Docteur Bernard Villaret

Médecine Générale
Conventionnement : Exercice hospitalier
Je suis enceinte et j'ai de l'hypertension artérielle - Docteur Bernard Villaret - Docvadis

Je suis enceinte et j'ai de l'hypertension artérielle

Une femme sur dix souffre d’hypertension artérielle pendant sa grossesse. Surveiller sa pression durant la grossesse est important. Pourquoi ?

On parle d’hypertension artérielle dès que la pression artérielle dépasse 14-9. La grossesse entraîne des changements profonds du fonctionnement du corps qui peuvent jouer sur la pression artérielle. Deux cas de figure principaux.

J’avais de l’hypertension avant ma grossesse

L’hypertension a été découverte avant d’être enceinte ou avant la 20ème semaine de grossesse : on parle alors d’hypertension chronique. La grossesse n’est donc pas responsable. Il est nécessaire de suivre un traitement adapté et de refaire un bilan après l’accouchement.

J’ai de l’hypertension depuis que je suis enceinte

Lorsqu’elle apparaît après 20 semaines de grossesse, l’hypertension est liée à la grossesse. Elle est souvent la conséquence des échanges entre la mère et le fœtus dans le placenta. Elle disparaît habituellement dans les semaines qui suivent l’accouchement.

Quelles précautions dois-je prendre ?

Vous reposer. La découverte de l’hypertension va imposer l’arrêt complet de l’activité professionnelle. Le repos complet est en effet recommandé dans cette situation.

En outre, il est nécessaire de suivre un traitement adapté contre l’hypertension. Il faut également surveiller l’alimentation et notamment réduire la consommation de sel, de graisses et de sucres. En fin de grossesse, il arrive d’avoir les jambes lourdes et gonflées.

Surveiller votre pression. Pour que la grossesse se déroule normalement, la pression artérielle doit être régulièrement contrôlée par un médecin. En cas de troubles inhabituels (maux de tête, bourdonnements d’oreilles, étourdissements…), parlez-en lors de la prochaine consultation

L’hypertension a-t-elle des conséquences sur l’accouchement ?

L’hypertension n’empêche pas un accouchement par voie basse, mais elle rend lapéridurale obligatoire. Souvent, elle peut aussi faire préférer un accouchement par césarienne.

Si une hypertension apparaît durant la grossesse, il est important de surveiller régulièrement sa pression et de se mettre au repos complet. Il est nécessaire de suivre un traitement adapté à son état et de surveiller son alimentation (peu salée).

Cabinet médical

rue de la Menoge ,
74420 Boege, France

Contacts

  • Fixe : 04 50 39 13 37
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • J’ai une BPCO et je vais avoir une anesthésie

    Avant toute intervention chirurgicale chez une personne souffrant de BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), l’anesthésiste doit évaluer la sévérité des troubles respiratoires afin de prendre les précautions nécessaires pour réaliser l’anesthésie en toute sécurité et faciliter les suites post-opératoires.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale