décider de porter des progressifs: un bon choix ?

Décider de porter des progressifs est une décision souvent difficile, tant la réputation de difficultés d'adaptation est grande (et exagérée). Le progressif doit être choisi en fonction des besoins spécifiques d'une personne et non pas en fonction de ce qu'en a dit le voisin ou le collègue de bureau. Le progressif est un bon verre de loin qui permet aussi de voir de près contrairement à un verre simple de loin.

La décision de porter des verres progressifs peut se poser après 40 ans, à l'âge ou la presbytie s'installe

                                             ------------------------------------------------------------------------------

Le verre progressif est un verre de loin qui permet quand même de voir près contrairement à un verre de loin simple.

                                             ----------------------------------------------------------------------------

 

Il comprend une grande zone de vision de loin dans la partie haute du verre, puis à mesure que l'on descend dans le verre, la puissance du verre augmente jusqu'à une vision de près dans la partie basse du verre. S"échelonnent donc du haut vers le bas différentes puissances pour les différentes distances de vision.

1 / De façon naturelle et spontanée, quand on regarde de loin, les yeux regardent horizontalement et utilisent donc le vaste champ de vision de loin du verrre progressif. Le verre progressif est donc un bon verre de loin.

2/  De façon naturelle et spontanée, quand on regarde de près, les yeux se baissent et utilisent naturellement le petit champ de vision de près du verre progressif. Mais cette zone est étroite et dès que l'on regarde latéralement de près, on voit moins bien.  Le verre de près est plus confortable pour la lecture et les travaux difficiles qu'un progressif. Le verre progressif permet donc la lecture mais de façon moins confortable qu'un verre de près ou un verre de proximité ( voir question spéciale)

3/ Quand on regarde entre loin et près ( à mi distance: l'exemple type est la vision sur un écran de PC non portable), les yeux ont l'habitude de regarder à peu près à l'horizontale et dans ce cas le progressif n'est pas très confortable car  la vision intermédiaire qu'il procure est étroite et limitée en hauteur si bien que pour l'utiliser, le porteur de progressifs  doit relever la tête pour "aller chercher " cette zone de vision de mi-distance. Le verre progressif permet donc de travailler sur écran de PC non portable dans des conditions peu confortables, en tout cas bien moins confortables qu'avec un verre de proximité.

4/ Quand on utilise un écran de PC portable, on utilise également la vision de mi distance du progressif mais on tombe ici beaucoup plus naturellement dans la zone intermédiaire puisque l'écran du PC portable est positionné plus bas qu'un PC standart. Le verre progressif permet donc de travailler sur un PC portable relativement confortablement.

 

SI LE VERRE PROGRESSIF A AUTANT D'INSUFFISANCES, ALORS POURQUOI METTRE UN PROGRESSIF ?

 

Parce que c'est tout de même beaucoup mieux qu'un simple verre de loin qui ne permet aucunement de lire et ne permet pas de voir à mi distance dès que la presbytie devient conséquente.

Parce que pour de nombreuses personnes, c'est plus simple de porter un verre progressif que d'avoir recours à 3 paires de lunettes ( loin, écran PC et lecture)  et d'en changer incessamment.

 

                               ------------------------------------------------------------------------------------

Le verre progressif est un verre  qui demande un temps d'adaptation.

                               ------------------------------------------------------------------------------------

 

Porter des verres progressifs la première fois procure des sensations désagréables de déséquilibre qui sont corrigées  par notre cerveau en quelques heures ou en quelques jours, voire en quelques semaines,. Exceptionnellement, certaines personnes ne s'adaptent pas.

 

La réputation de déséquibre et de difficultés d'adaptation est réelle mais largement exagérée. Elle provient du fait que les personnnes qui ne s'adaptent pas  communiquent beaucoup sur leur difficultés contrairement à la majorité des personnes qui s'adaptant rapidement et normalement ne trouve pas un intérêt à communiquer à tous qu'ils se sont adaptés.

Moins de une personne sur 10 renonce aux progressifs en raison de difficultés d'adaptation.

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • A quel âge commencer les lentilles ?

    Il n'y a pas de réponse simple à cette question . "Cela dépend" de différents facteurs illustrés dans cet article

    Lire la suite
  • C'est bizarre, je lis à nouveau sans lunettes ...

    Une amélioration de la vision survenant chez une personne de plus de 50 ans qui peut se passer de ses lunettes pour lire alors qu'elle était dépendante auparavant peut annoncer une cataracte nucléaire.

    Lire la suite
  • questions diverses sur les lentilles

    Peut-on porter des lentilles simplement pendant ses loisirs ? Peut-on dormir avec ses lentilles ? Toutes les solutions d'entretien sont-elles les mêmes ? Peut-on utiliser simplement du sérum physiologique pour l'entretien ? Il parait que l'eau du robinet est dangereuse ? Peut-on mettre ses lentilles à la piscine ? Puis-je garder mes lentilles mensuelles plus d'un mois ? Les lentilles protègent-elles des rayons ultraviolets? Est-il vrai que l'on dispose d' un capital lentilles ?      

    Lire la suite
  • La myopie

     Site d'information sur la myopie, les méthodes de corrections visuelles telles que la chirurgie réfractive: PRK, Lasik....

    Lire la suite
  • les corrections et les traitements de la myopie

    La myopie est le défaut optique le plus fréquemment gênant dans la vie courante chez les personnes jeunes. Corriger la myopie est indispensable pour suivre au tableau en classe, conduire, regarder la télé, et pour toutes les activités nécessitant de voir au loin. La correction repose sur les lunettes ou les lentilles de contact ou encore le laser ou la chirurgie.   

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale