l"amblyopie

 On dit que l'amblyopie est un oeil paresseux. L'amblyopie, c'est en fait un oeil que le cerveau n'est pas capable d'utiliser en raison d'un strabisme ou d'une trop grande différence optique entre les deux yeux. L'amblyopie se traite si elle est dépistée tôt. Elle devient ensuite irréversible et définitive.

Pour simplifier, on dit quelquefois qu’être amblyope c’est avoir un œil paresseux. C’est un raccourci qui mérite quelques explications.

Pour imager les rapports entre œil et cerveau visuel, on pourrait dire que c’est l’œil qui regarde et c’est le cerveau qui voit.

L’amblyopie fonctionnelle est l’état  d’une personne qui dispose d’un œil équipé pour fonctionner mais que le cerveau n’utilise pas. Une personne amblyope peut ainsi avoir un œil à 10/10 et un œil à 1/10 voire moins incapable de voir mieux même avec des lunettes.

L’amblyopie, c’est comme une caméra qui ne serait pas branchée sur la télé, donc incapable de restituer des images.

Pour comprendre, il faut savoir que la vision des nouveaux nés est très peu précise et qu’elle se développe progressivement à force de stimulation. Les yeux ont besoin d’être stimulés, de regarder pour que la vision se développe dans notre cerveau de la même manière que l’on a besoin d’entendre parler pour apprendre une langue. La stimulation répétée permet l’établissement de connexions efficaces entre l’œil et le cerveau visuel.

Si un problème survient qui empêche un œil de regarder, les connexions ne peuvent s’établir et le cerveau ne voit pas avec cet œil. Or, le développement de ses connexions ne peut s’effectuer que dans la petite enfance (de la même façon qu’on intègre parfaitement l’apprentissage d’une langue ou de la musique que dans la jeunesse). L’amblyopie non traitée devient définitive au sortir de l’enfance.

Les anomalies principales qui empêchent un œil de regarder et peuvent être responsables d’amblyopie fonctionnelle sont :

-         le strabisme : en effet, si les yeux ne sont pas parallèles, ils reçoivent des images différentes. Notre cerveau ne pouvant regarder 2 choses différentes à la fois, il ne va fonctionner qu’avec un seul œil à la fois. Les connexions avec l’autre œil délaissé ne vont pas se développer.

-         Une différence importante de puissance entre les 2 yeux générant des images de qualité très différente que le cerveau ne peut fusionner aboutit au même résultat. Par exemple, un œil très myope et l’autre normal, une œil très astigmate et l’autre normal, …

 

Il est capital de dépister une amblyopie fonctionnelle le plus tôt possible car elle est réversible au moins en partie si elle est traitée .

Le traitement repose sur la stimulation forcée de l’œil amblyope et cette stimulation est obtenue en forçant le cerveau à l’utiliser tout simplement en pratiquant une occlusion du bon œil. Ce faisant, on prive le cerveau des images du bon œil et on l’oblige ainsi à établir des connexions avec l’œil faible.

 

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq , 59200 TOURCOING, France

Contacts

Téléphone : 03 20 27 27 51
Fax : 03 20 26 61 03

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant souffre d'amblyopie

    Environ 10 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de problèmes de vue. L’amblyopie est l’un d’entre eux. Non traitée, elle peut avoir de graves conséquences sur la vue mais, prise en charge avant l’âge de 6 ans, l’enfant peut récupérer jusqu’à 100 % de sa vision.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale