Qu'est-ce qu'un bilan orthoptique ?

 Un bilan orthoptique peut être demandé par l'ophtalmologiste dans différentes circonstances. Alexandre Vallier, orthoptiste, nous explique en quoi consiste un tel bilan. 

En présence de strabisme ou "loucherie", de fatigue visuelle, de maux de tête, de rougeurs ou de démangeaisons oculaires, de sauts de lignes ou sauts de mots à la lecture, de troubles de l’équilibre ou encore de vision double par exemple votre ophtalmologiste peut vous prescrire un bilan orthoptique, mais qu’est-ce qu’un bilan orthoptique ?

 

Un bilan orthoptique est un examen dans lequel l’orthoptiste évalue les possibilités des yeux sur le plan musculaire et sur certains aspects de la vision . Il peut se pratiquer du nourrisson à la personne âgée.

 

Il n’existe pas de bilan type: selon l’âge, les plaintes, la pathologie et les demandes du patient l’orthoptiste

adapte son bilan.

 

.

1226264766875.jpg

 

En quoi consiste le bilan de l'orthoptiste ?

 

- L’orthoptiste interroge le patient sur les symptômes qu’il présente, les difficultés qu’il rencontre, ses habitudes de vie (beaucoup d’ordinateur, de lecture…), ses antécédents médicaux, etc.

- Il recherche et mesure à l’aide d’un prisme un éventuel strabisme ou bien la position de repos des yeux (c’est-à-dire la position des yeux quand ils ne regardent pas).

- Il étudie les poursuites oculaires : est-ce que les yeux peuvent suivre une cible en mouvement (par exemple une lumière, une petite boule au bout d’un bâton…), ou encore les saccades oculaires : est-ce que les yeux peuvent fixer (c'est-à-dire regarder) alternativement deux cibles séparées sans difficultés.

- Il étudie la motilité oculaire, nous avons 6 muscles autour de chaque œil, l’orthoptiste contrôle donc si tous ces muscles fonctionnent bien en faisant regarder le patient dans les différentes positions du regard et en convergence (c'est-à-dire en regardant vers l‘intérieur).

- De même il quantifie les possibilités de fusion en convergence ou en divergence: c’est-à-dire jusqu’où le patient peut garder la cible qu’il fixe sans la voir double en convergent ou en divergent.

L’orthoptiste peut mettre en évidence une éventuelle faiblesse de la convergence: on parle alors d’une insuffisance de convergence.

- Il étudie la vision binoculaire par exemple avec des tests de relief: est-ce que les 2 yeux peuvent et regardent bien ensemble?

- Parfois l’orthoptiste fait une étude fonctionnelle, c’est-à-dire comment le patient utilise ses capacités visuelles avec des tests adaptés (des tests de lecture, de saisie d’informations par exemple, etc.).

- Il chiffre l’acuité visuelle.

- Si nécessaire, il pratique des tests ou des examens complémentaires.

 

 

 

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Troubles de la vue : j'ai compris le rôle de l'orthoptiste

    L’orthoptiste intervient aux côtés du médecin pour dépister et rééduquer les troubles de la vision binoculaire.

    Lire la suite
  • Rééduquer les yeux ? Pourquoi l'orthoptie ?

     Rééduquer les yeux ne signifie pas remplacer les lunettes. L'orthopie (ou rééducation orthoptique) peut par contre apporter une grande amélioration dans le confort visuel et faire disparaitre certains symptomes essentiellement quand ceux-ci sont liés à un trouble d'origine musculairen, telle une insuffisance de convergence. Alexandre Vallier, orthoptiste nous explique l'intérêt et les principes de la rééducation orthoptique.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale