Ulcération de la cornée (traumatique)

Une ulcération de cornée ( on dit aussi un ulcère de cornée) est une blessure de l'oeil qui atteint la partie superficielle de la cornée. Elle est le plus souvent le résultat d'un traumatisme par un coup d'ongle ou un objet quelconque. Il s'agit d'une affection particulièrement douloureuse mais le plus souvent bénigne. Par contre, il existe un risque de récidive spontanée longtemps après la blessure originale.   

La cornée est  formée d'une membrane transparente résistante (le stroma) dont la surface est revêtue d'une couche de cellules relativement peu adhérente (l'épithélium cornéen antérieur). La surface de la cornée contient de multitudes de terminaisons nerveuses qui font que c'est une des zones les plus sensibles de l'organisme. Une simple poussière sous la paupière qui frotte sur la cornée est insupportable !

 

Tout traumatisme peut arracher une partie de cette couche, de ce "vernis cornéen". La blessure peut aller de la simple griffe jusqu'à une blessure beaucoup plus étendue . Dans le cas où la blessure est provoquée par un objet non pointu, ou non coupant et si le choc n'a pas été très violent, seule cette couche de surface est atteinte et le stroma reste indemne.

 

Les blessures de la cornée résultent la plupart du temps d'un coup d'ongle, fréquemment en jouant avec de jeunes enfants maladroits dans leur geste, ou encore en heurtant l'oeil avec un objet (souvent une plante ou un arbuste) ou en encore en raison d'un corps étranger bloqué sous la paupière qui frotte sur la cornée.

 

Une ulcération de cornée est responsable des signes suivants:

- sensation d'avoir un caillou sous la paupière, douleur importante empêchant le sommeil

- intolérance à la lumière (photophobie)

- écoulement nasal ( d'une seule narine coté blessure)

- rougeur oculaire

- difficultés à ouvrir l'oeil spontanément (blépharospasme)

 

L'ophtalmologiste met facilement en évidence l'ulcération en observant l'oeil au biomicroscope et en l'illuminant d'une lumière bleue après avoir instillé une goutte de colorant (fluorescéine) qui se concentre dans les blessures.

 

Le traitement consiste après avoir ôté un éventuel corps étranger frottant sur la cornée et bloqué sous la paupière à mettre en place une lentille thérapeutique. Il s'agit d'une lentille qui va servir de pansement à la cornée et empêcher la paupière de frotter directement sur la plaie. Cette lentille a un effet apaisant souvent immédiat.

On ajoute un traitement antiinfectieux en collyre pour éviter une infection. On enlève la lentille dès que la couche de surface arrachée ( l''épithélium cornéen antérieur) est cicatrisée. Cela prend selon la surface de la blessure entre un et quatre jours.

 

LES SUITES

Dans le meilleur des cas,  le soulagement est immédiat avec la lentille. La guérison obtenue est complète et définitive.

Souvent, alors que  la blessure apparait cicatrisée, après  quelques jours, quelques semaines, voire quelques mois  on va assister à une réouverture de la plaie: on parle de kératalgie récidivante . Les signes sont les mêmes que lors de la blessure d'origine. Ces réouvertures douloureuses surviennent systématiquement la nuit ou au réveil. Le traitement repose à nouveau sur la pose d'une lentille thérapeutique. Exceptionnellement , on peut proposer un traitement au laser de la surface de la cornée qui permettrait une meilleure "accroche" de la couche de surface sur le stroma.

Le risque

 

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je souffre d'une maladie rare : le kératocône

    Le kératocône est une maladie de l’œil qui altère la vision. Différentes mesures médicales ou chirurgicales peuvent corriger les troubles engendrés et permettre de continuer à mener une vie normale.

    Lire la suite
  • l'herpes cornéen

     .  L'herpes est un virus qui peut atteindre l'oeil et en particulier la cornée. Cette atteinte prend le nom de kératite herpétique. Il s'agit d'une atteinte souvent récidivante pouvant aboutir à terme à une opacification, un amincissement de la cornée, voire une perforation.  

    Lire la suite
  • Le corps étranger cornéen

     La projection d'un corps étranger sur la cornée entraine toujours de façon plus ou moins rapide une gêne douloureuse importante qui impose de consulter pour s'en débarasser. Le plus souvent, cela se fait au cabinet après une simple et rapide anesthésie par un collyre anesthésique. Certains corps étrangers peuvent laisser une cicatrice retentissant sur la vision définitivement.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale