Le site du Docteur BERNARD BRAHIN

Chirurgie Orthopédique
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

PROTHESE UNI COMPARTIMENTALE GENOU

Document fourni en pré opératoire de prothèse uni compartimentale de genou.

                                                                         Dr   Bernard   BRAHIN

                                                                        NOTE D' INFORMATION         

 

                                                 PROTHESE UNI-COMPARTIMENTALE  DU GENOU

 

Votre état nécessite la réalisation d'une prothèse totale de genou. Cette fiche est destinée à vous en expliquer le but et les éventuels inconvénients et complications qui pourraient survenir. Cette fiche ne vient que compléter les informations qui vous ont été données oralement ou répondre à des questions que vous n'avez pas posé .

Je vous demande de lire attentivement ce document d'information et je reste à votre disposition pour vous exposer en complément les précisions que vous souhaiteriez.

    @ Qu'est-ce qu'une prothèse partielle de genou ?

La prothèse partielle est moins pratiquée que la prothèse totale car les facteurs de sa mise en place sont plus restrictifs .

Cette procédure consiste à changer une partie de l'articulation endommagée par une articulation artificielle appelée uni compartimentale car il n'est changé qu'un des trois compartiments du genou . Le plus souvent il s'agit du compartiment interne.

Une prothèse de genou remplace toujours au moins deux parties ,sur le tibia et sur le fémur . Mais , selon le nombre de compartiments du genou remplacés , elle sera uni , bi ou tri compartimentale . La prothèse qui était appelée,  à tort , partielle est en fait la pro thèse uni compartimentale . A l'origine des prothèses de genou , il était mis une pièce prothétique sur une seule surface , celle ci était alors une prothèse partielle . Ce n'est plus le cas aujourd'hui .

    1227296319105.jpg

    @ Qu'est-ce que l'articulation de genou ?

C'est une structure du corps où l'extrémité inférieure du fémur s'articule avec l'extrémité supérieure du tibia pour permettre l'appui du membre inférieur et les mouvements dans les différents secteurs harmonieusement et sans douleur.

Il s'agit d'une articulation stable consistant en trois parties : les deux condyles interne et externe qui glissent sur les plateaux tibiaux interne et externe permettant une flexion et une rotation  et la rotule avec le fémur constituant la troisième partie .

Les extrémités osseuses sont recouvertes par un cartilage qui permet le glissement d'un os par rapport à l'autre.

 @ Pourquoi une prothèse de genou est-elle nécessaire ?

La cause la plus fréquente de remplacement d'une articulation est la douleur, l'enraidissement et l'incapacité fonctionnelle due à la destruction articulaire par arthrose qui est le vieillissement de l'articulation ou séquelle de fracture.

La destruction du cartilage articulaire entraîne l'apparition de douleurs et la limitation des mouvements du fait de la disparition du glissement harmonieux.

La cause la plus fréquente de destruction articulaire est la désaxation du genou en parenthèse [ "( )" ] dite "genu varum" ou à l'inverse en "genu valgum" [ ") ( " ] . Cette désaxation, en entrainant une augmentation des pressions, va conduire progressivement à la dégradation de l'articulation .


    @ Comment va se dérouler cette intervention ?

Le remplacement d'une articulation est une intervention chirurgicale. Vous serez anesthésié et l'intervention sera réalisée au cours d'une hospitalisation .L'anesthésie est le plus souvent partielle par rachi-anesthésie mais peut être générale.
Une visite pré opératoire avec l'anesthésiste est obligatoire et vous permettra de consulter l'anesthésiste sur le type d'anesthésie qu'il va vous proposer mais aussi sur les éventuels besoins en substituts sanguins ( qui ne sont pas nécessaires dans la majorité des prothèses partielles ) et surtout sur le type d'analgésie proposée pour le post opératoire immédiat .

La prothèse de genou est en général réalisée en métal, pour la pièce fémorale parfaitement adaptée à une pièce correspondante du plateau tibial en plastique de haute densité.

Ces pièces sont habituellement collées à l'os par un ciment. Le ciment peut être remplacé par une ré-habitation osseuse qui est la stabilisation secondaire de la prothèse par repousse de l'os, selon différentes techniques dans le cas des prothèses dites "sans ciment".

Les parties changées dans le genou sont fonction de l'importance de l'atteinte cartilagineuse selon qu'elle touche un ou plusieurs compartiments , il peut être mis une prothèse uni ( changement d'une surface sur ses deux côtés ) bi ( changement de deux surfaces ) ou tri compartimentale ( changement sur les deux côtés de trois surfaces : interne , externe et rotulienne ). Le choix de l'importance du changement est décidé par le Dr BRAHIN en fonction de données liées : au lésions , à l'age , à la déformation , aux lésions autres sur le membre inférieur , à l'état général , etc…
La fragilité de l'os peut favoriser une fissure ou fracture en cours ou au décours de l'opération . Cela nécessiterait la mise ne place d'une ostéosynthèse dans ces cas avec parfois un appui retardé.


    @ Quelles sont les douleurs après l'opération ?

Au réveil de l'anesthésie de l'intervention , les douleurs sur prothèse de genou sont considérées comme importantes .
Il peut être minimisé les douleurs et même les faire disparaitre les premiers jours, vous devez évoquer avec l'anesthésiste pour savoir quel type d'analgésie il prévoit après l'intervention .
En effet , il est possible de réaliser plusieurs techniques contre la douleur , dans l'ordre d'efficacité croissante il est possible de faire :
    - antalgiques intra veineux
    - pompe dite à morphine
    - blocs nerveux sur les nerfs du membre opéré . Ces blocs prolongent l'anesthésie sur la zone opérée pendant plusieurs jours , surtout quand ils sont réalisés sur les nerfs qui vont devant et derrière le genou .

Passé les 3 ou 4 premiers jours qui constituent la phase la plus douloureuse , des médications par voie orale sont utilisés . Celles ci sont à prendre plusieurs fois par jour et préférentiellement dans les 2 heures qui précèdent la rééducation .
La récupération finale sur une prothèse de genou est longue et va dépendre aussi des efforts de chaque patient ; En effet , le genou reste " chaud" et sensible pendant plusieurs mois et la récupération finale sera étalée sur un an.
Les douleurs des premières semaines sont considérées par les patients , selon la perception de chacun ,  de moyennes à fortes . Ces douleurs ne doivent pas inquiéter ni empêcher la mobilisation du genou car un défaut de mobilité ne sera que très rarement rattrapable dans le temps . Le résultat final étant le plus souvent d'autant meilleur que la mobilité sera bonne , il est donc capital de faire l'effort de mobilité malgré les douleurs que cela peut occasionner . Une grande partie du résultat final sera donc fonction de votre propre capacité à accepter les difficultés de récupération de départ malgré les douleurs résiduelles après l'intervention .Quelles que soient les médications pour calmer , il n'est pas possible de tout faire disparaitre sauf sur les premiers jours post opératoires .

    @ Est que un transfusion sanguine sera nécessaire ?

L'intervention en elle même n'est pas hémorragique , car le plus souvent elle est réalisée sous garrot . Par contre , en post opératoire immédiat , les drains mis en place recueillent une quantité se sang qui est parfois importante et nécessite donc une compensation de cette perte de sang .
Au moment de la consultation anesthésique pré opératoire , vous devrez avoir évoquer ce problème de la compensation des pertes sanguines avec l'anesthésiste car c'est lui qui est en charge de l'équilibre sanguin pendant l'intervention et dans la phase post opératoire .
Les prothèses partielles n'entrainent pas de perte sanguine notables et donc ne nécessitent pas de transfusion .


 @ Après l'intervention devrez-vous suivre une phase de réadaptation ?

Selon votre état, le type de prothè se mis en place ,  la technique utilisée et selon l'effort déployé par vous même, la phase de rééducation sera de durée variable , entre 3 semaines et 3 mois .

En général, le Dr BRAHIN vous encouragera à faire fonctionner cette prothèse pour récupérer la mobilité et la fonction musculaire le plus rapidement possible afin rattraper au plus vite le maximum de mobilité car cela est la gage d'un résultat meilleur .

Un rééducateur pourra aider à cette réadaptation soit après le retour à domicile, soit en hospitalisation dans un service spécialisé. Ce séjour en centre de rééducation fonctionnelle est souvent préférable pour une durée de 2 à 4 semaines .
Indépendamment de la réadaptation un certain nombre de précautions devront être respectées, elles dépendent du type de prothèse.

Les conseils du Dr BRAHIN devront être respectés très précisément .Il doit vous être remis par la surveillante du service d'hospitalisation des instructions après l'opération .

    @ Quels sont les résultats à attendre de cette intervention ?

Le principal bénéfice à attendre est la suppression des douleurs et une amélioration de la mobilité.
Beaucoup de patients présentent après l'intervention, un endolorissement et une faiblesse qui peuvent durer quelques semaines ou même quelques mois.

Cette gêne est liée à l'intervention mais aussi, au fait qu'une articulation détruite et douloureuse voit sa musculature s'affaiblir.

Les muscles mettront plusieurs mois après la disparition de la douleur à retrouver une fonction plus proche de la normale.

Les efforts importants qui sont demandés dès le début sont récompensés après quelques mois par une fonction qui peut être normale mais dans la mesure où ces efforts ont été bien faits et acceptés . Le résultat est , dans la majorité des cas , plus long à obtenir que sur une prothèse de hanche dont les suites opératoires sont souvent trés simples . La mobilité du genou et la sensibilité résiduelle sont souvent liés . Plus un genou bouge et moins il est sensible , d'où les efforts demandés dès après l'intervention car la mobilité  ne peut plus être gagnée après le 6° mois . Les patients qui estiment cette mobilité insuffisante passé ce délai , peuvent bénéficier d'une intervention complémentaire sous arthroscopie ( par des petits trous ) pour libérer cette mobilité , mais il devront reprendre un cycle de rééducation .


    @ Quels sont les risques du remplacement des prothèses de genou ?

Il n'y a pas de chirurgie qui soit complètement sans risque. Vous bénéficierez d'une exploration soigneusement menée en collaboration avec votre médecin traitant et le médecin anesthésiste . Les complications sont rares et pas suffisamment inquiétantes pour faire renoncer à cette intervention qui est souvent indispensable quand elle est proposée .

    * La complication majeure est l'infection . L'infection peut nécessiter une ré-intervention associée à un traitement antibiotique adapté, voire même, conduire à l'ablation de la prothèse.
    Ce risque est multiplié par 8 pour une intervention de reprise de prothèse (EMC 14-016-B-10)
    Pour minimiser au plus ce risque , le Dr BRAHIN n'opère les prothèses que dans une salle d'opération dite blanche car avec un traitement spécial de l'air selon le système de Joubert , que ce soit à la clinique Kennedy ou la la Polyclinique du Grand Sud .

Pour prévenir cette infection une personne qui est porteuse d'une prothèse totale doit être traitée aux antibiotiques lorsqu'elle a  un traitement dentaire, même un simple nettoyage, mais aussi lorsqu'elle aura un autre type de chirurgie car l'infection peut venir par passage de bactéries dans le sang et fixation autour de la prothèse .  De même , il convient
        de signaler tout problème urinaire ,  faire réaliser un examen des urines avant l'intervention (ECBU)
        de signaler les problèmes dentaires ,  un examen dentaire au moindre doute  sur l'état dentaire par un dentiste ou stomatologue pour éradiquer tout foyer infectieux dentaire et traiter les dents peu stables ,     
        de signaler pour traiter tout foyer infectieux cutané , pulmonaire ou autre .

    * La deuxième complication est la thrombophlébite du membre inférieur .
    Cette complication sera prévenue systématiquement par un traitement anticoagulant préventif ; le plus souvent par héparine dite de "bas poids" moléculaire, le port éventuel de bas élastiques, la mobilisation douce et la rééducation précocement débutée.
    
    * Les problèmes mécaniques sont inhérents à tout système mécanique et artificiel mis dans l'organisme humain : stabilité de la prothèse , rupture matériel , usure du matériel . Ces problèmes peuvent conduire à un changement de pièces ou de la totalité de la prothèse .

    *d'autres complications peuvent survenir , leur énumération n'apporte rien vu leur rareté mais le Dr BRAHIN peut vous en entretenir si vous le désirez .

    @ Le  tabagisme péri opératoire chez l’adulte :
Augmente le risque de complication générale : triplement du risque infectieux et coronaire et doublement des complications respiratoires immédiates.
Augmente le risque de complication chirurgicale : 2 à 4 fois plus de complications sur les cicatrices avec un risque de souffrance cutanée et de lâchage de suture avec des retards de cicatrisation.
C’est pourquoi il est important d’arrêter de fumer avant toute intervention. (www.chirurgiepro.net/conseils_pre_operatoire.php)

    @ Quelle est la durée d'une prothèse du genou ?

La durée de survie d'une prothèse du genou dépend de la pathologie qui a nécessité cette intervention, de l'âge et de l'état général et de l'utilisation qui en sera faite.

La majorité des opérés peuvent espérer que leur prothèse totale durera toute leur vie. Les personnes les plus jeunes et qui mènent une vie plus active, auront peut être une deuxième prothèse avec le changement d'une partie.

Le matériel et la technique chirurgicale s'améliorent par ailleurs rapidement. L'avenir est de fait prometteur pour les patients qui choisissent d'avoir la mise en place d'une prothèse totale de genou.

    @ Quel suivi après l'intervention ?
Comme pour toutes les interventions de prothèse , le Dr BRAHIN désirera vous revoir 1 à 2 mois après votre sortie du centre de rééducation .Puis il faudra revenir à 1 an de l'opération et ensuite TOUS les 2 ANS avec un contrôle radiographique . Ce rythme de suivi est impératif car toute prothèse peut avoir un problème mécanique qu'il est important de connaitre avant qu'il ne soit trop gênant . V ous ne devez pas vous priver de  ce " contrôle technique" que vous accordez à votre voiture …

    @ Les  SPORTS après Prothèse de genou :  

d'après :  McGrory,MayoC 1995  Healy,orthop-2000 ( cité dans publication Hop Cochin www.cofemer.fr/UsesrFiles/ File/ COCH trait Gen Han .pdf)

        Sports recommandés
            vélo d'appartement , golf , marche , natation
            tennis en double
            bowling , danse

        Sports autorisés si expérience :
            vélo de route , canoë : marche rapide
            tennis , ski de fond , patinage glace

        Sports déconseillés :
            volley , hockey , basket
            football, squash
            jogging , gymnastique

     @ où obtenir d'autres renseignements ?

Vous pouvez accéder au site internet de la Société Française d'Orthopédie ( http://www.sofcot.fr/ ) ou sur le site lié Persomed     : http://www.persomed.com/patient/ #  
où des fascicules sont prévus mais qui ne sont pas gratuites ( 3 à 5 €  ! )

Polyclinique du Grand Sud


Hospitalisation :Service de Chirurgie D , 3° étage, 350 Avenue St André de Codols ,
30900 NIMES, France

Contacts

  • Fixe : 04 66 04 66 33 30
  • Fax : 04 66 04 66 34 33
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Polyclinique KENVAL - Site KENNEDY


Hospitalisation : 2° ETAGE, Chemin de Pissevin ,
Avenue Kennedy,
30900 NIMES, France

Contacts

  • Fixe : 04 66 63 55 20 - - 55
  • Fax : 04 66 63 52 05
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Polyclinique KENVAL - Site VALDEGOUR


Service de Rééducation, 772 Chemin de Valdegour ,
30900 NIMES, France

Contacts

  • Fixe : 04 66 62 58 01
  • Fax : 05 66 62 58 08
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Dr BRAHIN


en ARRÊT d'ACTIVITÉ professionnelle, 221 rue Claude Nicolas LEDOUX ,
Immeuble VALMEDICA - Parking 200 places,
30900 NIMES, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale