Le site du Docteur Bernard MORRE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1

La vaccination contre la grippe A/H1N1

La grippe A/H1N1v (dite aussi grippes du porc ou mexicaine…) risque de faire entre 500 et 800 morts dans la population active, si les Français ne se font pas vacciner. La vaccination contre le nouveau variant de cette grippe est la meilleure façon d'épargner 500 à 800 jeunes vies en France.

13/11/2009

La vaccination contre la grippe A/H1N1

ou comment épargner 500 à 800 jeunes vies

 

  Les vaccins sont parmi les médicaments qui ont le meilleur bénéfice-risque , car ils s'adressent à des personnes en bonne santé. La surveillance des effets collatéraux est rigoureuse de la part des fabricants mais surtout des autorités de santé. Rien de comparable avec les produits expérimentaux, utilisés en derniers recours, dans le VIH et/ou les cancers.

Avec la pratique vaccinale, de nombreuses maladies ont disparu du paysage français. Je pense en particulier à la poliomyélite tellement redoutée quand j'étais enfant. Des foyers de diphtérie persistent dans les pays de l'Est en raison d'une politique vaccinale laxiste.

Le vaccin de la grippe A n'est pas essentiellement différent des vaccins de la grippe saisonnière. L'AMM (L’Autorisation de Mise sur le Marché) est obtenue d'une façon générique pour les différentes souches de virus sauvage  (souches authentifiées par l'OMS avant la fabrication par les laboratoires), ce qui permet de raccourcir la préparation du produit et de protéger ainsi au mieux les populations. Le squalène utilisé comme adjuvant n'est pas un produit nouveau, il a fait ses preuves depuis plusieurs années dans le vaccin Gripguard (vaccin contre la grippe saisonnière pour les personnes âgées de plus de 65 ans) et, à ma connaissance, il n'est pas responsable d'effets secondaires sévères (InVS) ; bien au contraire, il donne une meilleure réponse immunitaire et doit être réservé particulièrement aux sujets âgés. Les vaccinés font moins de syndrome de Guillain-Barré que les gens atteints par les maladies virales sauvages, grippe en particulier. La différence d'incidence des Guillain-Barré entre les populations vaccinés et non vaccinés est très hautement significative : le vaccin contre la grippe a donc un effet protecteur contre ce syndrome. Il n'a pas un effet aggravant comme le voudrait la rumeur.

A l'inverse, en Argentine, où l'on ne disposait pas du vaccin mais uniquement des antiviraux, il a été répertorié 465 cas mortels (Wikipédia sept 2009) pour 45 millions d'habitants, c'est-à-dire la fin de l'hiver austral. L'âge moyen de ces patients est d'environ de 37 ans. En extrapolant ces chiffres indicatifs, si les Français ne se vaccinent pas maintenant, au mois de mars, ils pourront déplorer environ 500 à 800 morts. Et encore ces chiffres sont-Il très nettement sous-estimés, les médecins argentins n'ayant pratiqué des tests que sur les cas graves hospitalisés. La personne qui est décédée chez elle dans des zones reculées n'étant pas testée pour des raisons économiques mais aussi politiques afin de ne pas trop affoler la population.

 

Personne ne songe aux risques mortels que l'on prend en faisant Paris-Toulouse en voiture, mais la rumeur s'inquiète des hypothétiques effets secondaires d'un vaccin qui refait ses preuves chaque année, en épargnant des milliers de vies !

Gribouille pour se protéger de la pluie se jetait dans l'eau, on voit bien que ce sympathique personnage a encore de beaux jours devant lui !

 

En attendant la vaccination, sachant que les grippes d'hiver sont beaucoup plus graves que les grippes d'été, (le docteur J. J. Cannell (USA) et moi-même pensons que l'ensoleillement et par conséquent les taux sanguins de vitamine D ont un effet protecteur sur la gravité des infections virales. Vous retrouverez les indications de la vitamine D sur ce site (http://bernard-morre.docvadis.fr/ ) en cherchant  : la rubrique "zoom sur" dans l'onglet "prévention" vous aurez l'indication des doses raisonnables de vitamine D dans cette optique d'atténuation des infections virales.

Signé : Dr Archi M'aide

Cabinet médical Dr MORRE

15 rue Émilie de Rodat ,
12220 Villefranche De Rouergue, France

Contacts

  • Fixe : 05 65 81 18 45
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Des remèdes de grand-mère à la prévention de la grippe mexicaine

     Actuellement, le virus de la grippe A/H1N1 extrêmement contaminant mais peu virulent dans l’hémisphère nord, pourrait muter et se révéler très agressif. Dans l’attente d’un vaccin disponible et simultanément aux vaccins, il serait souhaitable et peu coûteux de prévoir, selon les cas, l’administration de vitamine D susceptible d’atténuer les effets sévères de cette grippe A. Ne pas d’oublier, toutefois, les mesures prophylactiques propres à éviter la propagation du virus.   

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale