La cataracte secondaire ou "membranule

 La cataracte secondaire n'est pas une repousse de la cataracte ( cela n'existe pas) mais une opacification de la capsule du cristallin volontairement laissée en place pour la stabilité de l'implant. La cataracte secondaire altère à nouveau progressivement votre vision. Le traitement se fait de façon simple au cabinet grace au laser YAG.    

 

Quand vous avez été opéré de cataracte, on a inséré dans votre œil un implant destiné à remplacer la fonction du cristallin opaque qui gênait votre vision dont on a pratiqué l’ablation. Cet implant a été placé dans l’enveloppe naturelle du cristallin (appelée capsule)  laissée volontairement en place de façon à accueillir et stabiliser cet implant.

 

Vous présentez désormais une cataracte secondaire (appelée aussi membranule). Il ne s’agit pas d’une repousse de la cataracte (cela n’est pas possible) mais d’une simple opacification de l’enveloppe du cristallin dans laquelle votre implant est logé. Cette cataracte secondaire fait baisser progressivement votre vision comme le faisait la cataracte, mais ils n'est pas indiqué d'être opéré à nouveau.

 

Le traitement est beaucoup plus simple à effectuer.

 

Pour que la vision redevienne  normale, il est nécessaire de pratiquer un petit orifice dans cette capsule (voir le schéma en bas de page).

 

Ce geste est réalisable au moyen d’un laser particulier : le laser YAG ( qui pratique une photo section).

Il n’est pas nécessaire de vous rendre en clinique ou d’être hospitalisé. Ce traitement s’effectue à notre cabinet. Il prend quelques minutes et est totalement indolore.

Il convient de mettre des gouttes avant l’intervention pour préparer l’œil et d’autres gouttes à mettre quelques jours pour éviter une inflammation et une poussée de tension oculaire.

 

Ce traitement ne remet pas en cause la stabilité de l’implant car il s’agit simplement de créer un petit orifice et non pas d’enlever la capsule qui tient l’implant.

 

La récupération visuelle est immédiate ou se fait en quelques heures.

 

 

1295546130673.jpg
1295546307849.jpg

 

1221125393718.jpg
1221125576234.jpg

 

 

 Vous remarquez sur le schéma que la capsule est ouverte end son milieu

 

 

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • décider de se faire opérer de la cataracte

    L’opération de la cataracte est une opération fréquente : près de 500000 opérations sont réalisées chaque année en France. Cependant, de nombreuses interrogations surgissant quand on devient personnellement concerné par une opération de l'oeil. Ci après sont énoncés de façon succinte des généralités sur l'opération qui permettent d'aider à prendre une décision quand vient à se poser le problème de l'opération.  

    Lire la suite
  • Les risques opératoires de la cataracte

    Tout le monde sait et dit qu'aucune opération n'existe sans risque. Ci-après, vous pouvez lire le document d'information remis à nos patients qui doivent être opérés et qu'ils doivent nous remettre signé.

    Lire la suite
  • Il y a plusieurs types de cataracte ?

     Il y a plusieurs types de cataracte selon la partie du cristallin qui s'opacifie et selon la disposition de ces opacités: des cataractes corticales, des cataractes nucléaires, des catactes capsulaires   

    Lire la suite
  • Est-il temps de me faire opérer de la cataracte ?

    Dois-je me faire opérer de la cataracte maintenant ou attendre encore ? Comment prendre ma décision ?   

    Lire la suite
  • LA CATARACTE

    La cataracte, c'est le cristallin qui devient opaque et gêne la vision. Le seul traitement est chirurgical. Il s'agit d'une opération très sophistiquée mais parfaitement au point aujourd'hui. L'extraction de la cataracte s'accompagne de l'implantation d'un cristallin artificiel adapté à la personne opérée. On opère une cataracte quand elle devient gênante pour la personne.  

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale