Dr. Wassim Hugo MOKADDEM

Autre
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Non acceptée
J’ai peut-être une artérite : comment la reconnaitre ? - Dr. Wassim Hugo MOKADDEM - Docvadis

J’ai peut-être une artérite : comment la reconnaitre ?

Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut abîmer vos artères qui se bouchent. Au niveau des jambes on parle d’artérite. Quelques signes doivent vous alerter :

Tous les plis peuvent être touchés. Il faut consulter pour bénéficier d'un traitement approprié et appliquer des règles d'hygiène : se laver, bien se sécher et porter des vêtements de coton si possible.

  J’ai mal. Surtout au niveau des mollets. La douleur survient quand je marche et disparaît en quelques minutes au repos. A un stade plus évolué, peuvent apparaître des douleurs nocturnes. Attention la douleur n’est pas toujours présente.

Tous les plis peuvent être touchés. Il faut consulter pour bénéficier d'un traitement approprié et appliquer des règles d'hygiène : se laver, bien se sécher et porter des vêtements de coton si possible.

  J’ai les doigts de pieds, le bord du pied ou d’un talon, qui deviennent noirs.

Tous les plis peuvent être touchés. Il faut consulter pour bénéficier d'un traitement approprié et appliquer des règles d'hygiène : se laver, bien se sécher et porter des vêtements de coton si possible.

  J’ai les pieds froids.

Tous les plis peuvent être touchés. Il faut consulter pour bénéficier d'un traitement approprié et appliquer des règles d'hygiène : se laver, bien se sécher et porter des vêtements de coton si possible.

  J’ai les ongles épais et jaunâtres.

  • Dès l’apparition d’un de ces signes, consultez votre médecin.

Hôpital PURPAN


Unité de Médecine Vasculaire, Place du Docteur Baylac ,
TSA 40 031, 31059 TOULOUSE, France

Contacts

Téléphone : 05 61 32 26 54

Hôpital RANGUEIL


Service de Médecine Vasculaire, 1 avenue Jean Poulhès , 31400 TOULOUSE, France

Contacts

Téléphone : 05 61 32 26 54

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale