Le site du Dr Emmanuel SCHERRER, Anesthésiste

Anesthésie - Réanimation
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Comment repérer les signes d’une véritable urgence neurologique ? - Le site du Dr Emmanuel SCHERRER, Anesthésiste - Docvadis

Comment repérer les signes d’une véritable urgence neurologique ?

Certains signes neurologiques sont l'expression d'une urgence, d'autres sont des signes d'alerte : il s'est passé quelque chose… Vous pouvez réagir vous-même ou rendre service à un de vos proches si vous reconnaissez ces symptômes.

Comment reconnaître un signe neurologique ?

Tout symptôme inhabituel brutal, transitoire ou prolongé peut être le signe d’une urgence médicale neurologique, nécessitant une prise en charge médicale rapide.
Mais attention, la régression complète des signes, si elle se produit, ne doit pas faussement rassurer.

Quels sont ces symptômes ?

  • Mal de tête violent
    Douleurs des deux côtés de la tête (comme dans un étau) ou dans la nuque.

  • Troubles visuels
    Perte momentanée de la vision d’un ou des deux yeux

  • Troubles de la déglutition
    Impression de blocage de la gorge

  • Troubles du langage et de l’expression
    Difficulté à exprimer des mots ou à émettre des sons

  • Paralysie faciale
    Un ou plusieurs muscles de la face. Œil, bouche. Un ou deux côtés

  • Paralysie des membres
    Membres inférieurs ou supérieurs. Un ou deux côtés

  • Vertiges
    Impression d’insécurité, vision trouble, bourdonnements d’oreilles

  • Syncope
    Chute avec perte de connaissance

  • Crise convulsive
    Chute avec contraction involontaire des muscles et mouvements saccadés

  • Coma
    Chute avec perte totale de conscience

 

Ces symptômes peuvent être isolés ou associés entre eux.
Ils peuvent également être associés à d’autres symptômes comme :

  • nausées,

  • vomissements,

  • sueurs,

  • pâleur.

Comment agir ?

Si vous êtes concerné et conscient : appelez les services d’urgences ou rendez-vous dans un service hospitalier d’urgences dans les meilleurs délais. De préférence faite vous accompagner.

 

 Si vous constatez ces symptômes chez une personne : appelez les services d’urgence. Evitez de transporter vous-même la personne, surtout si elle est peu ou pas consciente.

 

 Dans de nombreux cas, la prise en charge médicale rapide augmente les chances de guérison et diminue d’autant les risques de séquelles.

Qui appeler en cas d’urgence ?

Plusieurs numéros sont à votre disposition en cas d’urgence médicale.


Le SAMU (15) : Réponse en direct.

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.

L’ URGENCE (112) : Service centralisateur. Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile. Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche

Comment appeler les secours ?

L’efficacité de l’intervention des secours dépend de la précision de votre appel. Soyez calme, précis et laissez votre interlocuteur vous poser des questions. Ne raccrochez jamais en premier. Restez à l’écoute de votre interlocuteur et attendez ses instructions. Si vous avez des notions de secourisme, mettez la personne malade dans une position de sécurité.

Dirigez-vous toujours vers un service d’urgence. Seuls les personnels médicaux et notamment les médecins urgentistes des unités mobiles (SAMU, SMUR, etc.) et les médecins des urgences hospitalières, sont habilités à vous orienter vers un service spécialisé.
La démarche principale est de prendre en charge le malade dans les meilleurs délais afin d’éviter les complications ou de mettre en péril le pronostic vital.

Polyclinique de Villeneuve Saint Georges


Service d'Anesthésie des Drs GARNIER, REBIERE, SCHERRER et TURKI, 47 Rue de Crosnes ,
94190 Villeneuve Saint Georges, France

Contacts

  • Fixe : 01 45 10 82 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je comprends ce qu'est l'épilepsie

    La France compte plusieurs centaines de milliers d’épileptiques de tout âge. Cette maladie génère des consultations médicales, des soins, des prescriptions… Quelques repères et notions sont utiles pour comprendre de quoi il s’agit.

    Lire la suite
  • Si je fais une crise d'épilepsie, mes proches savent agir

    Devant une personne faisant une crise d’épilepsie, sachez la reconnaître et faire les bons gestes. Les crises ne s’accompagnent pas toujours de mouvements et de symptômes spectaculaires, comme des mouvements saccadés ou des convulsions. Si vous êtes épileptique, cette fiche informera votre entourage et vos proches.

    Lire la suite
  • Accident ischémique transitoire possible : j'ai le réflexe "urgence"

    L’accident ischémique transitoire (AIT) est un accident neurologique déficitaire localisé, brutal, passager : les signes disparaissent en moins d’une heure sans laisser de séquelles ni de lésion cérébrale. Mais l’AIT nécessite une prise en charge médicale rapide.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur l'AVC

    L’accident vasculaire cérébral concerne tous les ans en France 130 000 personnes, dont la moitié conserve des séquelles importantes. C’est une urgence.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale