Le site du Docteur Beatrix Boucherie

Endocrinologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant a-t-il un risque de devenir obèse ? - Le site du Docteur Beatrix Boucherie - Docvadis

Mon enfant a-t-il un risque de devenir obèse ?

La probabilité qu’un enfant obèse le reste à l’âge adulte varie selon les études : de 20 à 50 % pour une obésité avant la puberté, de 50 à 70 % pour une obésité débutant après la puberté. Il est recommandé de dépister tôt le surpoids voire l'obésité, pour une prise en charge précoce. Il y a des enfants qui sont plus à risque d’être obèses que d'autres.

Comment le surpoids et l'obésité sont-ils évalués ?

Le surpoids et l’obésité sont définis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.

L’indice de masse corporelle (IMC = poids en kg / taille en m2) est le reflet de la corpulence.

Chez l’enfant, l’IMC s’interprète à l’aide des courbes de corpulence, en fonction de l’âge et du sexe de l'enfant.
Ces courbes (poids, taille, IMC) sont dans le carnet de santé de votre enfant. Il est donc indispensable d’emporter ce carnet en consultation pour que votre médecin puisse établir les courbes.

 

L'IRM n'est pas douloureuse. L'équipe médicale restera en contact avec vous pendant la durée de l'examen et vous donnera les consignes à suivre.

 

L'IRM n'est pas douloureuse. L'équipe médicale restera en contact avec vous pendant la durée de l'examen et vous donnera les consignes à suivre.

 

En France, la proportion d’enfants entre 5 et 12 ans en surpoids augmente : elle est passée de 6 % à la fin des années 70, à 18% en 2006.

Quels sont les facteurs associés au risque de surpoids et d’obésité commune de l’enfant et de l’adolescent ?

Les facteurs de risque de surpoids voire d'obésité de l'enfant ou de l'adolescent sont les suivants :

  • une prédisposition génétique mais qui peut être modulée par le comportement alimentaire et physique,

  • l’obésité de l’un ou des deux parents,

  • l’obésité de la mère au début de la grossesse,

  • une prise de poids excessive de la maman lors de la grossesse, le tabagisme maternel, le diabète maternel,

  • une croissance fœtale trop importante ou insuffisante (un gros bébé ou à l’inverse un bébé de petit poids à la naissance),

  • une prise de poids accélérée dans les deux premières années de vie,

  • un rebond d’adiposité précoce avant 6 ans (ou l’absence de rebond d’adiposité)

  • des difficultés socioéconomiques des parents,

  • un manque d’activité physique et une trop grande sédentarité,

  • un manque de sommeil,

  • des parents qui ont une attitude envers l’alimentation trop restrictive ou au contraire trop permissive,

  • la prise de certains médicaments sur une durée prolongée.

Certains enfants ont un sur-risque de surpoids voire de devenir obèse : obésité familiale, prédisposition génétique, rebond d’adiposité précoce, comportement alimentaire des parents trop permissif ou trop restrictif... Pour suivre votre enfant, il est important d'établir les courbes de poids, taille et IMC qui sont sur le carnet de santé. Le dépistage et la prise en charge précoce de l’obésité éventuelle de votre enfant permettront d'éviter le sur risque d’obésité quand il sera adulte.

Centre hospitalier Sud Francilien


Service du Pr PENFORNIS, 116 Boulevard Jean Jaures , 91106 Corbeil, France

Contacts

Téléphone : 0161693086
Fax : 0161693157

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Dr Boucherie

8 rue de Paris , 91400 Orsay, France

Contacts

Téléphone : 0164462585

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale