Rééduquer les yeux ? Pourquoi l'orthoptie ?

 Rééduquer les yeux ne signifie pas remplacer les lunettes. L'orthopie (ou rééducation orthoptique) peut par contre apporter une grande amélioration dans le confort visuel et faire disparaitre certains symptomes essentiellement quand ceux-ci sont liés à un trouble d'origine musculairen, telle une insuffisance de convergence. Alexandre Vallier, orthoptiste nous explique l'intérêt et les principes de la rééducation orthoptique.

 

L’orthoptie vient du grecorthos qui signifie "droit" etopsi qui signifie "voir".

 

Autour de chaque œil nous avons 6 muscles qui permettent aux yeux de regarder dans toutes les directions : en haut, en bas, sur les côtés ou encore en convergence c'est-à-dire en regardant vers l’intérieur.

Ces muscles sont sans cesse stimulés sauf quand nos yeux sont fermés…

 

S’il existe un trouble cela peut entraîner des symptômes : fatigue visuelle, maux de tête, etc., voire même dans certains cas une vision double.

 

C’est notamment le cas des insuffisances de convergence  : c'est-à-dire quand le patient rencontre des difficultés à regarder vers l’intérieur.

Quand nous regardons très loin nos yeux sont plus ou moins droits, plus l’on regarde de près et plus nos yeux convergent.

Ainsi devant un ordinateur ou un livre par exemple une convergence des yeux est nécessaire.

S’il existe un trouble de la convergence, le patient doit fournir un effort supplémentaire qui peut entraîner des symptômes d’intolérance.

 

Plus l’utilisation des yeux est intensive, plus le trouble de la convergence est ancien, et plus le patient risque de ressentir un inconfort.

 

A la suite d’un bilan orthoptique dans lequel a été décelé un trouble orthoptique votre orthoptiste vous a peut-être proposé de rééduquer vos yeux, mais pourquoi ?

 

La rééducation orthoptique va chercher, grâce à des exercices spécifiques et adaptés à corriger le trouble et permettre ainsi un meilleur confort d’utilisation des yeux (en vous faisant suivre des objets, en vous faisant converger avec des prismes ou sur une machine spéc ifique appelée synoptophore, mais encore en travaillant sur des stéréogrammes c'est-à-dire sur des cartes dans lesquelles on peut percevoir des images en relief, etc).

C’est en quelques sortes un entraînement des muscles des yeux pour permettre leur travail moins difficile.

Cette rééducation va permettre dans la majorité des cas (si le trouble orthoptique était l’origine de la gêne) une disparition des plaintes.

 

 

 

 

 

Lors d’une rééducation, l’orthoptiste va travailler sur les muscles des yeux mais aussi par leur intermédiaire sur le cerveau (en effet grâce à de petits capteurs les muscles envoient aussi des informations au cerveau), mais en aucun cas sur les défauts optiques.

Ainsi une rééducation orthoptique ne corrigera pas un besoin de lunettes.

Votre orthoptiste et votre ophtalmologiste feront donc la part des choses entre une gêne expliquée par un besoin de lunettes et/ou  par un trouble orthoptique.

 

De même, on ne peut pas tout rééduquer, ainsi par exemple dans la majorité des strabismes une rééducation ne permettra pas sa disparition, votre orthoptiste sera

donc là pour vous expliquer et vous proposer le traitement le plus adapté.

 

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale