décider de se faire opérer de la cataracte

L’opération de la cataracte est une opération fréquente : près de 500000 opérations sont réalisées chaque année en France. Cependant, de nombreuses interrogations surgissant quand on devient personnellement concerné par une opération de l'oeil. Ci après sont énoncés de façon succinte des généralités sur l'opération qui permettent d'aider à prendre une décision quand vient à se poser le problème de l'opération.  

 

Pourquoi opérer une cataracte ?

En dehors de la chirurgie, aucun traitement ne permet de rétablir véritablement la baisse de vision qu provoque une cataracte. Le changement de lunettes peut, tout au plus, améliorer partiellement et provisoirment la vision. La chirurgie est la seule solution envisageable pour obtenir un résultat important et durable.

A quel moment opère-t-on une cataracte ?

La proposition d'opération est faire par l'ophtalmologiste quand il pense que le bénéfice escompté  à attendre d'une opération sera significatif pour la personne. Par contre, c'est la personne atteinte qui prend la décision de se faire opérer  lorsque la gêne visuelle (baisse de la vision de près ou de loin, sensation de brouillard, vision trouble, éblouissements…) entraine une perturbation dans sa vie quotidienne, ses activités professionnelles, la conduite automobile...Cette gêne pour une même vision mesurée va donc dépendre beaucoup de la personne, de son age et des ses activités.

Quel bilan avant l’opération ?

Différentes mesures de votre œil sont prises, afin de choisir le type et la puissance du cristallin artificiel (encore appelé lentille ou implant) spécifiquement adapté à votre œil. Une mesrure de votre œil au moyen d'une échographie est, nécessaire pour cela avant l’opération,.

Vous devez également rencontrer l’anesthésiste par sécurité même si le plus souvent l'anesthésie se fera uniquement aun niveau de l'oeil avec des gouttes.L'anesthésiste fera le point sur les traitement suivis habituels qui peuvent poser problème éventutellement ( exemple : prise d'anticoagulants).

Comment va se dérouler l’opération ?

L’opération nécessite une anesthésie le plus souvent locale« topi que » (c’est-à-dire une anesthésie locale par administration simple d’un collyre anesthésiant), soit éventuellement par une injection locale d'anesthésique. Potentialisant cette anesthésie, souvent l'anesthésiste administre des médicaments contre le stress. L’opération par elle-même est pratiquée sous microscope en milieu chirurgical stérile (hôpital, clinique, centre d’ophtalmologie). Elle consiste à retirer le cristallin opacifié à travers une toute petite incision et à le remplacer par le cristallin artificiel. 

L'opération est indolore 99 fois sur 100.

VOIR DOCUMENT SPECIFIQUE

Est-on hospitalisé longtemps ?

Il est en général possible de quitter la clinique dans les heures qui suivent l’intervention. En cas d’anesthésie générale ou si vous vivez seul(e) et ne pouvez pas assurer les tâches quotidiennes, passer la première nuit en clinique peut être nécessaire.

Quels seront les résultats ?

La vision maximale obtenue avec une correction optique sera améliorée. Des lunettes seront nécessaires dans le plupart des cas pour obtenir cette vision maximale. Cependant, de nombreuses personnes trouvent suffisantes le résultat visuel sans correction et ne mettent donc leur correction que de façon occasionnelle, voir ne mettent pas de correction.

Y a-t-il des risques postopératoires ?

La chirurgie de la cataracte est une opération aujourd'hui bien maitrisée , suivie de très bons résultats. Cependant, aucune intervention n’est sans risque ! Les complications sont très rares. Mais une complication très grave avec perte de l'oeil reste possible.

VOIR DOCUMENT SPECIFIQUE

Quel traitement après l'opération ?

Une ordonnance vous est remise avant l'opération. Des gouttes  sont à instiller dans votre œil opéré pendant quelques semaines après l’opération.

 

La cataracte peut-elle récidiver ? Peut-on être opéré à nouveau de cataracte ? Faut-il changer l'implant?

Non. On n'opère la cataracte qu'une fois dans la vie et l'implant ne s'use pas. Par contre,  il est fréquent que la capsule du cristallin volontairement laissé en place pour tenir l'implant s’opacifie au cours des mois ou des années qui suivent l’intervention, entraînant à nouveau une baisse de la vision. On parle improprement de cataracte secondaire. Ce problème peut être résolu facilement  et définitivement, s’il survient, en ouvrant la capsule au laser. Il s’agit d’une petite opération indolore et très rapide, réalisé directement au cabinet.

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • La cataracte secondaire ou "membranule

     La cataracte secondaire n'est pas une repousse de la cataracte ( cela n'existe pas) mais une opacification de la capsule du cristallin volontairement laissée en place pour la stabilité de l'implant. La cataracte secondaire altère à nouveau progressivement votre vision. Le traitement se fait de façon simple au cabinet grace au laser YAG.    

    Lire la suite
  • Les risques opératoires de la cataracte

    Tout le monde sait et dit qu'aucune opération n'existe sans risque. Ci-après, vous pouvez lire le document d'information remis à nos patients qui doivent être opérés et qu'ils doivent nous remettre signé.

    Lire la suite
  • Il y a plusieurs types de cataracte ?

     Il y a plusieurs types de cataracte selon la partie du cristallin qui s'opacifie et selon la disposition de ces opacités: des cataractes corticales, des cataractes nucléaires, des catactes capsulaires   

    Lire la suite
  • Est-il temps de me faire opérer de la cataracte ?

    Dois-je me faire opérer de la cataracte maintenant ou attendre encore ? Comment prendre ma décision ?   

    Lire la suite
  • LA CATARACTE

    La cataracte, c'est le cristallin qui devient opaque et gêne la vision. Le seul traitement est chirurgical. Il s'agit d'une opération très sophistiquée mais parfaitement au point aujourd'hui. L'extraction de la cataracte s'accompagne de l'implantation d'un cristallin artificiel adapté à la personne opérée. On opère une cataracte quand elle devient gênante pour la personne.  

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale