Cabinet médical des Docteurs SURAMY

regime dit "cretois" ou méditerranéen

 Régime conseillé aux coronariens

Il est conseillé un régime de type méditerranéen chez les patients coronariens ayant fait un infarctus du myocarde, ou qui ont des facteurs de risque d'infarctus du myocarde.

 

REGIME CRETOIS

 

1) Suppression du beurre, de la crème et de tous les aliments dans lesquels ils sont cachés.
Eviter l'huile d'arachide et de tournesol.
Consommation d'huile d'olive, ou d'huile de colza, exclusivement.
Les fromages sont autorisés, mais doivent être consommés en quantité modérée.

2) Suppression des viandes rouges (porc, mouton, agneau, bœuf), qui ne doivent être consommées qu'au maximum une fois par semaine.
Préférer les viandes blanches: poulet, volaille, lapin.
Consommer du poisson, qui doit être préféré aux viandes: poisson deux à trois fois par semaine.
Les œufs sont autorisés, au maximum 2-3 par semaine.

3) Consommer beaucoup de pain, de fruits, de légumes, de céréales. Centrer les repas sur ces aliments.
Consommer un fruit à chaque repas (frais ou sec).

4) Consommer du vin modérément, un à deux verres par jour, de préférence rouge et au moment du repas.

 

Il faut remarquer que le régime méditerranéen n'a pas pour but de faire baisser le cholestérol, qui est peu modifié.

Cabinet médical des Docteurs SURAMY


Médecine Générale, 8 Rue Saint Hubert , 03360 Saint Bonnet-Tronçais, France

Contacts

Téléphone : 04.70.06.11.96

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires

    L’étiquetage de denrées alimentaires préemballées répond à des règles précises. Obligatoires, la liste des ingrédients et la présence possible d’allergènes doivent faire l’objet de toute votre attention. L’étiquetage est fait pour aider le consommateur dans ses choix. Il doit être visible.

    Lire la suite
  • Comment je dois m'alimenter pour contrôler mon diabète

    Votre alimentation doit vous permettre d’éviter de prendre du poids et d’atteindre un taux de sucre normal dans le sang. Il ne s’agit pas de tout changer d’un coup, mais d’intégrer progressivement des modifications. Quelques règles simples vous permettront d’y arriver facilement, sans renoncer au plaisir.

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Je garde une alimentation équilibrée au delà de 60 ans

    Les besoins nutritionnels d'une personne à partir de 55 ou 60 ans ne sont pas moins importants que ceux d'un adulte plus jeune. Une alimentation moins bien équilibrée ou une baisse des apports nutritionnels ont un impact négatif sur le vieillissement, l'état de santé général et l'espérance de vie.

    Lire la suite
  • Comment doit s'alimenter mon enfant en surpoids ?

    De mauvaises habitudes alimentaires (trop de calories, grignotages toute la journée) ainsi qu’une trop grande sédentarité contribuent au surpoids et à l’obésité. Il convient de les corriger et d’apprendre à manger autrement à votre enfant. Manger équilibré s’apprend dès l’enfance et cela est d’autant plus facile que les parents montrent l’exemple.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale