Le site du Docteur Arnaud Duchez

Autre
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires - Le site du Docteur Arnaud Duchez - Docvadis

Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des maladies du cœur et des artères.

Qu’est-ce qu’un facteur de risque cardiovasculaire ?

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des pathologies touchant le cœur et les artères.

Ces maladies et ces habitudes sont appelées facteurs de risque cardiovasculaire.

Hypertension artérielle, diabète, cholestérol... sont-ils des facteurs de risque ?

Oui. Ces trois maladies ont des effets négatifs sur le cœur et les artères.

Une maladie touchant les artères peut avoir des conséquences sur tous les organes qu’elles nourrissent.

Ainsi, elle peut endommager les reins, les yeux, le cerveau, les jambes et, bien évidemment, le cœur.

Quels sont mes facteurs de risque ?

Le tabac : j’arrête.

  • Fumer augmente de manière très importante le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Il faut compter 3 ans après l’arrêt complet du tabac pour considérer que ce risque n’existe plus.

L’alimentation : je ne mange ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré.

  • Une consommation excessive de graisses animales (notamment la charcuterie) a pour conséquence l’apparition d’un excès de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang qui se dépose sur les parois des artères et risque de les obstruer.

  • Une consommation excessive de sel favorise l’hypertension artérielle.

  • Une consommation excessive d'aliments trop sucrés favorise l'apparition du diabète, un excès de sucre dans le sang.

L’âge, le sexe et les antécédents familiaux : j’en tiens compte.

  • Femmes et hommes ne sont pas égaux. Le risque commence vers 60 ans pour une femme et 50 ans pour un homme.

  • Les personnes, ayant un parent proche (père/mère, frère/sœur, fils/fille) qui a souffert d’un infarctus ou qui est décédé subitement d’un problème cardiaque, ont plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire.

L’hygiène de vie : je fais attention.

  • La consommation d’alcool agit sur les artères et la circulation en général.

  • Le surpoids favorise l’hypertension artérielle.

  • Le manque d’activité physique est un risque supplémentaire.

L’âge, le tabac, l’alcool, le diabète, l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol et l’hérédité augmentent le risque de souffrir d’une maladie du cœur et des vaisseaux. Ce risque augmente de manière très importante lorsque ces facteurs sont associés. Une surveillance régulière de sa santé et une bonne hygiène de vie permettent de diminuer le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.

Groupe Hospitalier du Havre

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Cabinet Médical SCM Procession

1 A rue de la procession , 27200 VERNON, France

Contacts

Téléphone : 0232646362
Fax : 0232646361

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Prévention du cancer du col de l'utérus chez les jeunes filles : ce qu'il faut savoir

    Ces informations sur la vaccination anti-HPV dans le cadre de la prévention du cancer du col de l’utérus vous concernent particulièrement si vous êtes une jeune fille de 11 ans à 19 inclus. Si vous êtes parent d’une jeune fille concernée, lisez les informations avant de lui transmettre le document. Vous pourrez ainsi en parler ensemble.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite
  • Je connais les modes de transmission des hépatites

    Selon le type d’hépatite, le mode de contamination est différent. Bien connaitre les modes de contagion, c’est l’assurance de mieux se protéger.

    Lire la suite
  • BPCO : je préviens les exacerbations

    Si vous souffrez de BPCO et que votre toux s’aggrave subitement, que vos difficultés respiratoires s’intensifient ou que vos crachats deviennent plus abondants, consultez immédiatement votre médecin. Il pourrait s’agir d’une exacerbation.

    Lire la suite
  • J'ai des condylomes génitaux : que faire ?

    Les condylomes sont des verrues ano-génitales dues à un virus appartenant au groupe des papillomavirus (HPV). Certains papillomavirus peuvent provoquer des cancers, notamment celui du col de l’utérus.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale