Le site du Docteur Bernard RIOU

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Mon ophtalmologiste m'a demandé d'effectuer un OCT - Le site du Docteur Bernard RIOU - Docvadis

Mon ophtalmologiste m'a demandé d'effectuer un OCT

Votre médecin vous a demandé d’effectuer un OCT. Cette technologie sophistiquée d’examen permet d’étudier très finement les structures de votre œil.

L’OCT, qu’est-ce que c’est ?

L’OCT (Optical Coherence Tomography ou encore tomographie par cohérence optique) est un examen d’ophtalmologie qui utilise une technique d’imagerie très performante.

Il permet de visualiser, d’analyser et de mesurer les différentes structures de l’œil, notamment la rétine et la tête du nerf optique au fond de l’œil, mais aussi la portion antérieure du globe oculaire (cornée, iris).  

Quelles pathologies oculaires sont étudiées par cet examen ? 

La plupart des maladies touchant la rétine peuvent être précisément analysées par l’OCT, notamment la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la rétinopathie diabétique et les œdèmes rétiniens, mais aussi des pathologies plus exceptionnelles (hémorragies, traumatismes, tumeurs bénignes ou malignes…).

Les relations entre la rétine et le corps vitré peuvent être exactement précisées, en particulier lorsque s’est développée une membrane dite épirétinienne qui risque d’altérer sur le long terme la structure de la rétine.

L’OCT est également largement utilisé dans le dépistage et le suivi du glaucome. D’une part, il permet de repérer et de mesurer la perte de cellules rétiniennes sur la tête du nerf optique, autour de celui-ci et au niveau de la macula, parfois précocement avant même que le champ visuel ne se détériore. D’autre part, en comparant les résultats actuels à des examens OCT plus anciens, il aide l’ophtalmologiste à évaluer la stabilité ou la progression d’un glaucome avéré.    

Certains OCT peuvent également analyser la région antérieure de l’œil, en particulier les rapports entre l’iris et la cornée lors de la suspicion de glaucomes dits par fermeture de l’angle irido-cornéen, ou la cornée elle-même lorsque par exemple une chirurgie réfractive est envisagée. 

Comment me préparer avant l’examen ? 

Il n’y a aucune préparation particulière pour cet examen, ni dans les jours qui précèdent ni le jour même.

Comment l’examen se déroule-t-il ?

L’OCT est une sorte d’échographie très précise de l’œil utilisant la lumière. L’examen est réalisé à l’aide d’un appareil appelé tomographe qui permet d’observer et d’analyser les structures de la rétine et d’en mesurer les épaisseurs à l’aide de faisceaux lumineux. Il n’entre pas en contact avec votre œil et ne nécessite aucune anesthésie.

Dans certaines circonstances pour l’analyse du fond d’œil, il peut être nécessaire de dilater préalablement la pupille avec des gouttes de collyre.

Cet examen est-il douloureux ?

Non, cet examen n’est absolument pas douloureux. Votre œil n'est pas en contact avec l’appareil de mesure. Par ailleurs, il est totalement anodin et ne risque pas d’altérer les structures qu’il traverse et celles qu’il analyse. Il n’émet aucun rayonnement agressif.

Combien de temps l’examen dure-t-il ?

Après que votre pupille soit éventuellement dilatée (15 minutes environ), cet enregistrement ne dure que quelques minutes.

Où dois-je m’adresser pour bénéficier de cet examen ?

Cet examen peut être réalisé par votre ophtalmologiste, à son cabinet ou dans un centre équipé de cette technologie. Certains orthoptistes spécialement formés peuvent également l’effectuer.

Et les résultats ?

Les résultats sont immédiats et peuvent être enregistrés, de la même façon que ceux d’une échographie, à l’aide de clichés. Si d’autres enregistrements ont été faits dans le passé avec le même appareil, il est ainsi possible de comparer l’évolution de la pathologie oculaire.

Dans tous les cas, c’est un ophtalmologiste qui interprète les résultats de cet examen, même s’il est pratiqué par un orthoptiste.

A l’issue de cet examen, pensez à bien ranger vos résultats. Eventuellement, classez-les par date. N’oubliez surtout pas de les apporter lors de votre prochaine consultation et lors d’un prochain examen.

  

CLINIQUE DU PLATEAU

5 à 9 Rue des Carnets ,
92140 CLAMART, France

Contacts

  • Fixe : 0142536546
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

cabinet médical du DR RIOU

111 Avenue de Paris ,
digicode: P puis interphone du haut,
92320 CHATILLON, France

Contacts

  • Fixe : 01 42 53 55 22
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant souffre de strabisme : que faire ?

    Le strabisme touche 5 % des enfants. Il est important de le traiter le plus tôt possible pour éviter la mauvaise vision d’un œil (amblyopie unilatérale).

    Lire la suite
  • La DMLA

    Première cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans qui peut se manifester par la vision de lignes déformées ou d'une tache noie, elle nécessite une prise en charge rapide.

    Lire la suite
  • 8 bonnes raisons de voir votre ophtalmologiste pour un dépistage d’un glaucome

    Si vous avez plus de 45 ans ou qu’une personne de votre famille est atteinte d’un glaucome, vous devez faire contrôler votre vue régulièrement. Plus le diagnostic est fait tôt, plus vite vous serez pris en charge. Découvrez sans attendre 6 fiches, 1 vidéo et 1 quiz. Prenez connaissance de ces infos et parlez-en avec votre ophtalmologiste lors de votre consultation. Il répondra à vos questions.

    Lire la suite
  • 10 infos précieuses pour le suivi de votre glaucome

    Votre ophtalmologiste a confirmé que vous avez un glaucome. Il va maintenant organiser votre prise en charge. Voici 10 infos précieuses pour bien comprendre votre suivi. Nous vous proposons 6 textes, des illustrations, les coordonnées de 2 associations de patients et 1 quiz qui peuvent répondre à vos questions. Prenez connaissance de ces infos et parlez-en avec votre ophtalmologiste lors de votre prochaine consultation. Il répondra à vos questions.

    Lire la suite
  • Je découvre pourquoi je vois nettement ou non

    L’œil est un organe constitué d’un ensemble de capteurs sensibles à la lumière. Il la convertit en messages nerveux transmis au cerveau. Certains défauts peuvent parfois gêner cette interprétation de la lumière.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale