Docteur Bernard Villaret

Médecine Générale
Conventionnement : Exercice hospitalier
Ecole de l'asthme : pour apprendre à mieux vivre avec mon asthme - Docteur Bernard Villaret - Docvadis

Ecole de l'asthme : pour apprendre à mieux vivre avec mon asthme

L’éducation thérapeutique permet de bien gérer son asthme au quotidien. Elle est dispensée par un médecin pédiatre, pneumologue, allergologue, généraliste ou dans des sites spécialisés d’éducation et de soins.

Que comprend cette éducation ?

C’est une démarche qui comprend des activités éducatives d’information et d’apprentissage, proposées et dispensées par des professionnels de santé : médecins, infirmières, kinésithérapeutes ou psychologues.
Ces activités permettent d’acquérir les compétences utiles pour mieux comprendre et gérer votre asthme au quotidien et savoir comment réagir face à des situations difficiles.

Puis-je en bénéficier ?

L’éducation thérapeutique s’adresse à toute personne asthmatique, quelle que soit la gravité de sa maladie, ainsi qu’à son entourage.
L’éducation thérapeutique, associée à votre traitement, améliore la vie de tous les jours, diminue les crises et les symptômes, et réduit les risques d’hospitalisation et les appels aux services d’urgence.

Quels bienfaits puis-je en attendre ?

L’éducation thérapeutique qui est dispensée vous aide dans la conduite de votre traitement à :

  • Parler de votre maladie, de la façon dont vous vous soignez et dont vous la vivez au quotidien.

  • Impliquer votre entourage.

  • Résoudre des problèmes pratiques liés à l’asthme : adapter vos activités, agir sur votre environnement pour réduire le risque.

  • Mieux apprécier votre état respiratoire et son évolution éventuelle vers la crise d’asthme.

  • Mieux utiliser le matériel de mesure du souffle et d’inhalation des traitements.

  • Prendre des décisions conformes aux difficultés rencontrées : adapter votre traitement en fonction des situations, faire appel à un médecin en temps opportun, etc.

Tout au long de la démarche d’éducation, vous disposez d’un document, le carnet de suivi, contenant tout ce qui concerne votre asthme. Il sert de référence pour les soignants que vous êtes amenés à rencontrer.

Comment cela se passe-t-il ?

Habituellement, il y a plusieurs étapes :

  • Une rencontre privilégiée pour mieux vous connaître. C’est l’occasion pour l’équipe soignante d’évaluer au mieux vos besoins et de construire avec vous le programme ultérieur de formation.

  • Une aide pour développer les comportements les plus utiles dans votre cas.

  • Des séances pour étendre vos compétences. En fonction des compétences que vous aurez à acquérir, différentes activités vous seront proposées.

  • Un bilan régulier pour faire le point sur vos progrès.

A qui dois-je m’adresser ?

Votre médecin qui vous soigne habituellement vous proposera cette démarche. Pour en bénéficier, il faut toujours une prescription médicale qui déterminera le nombre de séances nécessaires.
Vous pouvez trouver les coordonnées de l’école de l’asthme la plus proche de chez vous sur le site de l’association Asthme & Allergies :
http://asthme-allergies.org/asthme#ecoles

Où se déroulent les séances et combien de temps durent-elles ?

Les séances d’éducation thérapeutique se déroulent dans des structures spécialisées dépendant ou non d’un établissement hospitalier. Leur durée est variable, car elles sont adaptées à chaque cas.

L’éducation thérapeutique améliore la coopération avec les médecins, le personnel médical et la famille. Le fonctionnement de ces écoles associe les compétences et les efforts d’infirmières, de kinésithérapeutes, de psychologues qui travaillent en partenariat avec les médecins.

Pour l'aider à mieux suivre son traitement chronique, le patient asthmatique peut, depuis 2014, demander l’accompagnement de son pharmacien. Outre deux "entretiens pharmaceutiques", le pharmacien veillera à informer le patient, s'assurer de son observance et de la bonne utilisation de ses traitements.

Un patient asthmatique éduqué fait moins de crises et a moins d’hospitalisations qu’un patient non éduqué.

Cabinet médical

rue de la Menoge ,
74420 Boege, France

Contacts

  • Fixe : 04 50 39 13 37
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Je suis enceinte et j'ai de l'hypertension artérielle

    Une femme sur dix souffre d’hypertension artérielle pendant sa grossesse. Surveiller sa pression durant la grossesse est important. Pourquoi ?

    Lire la suite
  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale