Le site du Docteur bernard lagarde

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Les complications sont elles possibles avec les lentilles ? - Le site du Docteur bernard lagarde - Docvadis

Les complications sont elles possibles avec les lentilles ?

Le port de lentilles peut entrainer des complications. Les connaitre permet de mesurer l'importance de règles à bien respecter. Ces consignes vous sont expliquées dans ce document proposé par la Société française des ophtalmologistes adaptateurs de lentilles de contact.

De quels types sont les complications ?

Les complications peuvent être :

  • infectieuses, rares mais très graves avec ulcères et abcès de cornée.

  • mécaniques, érosions cornéennes ou dépôts sur la lentille.

  • hypoxiques liées au manque d’oxygène sous la lentille provoquant de façon brutale un oedème cornéen avec un œil rouge et de manière chronique l’apparition de vaisseaux anormaux dans la cornée ou néo vascularisation limbique.

  • allergiques comme la conjonctivite giganto-papillaire entrainant gêne, sécheresse oculaire et intolérance.

  • toxiques dont sont responsables les produits d’entretien.

  • inflammatoires, rougeurs aiguës avec infiltrats.

Les complications sont-elles graves ?

Les complications infectieuses sont les plus graves. Elles peuvent entrainer la perte d’un œil si une prise en charge rapide n’est pas faite par l’ophtalmologiste.
Un abcès de cornée est une URGENCE.
Elles peuvent être d’origines :

  • microbiennes : pseudomonas, staphylocoque, serratia, streptocoque.

  • amibiennes : le facteur de risque est l’eau.

  • fungiques : tel le fusarium.

Les complications existent-elles avec toutes les sortes de lentilles ?

En lentilles souples :

  • les plus dangereuses sont les lentilles annuelles ; elles ne doivent plus être prescrites sauf cas particuliers.

  • les infections sont moins graves avec les lentilles jetables journalières car les lentilles sont neuves et stériles chaque jour. Il n’y a pas de contamination possible par les étuis et pas de mésusage concernant l’entretien des lentilles.

En lentilles rigides :

  • le risque infectieux est beaucoup plus faible.

A quoi sont dues ces complications ?

Au non respect des consignes d’hygiène des mains et au mauvais entretien des lentilles.
Au non respect de la fréquence de renouvellement.
A l’absence de prise en charge dans les 24 heures par un ophtalmologiste.

Comment puis-je éviter ces complications ?

La PREVENTION passe par l’EDUCATION.

 

Les complications mécaniques peuvent être évitées :

  • par une bonne adaptation avec suivi régulier tous les ans.

  • en rajoutant des larmes artificielles si nécessaire.

  • en augmentant la fréquence de renouvellement des lentilles si les dépôts sont importants.

 

Les allergies peuvent être évitées grâce au port de lentilles jetables journalières.

 

Les complications toxiques peuvent être évitées grâce au changement du produit d’entretien.

 

Les complications liées à l’hypoxie peuvent être évitées grâce à la prescription de lentilles en silicone-hydrogel, matériau permettant une meilleure oxygénation de l’œil.

 

Les complications infectieuses peuvent être évitées grâce à une information bien comprise et une éducation du porteur.


Votre ophtalmologiste insistera sur :

  • le respect de la fréquence de renouvellement des lentilles.

  • le respect du lavage des mains à la pose et dépose des lentilles.

  • le bon entretien des lentilles.

  • jamais de contact avec l’eau pour les lentilles et les étuis.

Fiche établie par la société française des ophtalmologistes adaptateurs de lentilles de contact
Novembre 2010.

Pour plus de renseignement consultez le site http://www.lentillesdecontact.info

Cabinet de Médecine Générale

2 Avenue Lesdiguières ,
38560 Champ Sur Drac, France

Contacts

  • Fixe : 04 76 68 65 04
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai mal au dos de façon chronique

    Le plus souvent, un mal de dos évolue favorablement en moins de 2 mois. Parfois, il persiste plus de trois mois, ou réapparaît souvent : il devient alors chronique. Une prise en charge adaptée est nécessaire pour améliorer cette situation.

    Lire la suite
  • J’évalue mon risque d’avoir des apnées du sommeil

    Les apnées du sommeil correspondent à des pauses respiratoires durant votre sommeil nocturne. Elles altèrent la qualité de vie et sont souvent associées à certaines maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, les attaques cérébrales (AVC), la fibrillation auriculaire, et aggravent les maladies des artères du cœur. Elles sont plus fréquentes chez les patients hypertendus, diabétiques et en surpoids. Des tests simples vous permettent de savoir si vous êtes concernés.

    Lire la suite
  • Arthrose du genou : je surveille mon poids

    L’arthrose du genou est fréquente. Des changements dans l’hygiène de vie peuvent diminuer la douleur et la gêne articulaire.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite
  • J'ai du diabète, que faire après un infarctus ?

    L’infarctus est un événement traumatisant. Vous vous posez des questions : ma vie sera-t-elle comme avant ? Que puis-je faire pour éviter un nouvel infarctus ?

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale