l'herpes cornéen

 .  L'herpes est un virus qui peut atteindre l'oeil et en particulier la cornée. Cette atteinte prend le nom de kératite herpétique. Il s'agit d'une atteinte souvent récidivante pouvant aboutir à terme à une opacification, un amincissement de la cornée, voire une perforation.  

 

L'herpès oculaire est une infection virale de l’œil par le virus de l’herpes.

C’est le même virus qui est responsable des « boutons de fièvre » mais sur l’œil, les conséquences peuvent être graves.

L'herpès oculaire survient le plus souvent d’un seul coté à la fois.

 

La contamination se fait uniquement entre les êtres humains (contact avec la peau, les muqueuses, la salive, les larmes, les sécrétions nasales ou génitales).

 

90 % des adultes ont été en contact avec le virus, mais 10 % seulement des adultes font des herpes sur les lèvres régulièrement .  1% est atteint au niveau de la cornée. . La contamination se fait en général avant un an

 

La première infection par le virus de l’herpes donne en général une angine ou une conjonctivite et on ignore souvent à ce stade qu’on a été contaminé. Le virus va alors se loger dans les petits ganglions nerveux de la tête ou de la face et va y rester toute la vie. Le plus souvent, il restera définitivement inactif.  Mais parfois, il se réactive et il se manifeste alors non plus sous la forme d’une angine mais sous la forme d’un bouton de fièvre ou d’un herpes oculaire.

 

l          L'herpes oculaire  peut atteindre  la cornée ou l’intérieur de l’œil.

l4   

 

         L'atteinte de la cornée par l'herpes s'appelle la

                          KERATITE HERPETIQUE

 

 

 

 La cornée peut être atteinte ensurface  (kératite épithéliale) ou enprofondeur ( kératite stromale)

                        Le virus peut atteindre lasurface de la cornée

La kératite dendritique  : dans sa forme superficielle, la kératite herpétique est assez caractéristique en général. Elle prend la forme d’une blessure superficielle avec des ramifications ( on parle d’ ulcérationdendritique ) .

Les symptômes de la kératite sont : la douleur, la sensibilité à la lumière (photophobie) parfois un trouble visuel, une rougeur prédominant autour de la cornée.

  Les récidives  : La caractéristique de la kératite herpétique est sa forte propension à récidiver. Ces récidives peuvent être plus ou moins fréquentes. L’exposition au soleil, les fièvres ou les règles sont quelquefois des facteurs déclenchants.

Les traitements sont efficaces et permettent une guérison de la poussée en une dizaine de jours. Il peut cependant persister une cicatrice sur la cornée (taie cornéenne)

La kératiteméta-herpétique .  Au fur et à mesure des récidives, la cornée perd sa sensibilité et elle finit par mal se défendre et mal cicatriser . On peut alors avoir une blessure chronique ( un ulcère "trophique") très difficile à guérir. On peut même avoir une blessure si profonde qu’elle creuse , voire perfore la cornée.

 

Le virus peut atteindre la cornée en pleine épaisseur

 

La kératitestromale (ou  kératite interstitielle)

Il s'agit d'une atteinte d e la cornée en pleine épaisseur qui engendre une opacité gênant la vision, évoluant vers une cicatrice.

On assiste alors  souvent à la pousse de vaisseaux qui envahissent la cornée ( normalement la cornée ne contient aucune vaisseau). C’est le stade de la kératite disciforme. La cornée peut également s’amenuiser et se perforer.

 

         L'atteinte de l'intérieur de l'oeil par l'herpes s'appelle

       L’UVEITE HERPETIQUE

 

 

Parfois l’herpes donne directement une infection à l’intérieur de l’œil (uvéite : voir question spéciale).

Si  cette atteinte est couplée à une atteinte plus caractéristique de la cornée, le diagnostic est facile. Par contre, si l’atteinte interne est isolée, elle ne se différencie pas d’autres causes et le diagnostic peut être difficile à poser.

 

Letraitement fait l’objet d’une question spéciale traitée par ailleurs

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je souffre d'une maladie rare : le kératocône

    Le kératocône est une maladie de l’œil qui altère la vision. Différentes mesures médicales ou chirurgicales peuvent corriger les troubles engendrés et permettre de continuer à mener une vie normale.

    Lire la suite
  • Le corps étranger cornéen

     La projection d'un corps étranger sur la cornée entraine toujours de façon plus ou moins rapide une gêne douloureuse importante qui impose de consulter pour s'en débarasser. Le plus souvent, cela se fait au cabinet après une simple et rapide anesthésie par un collyre anesthésique. Certains corps étrangers peuvent laisser une cicatrice retentissant sur la vision définitivement.

    Lire la suite
  • Ulcération de la cornée (traumatique)

    Une ulcération de cornée ( on dit aussi un ulcère de cornée) est une blessure de l'oeil qui atteint la partie superficielle de la cornée. Elle est le plus souvent le résultat d'un traumatisme par un coup d'ongle ou un objet quelconque. Il s'agit d'une affection particulièrement douloureuse mais le plus souvent bénigne. Par contre, il existe un risque de récidive spontanée longtemps après la blessure originale.   

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale