Le site du Docteur Bernard RIOU

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je fais contrôler régulièrement ma vue par un ophtalmologiste - Le site du Docteur Bernard RIOU - Docvadis

Je fais contrôler régulièrement ma vue par un ophtalmologiste

Une consultation régulière chez un ophtalmologiste est vivement conseillée pour permettre un suivi régulier de votre vue.

Puis-je consulter mon ophtalmologiste en direct, sans passer par mon médecin traitant ?

Dans le cadre de la réforme de l’assurance-maladie, la consultation chez un ophtalmologiste en accès direct  est limitée à certaines maladies bien précises. Il s'agit des troubles de la réfraction, c'est à dire, prescription et renouvellement de verres correcteurs ainsi que du dépistage du glaucome et de son suivi.


Il est donc souvent nécessaire de passer par votre médecin traitant.

A quelle fréquence dois-je consulter mon ophtalmologiste ?

Au-delà de 45 ans, il est recommandé de faire contrôler régulièrement votre vue. Un bilan complet tous les 2 ou 3 ans est recommandé.
Ces bilans réguliers sont importants car ils permettent de détecter, par exemple, une forme débutante de glaucome, maladie grave de la vision qui peut aboutir à la perte totale de la vue.
En agissant tôt, il est possible de préserver votre vue.

Y a-t-il des circonstances où mes visites doivent être plus fréquentes ?

Une consultation doit être demandée quand un problème se fait sentir au niveau des yeux : un trouble de la vision de près ou de loin, un œil rouge ou douloureux…
Certaines maladies, comme le diabète, l’excès de cholestérol ou le surpoids favorisent le développement des problèmes de vue et demandent un contrôle des yeux plus rapproché.
En outre, si des personnes de votre famille souffrent de glaucome, il est particulièrement recommandé de faire contrôler régulièrement vos yeux.
Dans ce cas, les visites chez l’ophtalmologiste peuvent être plus rapprochées afin de permettre un meilleur suivi.

Que va rechercher l’ophtalmologiste ?

Si le motif de la visite est un défaut de vision, un appareil appelé réfractomètre est placé sur vos deux yeux. Il permet d’étudier les courbures de l’œil afin de déterminer la puissance des verres correcteurs qu’il est éventuellement nécessaire d’envisager.

Le réfractomètre étudie les courbures de l'oeilLe réfractomètre étudie les courbures de l'oeil

Puis la consultation va porter sur l’examen attentif de l’œil à l’aide d’une lampe grossissante : la lampe à fente ou biomicroscope pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un problème de cornée ou de cristallin.

L'examen attentif de l'oeil est fait avec une lampe grossissanteL'examen attentif de l'oeil est fait avec une lampe grossissante

La tension oculaire, c'est-à-dire la pression qui s’exerce à l’intérieur de l’œil, est ensuite mesurée pour dépister un éventuel glaucome. Dans ce cas, un tonomètre par contact ou à air pulsé est utilisé. Il va envoyer un jet d’air sur l’œil et mesurer la déformation provoquée qui est proportionnelle à la pression qui règne à l’intérieur de l’œil.
L’examen est tout au plus désagréable, mais indolore.

La tension oculaire est mesurée avec un tonomètre pour dépister un éventuel glaucomeLa tension oculaire est mesurée avec un tonomètre pour dépister un éventuel glaucome

Un examen du fond d’œil, avec ou sans dilatation de la pupille par des gouttes, peut aussi être réalisé afin de visualiser l’état de la rétine, des vaisseaux sanguins et du nerf optique. Si le fond d’œil est réalisé avec une dilatation de la pupille, il ne vous est pas possible de conduire dans les deux heures qui suivent l’examen.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

Au-delà de 45 ans, il est conseillé de faire contrôler régulièrement votre vue tous les 2 ou 3 ans. Seuls ces examens réguliers indolores peuvent aider à prévenir l’apparition de maladies capables de détériorer la vue de façon parfois irrémédiable.

CLINIQUE DU PLATEAU

5 à 9 Rue des Carnets ,
92140 CLAMART, France

Contacts

  • Fixe : 0142536546
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

cabinet médical du DR RIOU

111 Avenue de Paris ,
digicode: P puis interphone du haut,
92320 CHATILLON, France

Contacts

  • Fixe : 01 42 53 55 22
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique : je veux en savoir davantage sur la rétinopathie

    La rétinopathie est une complication fréquente du diabète. Une personne sur 2 atteinte de diabète depuis plus de 15 ans en souffre.

    Lire la suite
  • En voyage : je me méfie d'un animal pouvant être enragé

    La rage est une maladie virale transmise à l’homme par un mammifère, le plus souvent un chien, lors d’une morsure ou d’un léchage sur une peau lésée. La maladie est toujours mortelle une fois déclarée. Il est impératif de respecter les mesures de précaution et de consulter très rapidement si vous avez eu un contact à risque avec un animal potentiellement porteur.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances

    Les voyages sont synonymes de détente. Pourtant, le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale