le traitement médical du glaucome chronique

 Le traitement du glaucome chronique au 21 ème siècle est efficace dans l’immense majorité des cas. Il a fait disparaître la cécité systématique qui survenait il y a encore 50 ans dans cette maladie. Ce traitement repose essentiellement sur l’instillation de gouttes. Il permet d'arrêter ou ralentir la maladie mais ne la guérit pas. La protection dépend de la régularité avec laquelle le traitement est pris.  

Quels que soient les immenses progrès accomplis, il faut savoir qu’on ne guérit pas d’un glaucome chronique à angle ouvert. Le but du traitement est de ralentir  la maladie et l’empêcher de détruire totalement le nerf optique. Il s’agit d’un traitement à vie (sauf exception comme toujours). Le traitement prescrit doit être suivi scrupuleusement. Tout arrêt du traitement entraîne une reprise de la dégradation du nerf optique. Si des effets secondaires ou une intolérance au traitement surviennent, il faut prévenir l’ophtalmologiste afin qu’il envisage l’utilisation d’autres produits. Mais il ne faut pas arrêter plusieurs semaines ou mois le traitement à la légère. Ces semaines ou mois d’absence de protection sont nocives pour le nerf optique.

 

LE TRAITEMENT MEDICAL :  « les gouttes » ou collyres

 

L’immense majorité des glaucomes est traité médicalement, c’est à dire uniquement par des gouttes.

Il s’agit de collyres qui abaissent la pression oculaire (on utilise souvent aussi le mot de tension oculaire). Ils agissent soit en diminuant la production du liquide interne de l’œil (l’humeur aqueuse), soit en favorisant l’évacuation du même liquide.

Il existe de nombreuses catégories de médicaments utilisables possibles. L’ophtalmologiste choisit le ou les produits adaptés à votre cas personnel en fonction de votre pression oculaire de départ, de la pression idéale que l’on souhaite atteindre (on parle de pression cible), de votre age, de votre état de santé général, des effets secondaires possibles du traitement, des contre indications des produits utilisés dans votre cas particulier.

 

Les 2 principales catégories de produit utilisées dans le traitement du glaucome chronique sont les béta Bloquants et les Prostaglandines (voir document spécifique)

Votre médecin généraliste d oit être informé du traitement que vous mettez dans vos yeux, car ces traitements diffusent aussi dans votre corps et peuvent avoir des interactions avec d’autres médicaments pris pour des raisons non liées aux yeux.

 

 

Les traitements ont une durée d’action sur vos yeux limitée en général à 12 h ou 24 h. C’est pour cette raison qu’ils sont prescrits  en général selon les produits une ou deux fois par jour. Si vous espacez les instillations de façon irrégulière, vous n’êtes plus protégé de façon permanente. Il convient  donc de respecter les horaires d’instillation des gouttes.

 Le traitement abaisse la pression mais ne joue pas sur la cause de la maladie qui est la mauvaise filtration de l'humeur aqueuse dans l'angle iridocornéen. Cette mauvaise filtration augmente progressivement avec le temps rendant parfois nécessaire le recours à d'autres médicaments ou d'autres méthodes. Aussi, même traité, un suivi régulier chez l'ophtalmologiste est indispensable de façon  à dépister précocément les évolutions de la maladie et permettre aussi de les contrer précocément.

LE TRAITEMENT LASER et LA CHIRURGIE SONT expliqués dans un autre document.

Sachez que plus de 90% des glaucomes sont traités uniquement par des médicaments.

 

 

 Il n'existe pas à ce jour d'autres méthodes de protection et de ralentissement de la maladie que les traitements qui abaissent la pression de l'oeil. En particulier, il n'existe pas de traitement de la cause originelle de la maladie ni de traitement permettant de faire "récupérer" le nerf optique.

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • une tension oculaire normale élimine-t-elle un glaucome ?

    Il est courant de dire qu'un glaucome, c'est un excès de pression oculaire. On est tenté de penser qu'une pression oculaire inférieure à) 20 mm Hg élimine un glaucome. Il n'en est rien. L'excès de pression oculaire n'est qu'un des paramètres permettant de mettre en évidence un glaucome et la moitié des glaucomes ont une pression oculaire inférieure à 20.   Le glaucome, c'est une maladie du nerf optique chez une personne qui peut avoir une tension oculaire élevée mais qui peut avoir aussi une tension oculaire normale.

    Lire la suite
  • j'ai un glaucome; oui mais lequel ?

    Il y a plusieurs types de glaucome. Le mot glaucome est source de toutes les confusions. Il vient du mot glauque; c'est un mot créé à une époque ancienne qui ne correspond plus à la pratique médicale d'aujourd'hui mais qui est resté dans notre vocabulaire. Explications...     

    Lire la suite
  • Quel est le rapport entre tension oculaire et tension artérielle ?

     Il n'y a aucun rapport entre tension arterielle et tension oculaire et si les chiffres annoncés sont parfois voisins, il n'en est rien en réalité ... explications

    Lire la suite
  • Glaucome : ce que je dois savoir

    Le glaucome est une maladie courante dont la fréquence augmente avec l’âge : 10 % des personnes de plus de 70 ans en sont atteintes. Il progresse pendant des années, sans douleur et sans symptômes apparents.

    Lire la suite
  • Mon glaucome a été dépisté à temps

    Lors d’une consultation ophtalmologique de routine, Edmé apprend qu’il souffre d’un glaucome. Il vous raconte ses premières réactions, puis sa détermination à bien se traiter.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale