Le site du Docteur Andreas WERNER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Les maladies de l’enfant voyageur

 Les maladies de l’enfant voyageur


 

Ils voyagent de plus en plus souvent avec leurs parents, qu’ils accompagnent un peu partout à travers le monde jusque et y compris dans les coins les plus reculés et exotiques de la planète. Comment imaginer qu’ils ne tomberont jamais malades, quand les études les plus récentes suggèrent que jusqu’au  tiers de leurs ainés contracteront une affection quelconque lors de leur séjour ? Peu d’études, pourtant, ont été consacrées au risque spécifique de l’enfant en région exotique. Une bonne raison, pour le Journal of Travel  Medicine , de proposer plusieurs articles très ciblés dans sa dernière issue…

- Une première étude vient de Munich, Allemagne, réalisée par KH Herbinger et coll. de l’hôpital universitaire Ludwig-Maximilians. Analysant 890 dossiers de voyageurs  de moins de 20 ans ayant consulté à leur Travel Clinic après des séjours en Afrique (46 %), Asie (35 %) ou Amérique latine (19 %), les auteurs ont classé les syndromes rapportés en diarrhées aiguës (25 %, groupe 0-4 ans très touché), problèmes dermatologiques (21 %, 0-9 ans surtout), affections fébriles/ systémiques (20 %), affections respiratoires (8 %), diarrhées chroniques (5 %) et troubles génito-urinaires (3 %) ; les diagnostics les plus posés étaient ceux de giardiase (8 %), bilharziose (4 %), surinfection de piqûre d’insecte (4 %), entérites à Campylobacter et salmonelle (4 et 4 %), larva migrans cutanée (3 %), amibiase (3 %), dengue (2 %), mononucléose infectieuse (2 %) et paludisme (2 %).

- Un autre rapport se présentait sous la forme d’une étude obse rvationnelle prospective de morbidité pédiatrique, réalisée par Suzanne F van Rijn (Rotterdam, pays Bas), à partir des données concernant 152 enfants et 47 parents. On notait pour les enfants un taux moyen d’atteinte –toutes nuisances comprises- de 7,0 (5,6- 8,4) par individu/mois de voyage, 17,4 % des affections étant étiquetées modérées et 1,4 % sévères (les affections de grades 1, très fréquentes, n’affectant pas la routine quotidienne). Chez tout le monde, adultes compris, les problèmes dermatologiques (piqûres d’insectes, prurits et coups de soleil compris) et les plaintes abdominales étaient les plus fréquentes, les adolescents de 12 à 18 ans paraissant largement plus concernés.

L’enfant, c’est clair et maintenant confirmé, souffre aussi fréquemment et sans doute même plus que ses parents lors d’un déplacement à l’étranger. Les diagnostics portés semblent très similaires d’une étude à l’autre et ne varient guère dans le temps : en 2010, une vaste analyse du réseau GeoSentinel avait (déjà) montré que diarrhées, problèmes dermatologiques, atteintes fébriles systémiques et affections respiratoires comptaient respectivement pour 28 %, 25 %, 23 % et 11 % des motifs de consultation, et affiné ces données en reliant majoritairement les diarrhées au Moyen Orient et à l’Afrique du Nord, la dermatologie à l’Amérique Latine, le maladies fébriles à l’Afrique sub-saharienne et les affections respiratoires à l’Europe et l’Amérique du Nord. Toutes les études soulignent enfin que la mortalité pédiatrique associée au voyage exotique est extrêmement basse, sinon nulle. Une conclusion optimiste, et qui contraste très heureusement avec les fortes morbidités révélées ici…

Dr Jack Breuil

Herbinger KH et coll. : Spectrum of imported infectious diseases among children and adolescents returning from the tropics and subtropics. J Travel Med 2012; 19: 150-7




Cabinet de Pédiatrie du Docteur Werner

4 rue de la Laune , 30400 Villeneuve Les Avignon, France

Contacts

Téléphone : 04 90 25 36 86
Fax : 04 90 25 61 64

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale