Le site du Docteur Bernard LEBEL

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires - Le site du Docteur Bernard LEBEL - Docvadis

Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des maladies du cœur et des artères.

Qu’est-ce qu’un facteur de risque cardiovasculaire ?

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des pathologies touchant le cœur et les artères.

Ces maladies et ces habitudes sont appelées facteurs de risque cardiovasculaire.

Hypertension artérielle, diabète, cholestérol... sont-ils des facteurs de risque ?

Oui. Ces trois maladies ont des effets négatifs sur le cœur et les artères.

Une maladie touchant les artères peut avoir des conséquences sur tous les organes qu’elles nourrissent.

Ainsi, elle peut endommager les reins, les yeux, le cerveau, les jambes et, bien évidemment, le cœur.

Quels sont mes facteurs de risque ?

Le tabac : j’arrête.

  • Fumer augmente de manière très importante le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Il faut compter 3 ans après l’arrêt complet du tabac pour considérer que ce risque n’existe plus.

L’alimentation : je ne mange ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré.

  • Une consommation excessive de graisses animales (notamment la charcuterie) a pour conséquence l’apparition d’un excès de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang qui se dépose sur les parois des artères et risque de les obstruer.

  • Une consommation excessive de sel favorise l’hypertension artérielle.

  • Une consommation excessive d'aliments trop sucrés favorise l'apparition du diabète, un excès de sucre dans le sang.

L’âge, le sexe et les antécédents familiaux : j’en tiens compte.

  • Femmes et hommes ne sont pas égaux. Le risque commence vers 60 ans pour une femme et 50 ans pour un homme.

  • Les personnes, ayant un parent proche (père/mère, frère/sœur, fils/fille) qui a souffert d’un infarctus ou qui est décédé subitement d’un problème cardiaque, ont plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire.

L’hygiène de vie : je fais attention.

  • La consommation d’alcool agit sur les artères et la circulation en général.

  • Le surpoids favorise l’hypertension artérielle.

  • Le manque d’activité physique est un risque supplémentaire.

L’âge, le tabac, l’alcool, le diabète, l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol et l’hérédité augmentent le risque de souffrir d’une maladie du cœur et des vaisseaux. Ce risque augmente de manière très importante lorsque ces facteurs sont associés. Une surveillance régulière de sa santé et une bonne hygiène de vie permettent de diminuer le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.

cabinet médical

14 rue Georges Clémenceau ,
54310 Homécourt, France

Contacts

  • Fixe : 03 82 22 27 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Je connais les modes de transmission du VIH et les moyens d'éviter sa transmission

    La prévention de la transmission du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) entre adultes repose essentiellement sur l’utilisation de préservatifs et de seringues stériles à usage unique.

    Lire la suite
  • 8 bonnes raisons de voir votre ophtalmologiste pour un dépistage d’un glaucome

    Si vous avez plus de 45 ans ou qu’une personne de votre famille est atteinte d’un glaucome, vous devez faire contrôler votre vue régulièrement. Plus le diagnostic est fait tôt, plus vite vous serez pris en charge. Découvrez sans attendre 6 fiches, 1 vidéo et 1 quiz. Prenez connaissance de ces infos et parlez-en avec votre ophtalmologiste lors de votre consultation. Il répondra à vos questions.

    Lire la suite
  • Mon enfant est en surpoids : quelles activités physiques peut-il pratiquer ?

    La prise en charge d’un enfant obèse vise à modifier ses habitudes alimentaires, réduire les périodes d’inactivité et développer une activité physique régulière. Cette activité physique est choisie et/ou acceptée par l’enfant en concertation avec la famille. L’activité physique est ludique et si possible réalisée avec la famille. Toute la famille doit s’impliquer.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur l'activité physique conseillée en cas de surpoids ou d’obésité

    Cette vidéo vous informe sur l’activité physique conseillée aux personnes en surpoids ou obèses. Le Dr Bacchetta, médecin nutritionniste, et David Pierrot, éducateur sportif à l’hôpital vous expliquent pourquoi la pratique d'une activité physique est particulièrement importante lorsqu'on est en surpoids, et quelles activités sont envisageables. Un patient partage son expérience encourageante.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale