Le site du Docteur Bernard RIOU

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Quiz : que savez-vous du dépistage de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) ? - Le site du Docteur Bernard RIOU - Docvadis

Quiz : que savez-vous du dépistage de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) ?

Vous avez entendu parler de la DMLA et vous envisagez de faire un bilan afin de dépister une éventuelle dégénérescence maculaire liée à l’âge. Connaissez-vous bien les risques liées à cette maladie et l’importance de ce dépistage ? Testez vos connaissances avec ce quiz.

 

que savez-vous du dépistage de la DMLA

 

Question 1 : 

La DMLA…

1ère réponse :VRAI

La DMLA est la conséquence du vieillissement de la macula, zone centrale de la rétine, et se développe sans douleur et sans symptôme pendant des années, ce qui favorise son dépistage tardif.

2ème réponse :VRAI

L’apparition de la DMLA a une composante génétique. Si un des membres de votre famille est atteint, vous avez quatre fois plus de risques de développer la maladie.

3ème réponse :VRAI

La DMLA est, comme son nom l’indique, une altération de la macula. Il s’agit de la zone centrale de la rétine qui permet la vision des détails, en particulier la lecture.

4ème réponse :VRAI

Si la DMLA n’est pas dépistée à temps, elle va progressivement diminuer votre vision. Si les lésions sont trop importantes, l’altération peut aller jusqu'à la cécité, exceptionnellement totale car le champ visuel périphérique est habituellement préservé.

5ème réponse :FAUX

La première cause de DMLA est l’âge, comme son nom l’indique : plus de 30 % des plus de 80 ans en sont atteints. Le tabac et l’excès de poids sont également des facteurs qui entrent en jeu dans le développement de la DMLA.

Question 2 : 

Le dépistage de la DMLA

1ère réponse :VRAI

La DMLA est causée par un vieillissement de la zone centrale de la rétine, qui apparaît progressivement sans douleur et parfois longtemps sans symptôme. Le dépistage permet d’en déceler les premiers signes et de stabiliser son évolution. Si vous ressentez des symptômes, il est souvent trop tard pour réparer les lésions causées par la maladie.

2ème réponse :FAUX

Seul l’ophtalmologiste dispose de l’appareillage permettant le dépistage d’une DMLA.

3ème réponse :VRAI

L’hérédité est un facteur important dans l’apparition de la maladie, qui touche fréquemment plusieurs membres d’une même famille.

4ème réponse :VRAI

A partir de 50 ans, il est conseillé de faire contrôler sa vue tous les 2 ou 3 ans. De plus, la fréquence d’apparition de la DMLA augmente avec l’âge, 30 % des personnes de plus de 80 ans étant atteintes.

5ème réponse :FAUX

En plus des examens de contrôle classiques, votre ophtalmologiste va réaliser un fond d’œil afin d’évaluer les lésions de votre rétine et un OCT, sorte de scanner du fond de l’œil, pour adapter le traitement en fonction de l’évolution de votre DMLA.

Question 3 : 

Vous devez consulter un ophtalmologiste pour dépister une DMLA si…

1ère réponse :VRAI

La zone touchée par la DMLA est la zone centrale de la rétine appelée macula. Son altération induit une zone aveugle au centre du champ visuel.

2ème réponse :FAUX

La DMLA se développe généralement sans douleur. Toutefois si vous ressentez des douleurs chroniques au niveau des yeux, vous devez consulter un ophtalmologiste pour dépister une éventuelle pathologie. La sécheresse oculaire est la cause la plus fréquente de douleurs oculaires, mais elle n’est pas la seule.

3ème réponse :FAUX

Les problèmes de vue antérieurs ne constituent pas un facteur de risque pour la survenue de la DMLA, surtout s’ils ont été corrigés par des lunettes. Le principal facteur est l’âge. Le tabac est également un facteur de risque important.

4ème réponse :VRAI

L’altération de la macula induit une déformation des lignes droites. Cette gêne est d’autant plus visible lorsque vous cachez un de vos yeux.

5ème réponse :VRAI

Les contrastes et les détails peuvent être plus difficiles à distinguer lorsque vous êtes atteint de DMLA. Ces symptômes discrets ne doivent pas être négligés, car une prise en charge précoce permettra une meilleure stabilisation des facultés visuelles.

 

CLINIQUE DU PLATEAU

5 à 9 Rue des Carnets ,
92140 CLAMART, France

Contacts

  • Fixe : 0142536546
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

cabinet médical du DR RIOU

111 Avenue de Paris ,
digicode: P puis interphone du haut,
92320 CHATILLON, France

Contacts

  • Fixe : 01 42 53 55 22
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant souffre de strabisme : que faire ?

    Le strabisme touche 5 % des enfants. Il est important de le traiter le plus tôt possible pour éviter la mauvaise vision d’un œil (amblyopie unilatérale).

    Lire la suite
  • La DMLA

    Première cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans qui peut se manifester par la vision de lignes déformées ou d'une tache noie, elle nécessite une prise en charge rapide.

    Lire la suite
  • 8 bonnes raisons de voir votre ophtalmologiste pour un dépistage d’un glaucome

    Si vous avez plus de 45 ans ou qu’une personne de votre famille est atteinte d’un glaucome, vous devez faire contrôler votre vue régulièrement. Plus le diagnostic est fait tôt, plus vite vous serez pris en charge. Découvrez sans attendre 6 fiches, 1 vidéo et 1 quiz. Prenez connaissance de ces infos et parlez-en avec votre ophtalmologiste lors de votre consultation. Il répondra à vos questions.

    Lire la suite
  • 10 infos précieuses pour le suivi de votre glaucome

    Votre ophtalmologiste a confirmé que vous avez un glaucome. Il va maintenant organiser votre prise en charge. Voici 10 infos précieuses pour bien comprendre votre suivi. Nous vous proposons 6 textes, des illustrations, les coordonnées de 2 associations de patients et 1 quiz qui peuvent répondre à vos questions. Prenez connaissance de ces infos et parlez-en avec votre ophtalmologiste lors de votre prochaine consultation. Il répondra à vos questions.

    Lire la suite
  • Je découvre pourquoi je vois nettement ou non

    L’œil est un organe constitué d’un ensemble de capteurs sensibles à la lumière. Il la convertit en messages nerveux transmis au cerveau. Certains défauts peuvent parfois gêner cette interprétation de la lumière.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale