Le site du Docteur Andreas WERNER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je m'informe sur l'ostéopathie - Le site du Docteur Andreas WERNER - Docvadis

Je m'informe sur l'ostéopathie

L’ostéopathie est une activité paramédicale récemment reconnue en France et qui repose sur des techniques manuelles. On peut y avoir recours dans le cadre de troubles musculaires ou rhumatismaux.

L’ostéopathie, qu’est-ce que c’est ?

L’ostéopathie est une pratique paramédicale qui, bien qu’elle utilise des techniques manuelles, est différente de la kinésithérapie.
Elle est basée sur le principe que, pour traiter un problème, il faut traiter le corps dans son entier – et pas seulement l’organe concerné – afin de rétablir l’harmonie générale.
L’ostéopathe ne va pas seulement prendre en compte le problème pour lequel vous venez le consulter, il va vous considérer comme un ensemble, un tout.
Il va palper votre corps à la recherche de déséquilibres ou de tensions. A ce niveau, il peut prendre en compte des changements de votre corps dont vous n’avez pas conscience. Ensuite, à l’aide de manipulations, il tentera de rétablir l’équilibre de l’ensemble de votre corps. Ces manipulations reposent sur des techniques de pression et d’élongation. Elles peuvent être larges et puissantes ou légères et à peine sensibles.

Comment se déroule une séance ?

Lors de votre première consultation, l’ostéopathe va vous interroger et, en fonction de ses compétences, il examinera vos bilans radiologiques ou biologiques.
Puis, par des palpations, il va rechercher les zones présentant des limitations même infimes du mouvement, qui pourraient être à l’origine du problème pour lequel vous consultez.
Enfin, toujours par des palpations, il va tenter de rétablir l’harmonie entre vos organes.

Les séances sont-elles douloureuses ?

Non. Dans l’ostéopathie, les techniques manuelles utilisées sont douces et indolores.

L’ostéopathe est-il un médecin ?

Non, pas forcément.La grande majorité des osthéopathes sont des professionnels de santé, essentiellement des kinésithérapeutes, des médecins et, en particulier, des rhumatologues, plus rarement des infirmiers ou des sages-femmes.

Si l’ostéopathe n’est pas médecin, il n'a pas de compétence reconnue pour faire un diagnostic médical. Il ne pourra pas demander et prescrire des examens biologiques, des examens radiologiques et, bien sûr, des médicaments.

Il existe également une formation à l’ostéopathie, après le bac, au sein d'écoles spécialisées. Ces ostéopathes ne sont pas reconnus comme professionnels de santé. Pour eux, il existe une restriction dans l’utilisation des techniques de manipulation et, en particulier, au niveau cervical et crânien.

Comment les reconnaître ?

Les ostéopathes, professionnels de santé, font figurer sur leur plaque professionnelle leur titre de médecin, kinésithérapeute, infirmier…
Pour ceux qui ne sont pas « professionnels de santé », seul figurera le titre d’ostéopathes.

Les séances d’ostéopathie sont-elles remboursées ?

Non. Les séances d’ostéopathie ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie. Certaines mutuelles peuvent cependant vous rembourser. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle avant de consulter un ostéopathe.

Les preuves scientifiques de l’ostéopathie de la colonne vertébrale (rachidienne) sont peu nombreuses, en général de mauvaise qualité. L’efficacité de l’ostéopathie doit faire l’objet d’analyses, pour qu’on puisse mieux la situer dans la prise en charge globale.

Cabinet de Pédiatrie du Docteur Werner

4 rue de la Laune , 30400 Villeneuve Les Avignon, France

Contacts

Téléphone : 04 90 25 36 86
Fax : 04 90 25 61 64

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant a un rhume de hanche, je m'informe sur le traitement et le suivi

    Chez l’enfant, la boiterie liée à une douleur au niveau de la hanche est fréquente. Le rhume de hanche en est la première cause, mais ce diagnostic ne doit pas être évoqué entre 1 et 2 ans, ni à l’adolescence.

    Lire la suite
  • Homéopathie : ce que je dois savoir

    Médecine douce, l’homéopathie est basée sur la loi de la similitude : une substance produisant les mêmes symptômes qu’une maladie pourrait donc la guérir.

    Lire la suite
  • Mon enfant tousse : miel ou sirop ?

     En période hivernale, la toux est un symptôme bénin très fréquent. Elle témoigne le plus souvent d'une agression virale. Comment soulager un enfant qui tousse ?

    Lire la suite
  • Comment puis-je traiter une diarrhée en voyage ?

    Différentes infections dues à des bactéries, des virus ou des parasites peuvent provoquer une diarrhée en voyage. Le plus grand danger est la déshydratation que celle-ci peut entraîner en quelques heures. Les enfants et les sujets âgés doivent être particulièrement surveillés.

    Lire la suite
  • Rappel des règles de bon usage des anti-inflammatoires non stéroïdiens

     Comme tous les médicaments, les AINS exposent à des effets indésirables pouvant être graves, en particulier gastro-intestinaux, cardio-vasculaires et rénaux.  Le choix d’un AINS repose sur la prise en considération : - des facteurs de risque individuels du patient, - du profil de sécurité d’emploi propre à chaque AINS, - des préférences personnelles du patient.  Il est recommandé de : - utiliserlesAINSàladoseminimaleefficace,pendantladuréelapluscourtepossible; - en cas de douleur chronique, réévaluer régulièrement la nécessité et l’efficacité du traitement par AINS, qui n’est que symptomatique ; - nepasassocierdeuxAINS.  Tous les AINS sont contre-indiqués en particulier en cas de : - ulcère gastro-duodénal évolutif, - antécédents d’ulcère peptique ou d’hémorragie récurrente (au moins 2épisodes objectivés), - insuffisance hépatocellulaire sévère, - antécédents de saignement ou de perforation digestifs survenus sous AINS, - insuffisance cardiaque sévère, - insuffisance rénale sévère, - grossesse (voir ci-dessous).

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale