Le site du Docteur Arnaud SUTTER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je mets en pratique les bases d'une bonne alimentation - Le site du Docteur Arnaud SUTTER - Docvadis

Je mets en pratique les bases d'une bonne alimentation

Une alimentation adaptée à vos besoins et une activité physique quotidienne vous aideront à vous protéger contre certaines maladies.

Le bon rythme, c'est chaque jour

Trois repas par jour permettent de répartir vos besoins et votre énergie au cours de la journée.
20 à 30 minutes d'activité physique ou de marche soutenue maintiennent votre forme physique et morale.

L'énergie, c'est à chaque repas

Les légumineuses, les pâtes al dente, le pain, le riz complet ou les légumes secs vous apportent des protéines végétales et des glucides qui sont nécessaires aux activités physiques et intellectuelles.

Les protéines, c'est 2 fois par jour

La viande, le poisson et les oeufs vous apportent des protéines animales indispensables pour conserver la masse et la force musculaire. Les protéines animales sont également un apport indispensable en fer et minéraux. Attention à ne pas manger deux portions de viande par jour et, dans l'idéal, à ne pas dépasser 4 portions de viande par semaine.

Le calcium, c'est au moins 3 fois par jour

Le lait et les produits laitiers sont la principale source de calcium. Le calcium permet de maintenir ou de renforcer la solidité de vos os, mais il agit aussi sur les muscles.

Les minéraux et les vitamines, c'est 5 fois par jour

Les fruits et les légumes sont très riches en minéraux, en vitamines et en fibres et facilitent le transit intestinal. Ils contiennent des anti-oxydants qui luttent contre certaines maladies et contre le vieillissement de vos cellules.

L'eau, c'est à volonté, en quantité suffisante

Pendant ou entre les repas. Sous la forme de boisson chaude ou froide ou sous la forme de potage, elle assure le bon fonctionnement du corps et les échanges entre les différents organes.

Les matières grasses et les produits sucrés, c'est à limiter

Indispensables à votre organisme, ils sont néanmoins à consommer en très petite quantité car ils sont très caloriques. Il faut absolument éviter ces produits gras et sucrés en dehors des repas.

Il n'y a pas de bons et de mauvais aliments. Il faut simplement leur donner la place qu'ils méritent pour votre équilibre.
Bien manger aujourd'hui, c'est être en forme demain.

Cabinet médical du Docteur SUTTER

9 Rue des Roses ,
67600 Mussig, France

Contacts

  • Fixe : 03.88.85.36.11
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Je me nourris après une chirurgie de l’obésité : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment adapter votre alimentation après une chirurgie de l’obésité. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications et recommandations qui vous seront apportées dans votre parcours de soins.

    Lire la suite
  • Je garde une alimentation équilibrée au delà de 60 ans

    Les besoins nutritionnels d'une personne à partir de 55 ou 60 ans ne sont pas moins importants que ceux d'un adulte plus jeune. Une alimentation moins bien équilibrée ou une baisse des apports nutritionnels ont un impact négatif sur le vieillissement, l'état de santé général et l'espérance de vie.

    Lire la suite
  • Bronchiolite : Quel traitement pour mon enfant ?

    La bronchiolite est une maladie virale fréquente et très contagieuse qui touche les nouveau-nés et les nourrissons.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale