la mémoire visuelle

 La mémoire visuelle est très variable d'un sujet à l'autre. Certains phénomènes sont surprenants. La connaissance de la mémoire visuelle est encore complètement partielle.

Notre cerveau peut percevoir 3 images par seconde. Il sélectionne des données prioritaires en fonction de notre vécu, notre sensibilité, nos émotions, nos motivations.

 

La sélection est influencée aussi par les caractéristiques physiques de l'image : ex: mouvement, changement d'intensité lumineuse,...

 

La mémoire visuelle est variable d'un sujet à l'autre. Certaines personnes dites physionomistes ont une mémoire visuelle exceptionnelle. Il existe une prédisposition génétique mais l'entrainement joue un grand rôle: ainsi par exemple, les chauffeurs de taxi développent une mémoire des lieux importante par entrainement.

 

L'intérêt affectif ou émotionnel du souvenir intervient beaucoup: ainsi, nombreux sont les personnes qui se rappelleent les circonstances présentes au moment où elles ont appris les attentats du 11 septembre.

 

Les phénomènes du jamais-vu et déjà-vu sont surprenants.

Le jamais-vu est rare: c'est la sensation de perdre momentanément le sens de la familiarité d'un lieu bien connu, sa chambre par exemple.

La sensation de déjà-vu est plus fréquente mais ne s'explique pas mieux.

ASSOCIATION OPHTALMOLOGIQUE DU BEFFROI

2 Rue Fidèle Lehoucq ,
59200 TOURCOING, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 27 27 51
  • Fax : 03 20 26 61 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale