Le site du Docteur Andreas WERNER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

GASTRO ENTERITE

 Les solutions de réhydratation S R O peuvent éviter la déshydratation et donc l'hospitalisation

Cabinet de Pédiatrie du Docteur Werner

4 rue de la Laune ,
30400 Villeneuve Les Avignon, France

Contacts

  • Fixe : 04 90 25 36 86
  • Fax : 04 90 25 61 64
  • Fixe : 04 90 25 36 86
  • Fax : 04 90 25 61 64
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant a un rhume de hanche, je m'informe sur le traitement et le suivi

    Chez l’enfant, la boiterie liée à une douleur au niveau de la hanche est fréquente. Le rhume de hanche en est la première cause, mais ce diagnostic ne doit pas être évoqué entre 1 et 2 ans, ni à l’adolescence.

    Lire la suite
  • Homéopathie : ce que je dois savoir

    Médecine douce, l’homéopathie est basée sur la loi de la similitude : une substance produisant les mêmes symptômes qu’une maladie pourrait donc la guérir.

    Lire la suite
  • Mon enfant tousse : miel ou sirop ?

     En période hivernale, la toux est un symptôme bénin très fréquent. Elle témoigne le plus souvent d'une agression virale. Comment soulager un enfant qui tousse ?

    Lire la suite
  • Comment puis-je traiter une diarrhée en voyage ?

    Différentes infections dues à des bactéries, des virus ou des parasites peuvent provoquer une diarrhée en voyage. Le plus grand danger est la déshydratation que celle-ci peut entraîner en quelques heures. Les enfants et les sujets âgés doivent être particulièrement surveillés.

    Lire la suite
  • Rappel des règles de bon usage des anti-inflammatoires non stéroïdiens

     Comme tous les médicaments, les AINS exposent à des effets indésirables pouvant être graves, en particulier gastro-intestinaux, cardio-vasculaires et rénaux.  Le choix d’un AINS repose sur la prise en considération : - des facteurs de risque individuels du patient, - du profil de sécurité d’emploi propre à chaque AINS, - des préférences personnelles du patient.  Il est recommandé de : - utiliserlesAINSàladoseminimaleefficace,pendantladuréelapluscourtepossible; - en cas de douleur chronique, réévaluer régulièrement la nécessité et l’efficacité du traitement par AINS, qui n’est que symptomatique ; - nepasassocierdeuxAINS.  Tous les AINS sont contre-indiqués en particulier en cas de : - ulcère gastro-duodénal évolutif, - antécédents d’ulcère peptique ou d’hémorragie récurrente (au moins 2épisodes objectivés), - insuffisance hépatocellulaire sévère, - antécédents de saignement ou de perforation digestifs survenus sous AINS, - insuffisance cardiaque sévère, - insuffisance rénale sévère, - grossesse (voir ci-dessous).

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale