Le site du Docteur Andreas WERNER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Fièvre de l'enfant : L'ibuprofène déconseillé

 Plusieurs spécialistes, particulièrement des ORL pédiatres, mettent en garde contre l'utilisation généralisée des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (Ibuprofène (Advil®, Antarene®, Nureflex®, etc.), Nifluril®) en cas d'infection ORL fébrile (rhinopharyngite, angine, otite, sinusite etc).

Plusieurs spécialistes, particulièrement des ORL pédiatres, mettent en garde contre l'utilisation généralisée des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (Ibuprofène (Advil®, Antarene®, Nureflex®, etc.), Nifluril®) en cas d'infection ORL fébrile (rhinopharyngite, angine, otite, sinusite etc).

 

Ces anti-inflammatoires, de plus en plus couramment prescrit, présenteraient chez l'enfant divers risques, rares mais graves, notamment de complications infectieuses et d'insuffisance rénale. Dans le doute, il est conseillé de toujours préférer en première intention le paracétamol pour faire baisser la température.


En juillet 2004, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait déjà recommandé de ne pas utiliser d'ibuprofène chez l'enfant présentant une varicelle.

 

Dans Le Parisien du 9 septembre, Jean-Marc Tréluyer, pédiatre-réanimateur et pharmacologue à l'hôpital Cochin-Saint-Vincent-dePaul à Paris, et nombre de ses collègues, avertissent de risques possibles dans un plus grand nombre de cas.

 

En réponse à cet article, l'Afssaps a précisé que, depuis juillet, une commission était en train de " revoir la stratégie de prise en charge de la fièvre chez l'enfant ". Celle-ci doit publier de nouvelles recommandations " d'ici la fin de l'année ".

 

Cabinet de Pédiatrie du Docteur Werner

4 rue de la Laune ,
30400 Villeneuve Les Avignon, France

Contacts

  • Fixe : 04 90 25 36 86
  • Fax : 04 90 25 61 64
  • Fixe : 04 90 25 36 86
  • Fax : 04 90 25 61 64
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant a un rhume de hanche, je m'informe sur le traitement et le suivi

    Chez l’enfant, la boiterie liée à une douleur au niveau de la hanche est fréquente. Le rhume de hanche en est la première cause, mais ce diagnostic ne doit pas être évoqué entre 1 et 2 ans, ni à l’adolescence.

    Lire la suite
  • Homéopathie : ce que je dois savoir

    Médecine douce, l’homéopathie est basée sur la loi de la similitude : une substance produisant les mêmes symptômes qu’une maladie pourrait donc la guérir.

    Lire la suite
  • Mon enfant tousse : miel ou sirop ?

     En période hivernale, la toux est un symptôme bénin très fréquent. Elle témoigne le plus souvent d'une agression virale. Comment soulager un enfant qui tousse ?

    Lire la suite
  • Comment puis-je traiter une diarrhée en voyage ?

    Différentes infections dues à des bactéries, des virus ou des parasites peuvent provoquer une diarrhée en voyage. Le plus grand danger est la déshydratation que celle-ci peut entraîner en quelques heures. Les enfants et les sujets âgés doivent être particulièrement surveillés.

    Lire la suite
  • Rappel des règles de bon usage des anti-inflammatoires non stéroïdiens

     Comme tous les médicaments, les AINS exposent à des effets indésirables pouvant être graves, en particulier gastro-intestinaux, cardio-vasculaires et rénaux.  Le choix d’un AINS repose sur la prise en considération : - des facteurs de risque individuels du patient, - du profil de sécurité d’emploi propre à chaque AINS, - des préférences personnelles du patient.  Il est recommandé de : - utiliserlesAINSàladoseminimaleefficace,pendantladuréelapluscourtepossible; - en cas de douleur chronique, réévaluer régulièrement la nécessité et l’efficacité du traitement par AINS, qui n’est que symptomatique ; - nepasassocierdeuxAINS.  Tous les AINS sont contre-indiqués en particulier en cas de : - ulcère gastro-duodénal évolutif, - antécédents d’ulcère peptique ou d’hémorragie récurrente (au moins 2épisodes objectivés), - insuffisance hépatocellulaire sévère, - antécédents de saignement ou de perforation digestifs survenus sous AINS, - insuffisance cardiaque sévère, - insuffisance rénale sévère, - grossesse (voir ci-dessous).

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale