Etre opéré de la cataracte: en pratique

 En dehors de l'aspect purement oculaire et visuel, un certain nombre de points pratiques sont à connaitre concernant: - la consultation d'anesthésie - le temps d'hospitalisation - la période qui suit l'opération  

Il n’est pas inutile de préciser quelques points qui posent souvent question quand on doit être opéré de cataracte.

 

LA CONSULTATION D ’ANESTHESIE

Vous rencontrerez l’anesthésiste quelques jours avant la date de votre opération. Sans cette visite, l’opération ne pourra pas se dérouler.

L’anesthésiste décidera à l’issue de la consultation un éventuel bilan complémentaire. . Le contenu de ce bilan est variable. Il comprend le plus souvent une analyse de sang et un électrocardiogramme.

 

Il faut penser à prendre avec vous lors de cette consultation la liste des médicaments pris habituellement.

Notez également les maladies ou évènements de santé principaux qui ont émaillé votre vie.

 

Suivez bien les instructions qui vous seront données, variables selon le type de l’intervention : douche avec un produit désinfectant la veille, lavage du visage avec ce même type de produit le matin, collyre les jours précédant l’intervention, etc.

 

L’anesthésiste vous demandera de rester à jeun avant l’intervention. Il vous précisera la durée nécessaire du jeune.

LE TEMPS D’HOSPITALISATION

Au cabinet du beffroi, 95 % des opérés de cataracte le sont en secteur ambulatoire ( appelé aussi hôpital de jour).

Dans cette éventualité, vous pourrez rentrer chez vous en général à l’issue de l’intervention. Pensez néanmoins que votre vue sera affectée, et que vous ne pourrez pas conduire immédiatement. Faites-vous raccompagner impérativement !

 

Si l’intervention ne s’effec tuait pas en secteur ambulatoire (anesthésie générale, surveillance post opératoire nécessaire, personne ne pouvant rester seule chez elle) ou encore si un problème quelconque (malaise) venait à survenir, la sortie serait alors décidée conjointement par le médecin chirurgien et le médecin anesthésiste .

Ils prennent en  compte les risques liés à votre opération et votre état de santé spécifique. Votre cas n’est pas celui du voisin !

Dans l’immense majorité des cas, la sortie se fait alors le lendemain.

 

APRES L’OPERATION

L’œil opéré sera protégé pendant quelques jours. La protection peut prendre la forme d’un pansement ou d’une coque rigide transparente (pour les personnes qui ne voient pas de l’œil non opéré afin de leur éviter d’être plongé dans le noir en permanence).

 

Vous devrez consulter le lendemain et quelques jours après l’opération afin de dépister précocement un éventuel problème et y remédier de suite.

 

Un traitement par gouttes est prescrit pendant un mois.

Si l’on ne se sent pas capable de s’administrer seul  les collyres, il est nécessaire de prévoir une aide par un proche ou une infirmière.

Les premières semaines suivant la chirurgie, il convient de prendre toutes les précautions possibles : prévenir les chutes, et éviter de blesser, même très légèrement, l’œil opéré (attention aux doigts des bébés, aux branches d’arbre, aux coins des meubles…). Vous pourrez reprendre progressivement vos activités en veillant à ne pas recevoir de coups. Vous devrez vous abstenir de sport à risque pendant quelques semaines (surtout pas de piscine).

 

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • décider de se faire opérer de la cataracte

    L’opération de la cataracte est une opération fréquente : près de 500000 opérations sont réalisées chaque année en France. Cependant, de nombreuses interrogations surgissant quand on devient personnellement concerné par une opération de l'oeil. Ci après sont énoncés de façon succinte des généralités sur l'opération qui permettent d'aider à prendre une décision quand vient à se poser le problème de l'opération.  

    Lire la suite
  • La cataracte secondaire ou "membranule

     La cataracte secondaire n'est pas une repousse de la cataracte ( cela n'existe pas) mais une opacification de la capsule du cristallin volontairement laissée en place pour la stabilité de l'implant. La cataracte secondaire altère à nouveau progressivement votre vision. Le traitement se fait de façon simple au cabinet grace au laser YAG.    

    Lire la suite
  • Les risques opératoires de la cataracte

    Tout le monde sait et dit qu'aucune opération n'existe sans risque. Ci-après, vous pouvez lire le document d'information remis à nos patients qui doivent être opérés et qu'ils doivent nous remettre signé.

    Lire la suite
  • Il y a plusieurs types de cataracte ?

     Il y a plusieurs types de cataracte selon la partie du cristallin qui s'opacifie et selon la disposition de ces opacités: des cataractes corticales, des cataractes nucléaires, des catactes capsulaires   

    Lire la suite
  • Est-il temps de me faire opérer de la cataracte ?

    Dois-je me faire opérer de la cataracte maintenant ou attendre encore ? Comment prendre ma décision ?   

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale