Le site du Docteur Andreas WERNER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Le tabagisme parental, deuxième facteur de risque de mort subite du nourrisson

Les facteurs favorisants: la position couchée sur le ventre, le tabac, le sexe mâle et la prématurité. Les protecteurs: l'allaitement maternel, le partage de la chambre, la position sur le dos.

Le tabagisme parental, deuxième facteur de risque de mort subite du nourrisson

Le syndrome de mort subite du nourrisson est défini par le décès soudain et inattendu (MSI) d'un enfant de moins d'un an, qui demeure inexpliqué malgré des investigations complètes, un examen pédiatrique et une autopsie. Les facteurs favorisants sont le sexe mâle, la prématurité, la position couchée sur le ventre, les draps et le tabac et les protecteurs l'allaitement maternel, le partage de la chambre, la position sur le dos et la tétine.

 

Au Pays-Bas, l'incidence de MSI est la plus faible des pays occidentaux (0,078/1000 naissances vivantes en 2007) grâce à des programmes de prévention mais 15 cas sont encore déplorés par an.

 

Une étude cas témoins a été conduite de 1996 à 2005, incluant uniquement les MSI avec autopsie, à l'âge de 3 semaines à 1 an, à l'exclusion des causes métaboliques et des aspirations et incluant les infections (MSI catégorie II). Au total, 142 enfants ont été retenus dont les parents ont été interrogés sur les facteurs d'environnement et les circonstances, en moyenne dans les 42 jours suivants le décès.

 

Ces enfants ont été appariés à 2 841 nourrissons bien portants, d'âge comparable, avec le même rapport garçons/filles, la même répartition de niveau d'éducation, d'ethnie et d'absence d'alimentation au sein.

 

Les facteurs de risque significatifs étaient la position sur le ventre (p < 0,001), l'odd ratio variant de 14,4 à 174 selon les facteurs covariables en particulier le tabagisme d'un ou des 2 parents. Les autres facteurs étaient la prématurité (OR 2,5) et le tabagisme parental : OR en cas de tabagisme d'un parent 2,5 et des deux 5,8. En cas de tabagisme de l'un des parents, la responsabilité du père (OR 2,4 p=0,006) et de la mère (OR 2,7 p=0,04) était finalement assez comparable.

 

En analyse multi variée incluant la position de sommeil, le tabagisme maternel anténatal, le tabagisme parental postnatal, la prématurité, le sexe, l'absence d'allaitement maternel et le statut socio-économique, plusieurs facteurs de risque demeuraient patents.

Parmi ceux-ci, le tabac restait significatif : un parent OR 2,5 (IC 1,2-5), 2 parents OR 5,77 (IC 2,2-15,5), maternel OR 2,7 (IC 1-6,4), paternel OR 2,4 (IC 1,3-4,5). La position demeurait un facteur de risque majeur : mise sur le ventre pour dormir OR 21,5 (IC 10,6-43,5), mise sur le ventre pendant le sommeil OR 100 (IC 46-219). La prématurité restait un facteur significatif OR 2,4 (IC 1,2-4,8).

 

En conclusion, le tabagisme parental est un facteur de risque majeur de MSI, après la position couchée sur le ventre.

 

Liebrechts-Akkerman G et coll. : Postnatal parental smoking: an important risk factor for SIDS. Eur J Pediatr 2011;170:1281-91

Cabinet de Pédiatrie du Docteur Werner

4 rue de la Laune , 30400 Villeneuve Les Avignon, France

Contacts

Téléphone : 04 90 25 36 86
Fax : 04 90 25 61 64

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale