souffre d’apnée du sommeil.

    Lire la suite
  • Le point sur les apnées du sommeil

    Arrêts répétés de la respiration au cours du sommeil, les apnées du sommeil peuvent avoir des conséquences majeures sur la santé. Leur sévérité dépend de leur nombre et de leur durée.

    Lire la suite
  • Allergies : ce que je dois savoir

    L’allergie est une réaction inadaptée de l’organisme en présence d’une substance déterminée. L’allergie peut être respiratoire, alimentaire ou de contact.

    Lire la suite
  • BPCO : je comprends ma maladie

    La BPCO est une maladie chronique d'origine respiratoire principalement due au tabagisme. Elle s’installe lentement, de manière insidieuse et silencieuse. Tousser et cracher au réveil n’est pas normal. Il est important de faire mesurer son souffle pour dépister et prendre en charge cette maladie précocement.

    Lire la suite
  • J’évalue mon risque d’avoir des apnées du sommeil

    Les apnées du sommeil correspondent à des pauses respiratoires durant votre sommeil nocturne. Elles altèrent la qualité de vie et sont souvent associées à certaines maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, les attaques cérébrales (AVC), la fibrillation auriculaire, et aggravent les maladies des artères du cœur. Elles sont plus fréquentes chez les patients hypertendus, diabétiques et en surpoids. Des tests simples vous permettent de savoir si vous êtes concernés.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale