Le site du Docteur Andreas WERNER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Cibler l'obésité chez les enfants de moins de 2 ans

 Une approche interventionnelle peut-elle diminuer la prévalence de l'obésité chez le jeune enfant ?

Cibler l'obésité chez les enfants de moins de 2 ans

Type d'article:  REVIEW

Article de Ryan Blanchard, pour Excerpta Medica

De Arch Pediatr Adolesc Med. 2010;164:1098-104.

PMID 21135337

Une approche interventionnelle peut-elle diminuer la prévalence de l'obésité chez le jeune enfant ?


 

Introduction

Aux États-Unis, plus de 25 % des enfants d'âge préscolaire sont en surpoids ou obèses. Ces enfants ont 5 fois plus de risques de surpoids à l'adolescence et de présenter une obésité et d'autres facteurs de risque métabolique ultérieurement. Quelques études ont évalué les interventions ciblant l'obésité chez l'enfant de moins de 2 ans.

  • Une revue systématique de ces études a été effectuée pour identifier celles ayant évalué les interventions destinées à éviter le surpoids ou l'obésité chez l'enfant de moins de 2 ans ou à diminuer leur prévalence.

  • Au total, 38 articles ont été revus et 12 publications - représentant 10 études - ont rempli les critères d'inclusion.

  • Sur les 10 études, 8 concernaient des interventions pédagogiques destinées à promouvoir des comportements alimentaires sains et 2 faisaient intervenir des approches associant éducation nutritionnelle et activités physiques.

  • Les études se déroulaient à domicile (2), dans un service médical (3), en milieu scolaire (4) ou dans plusieurs de ces sites (1).

  • Les interventions ont duré généralement moins de 6 mois et n'ont réussi que modestement à influencer les critères observés, comme les apports alimentaires, l'attitude parentale et les connaissa nces nutritionnelles.

  • Aucune des interventions étudiées n'a permis d'améliorer le poids.

  • Les études identifiées étaient de qualité médiocre ou passable.

  • La revue a également identifié 12 études en cours rigoureuses, effectuées dans le cadre de la prévention de l'obésité ou des comportements liés ; les auteurs réalisent actuellement une étude contrôlée randomisée évaluant les connaissances en matière de santé et les éléments de communication pouvant contribuer à éviter l'apparition d'une obésité chez le jeune enfant (NCT01040897).

Message à retenir

Les auteurs ont conclu que “malgré une prise de conscience accrue de l'importance de la prévention précoce de l'obésité, le nombre d'études publiées décrivant des interventions ciblées pour les enfants de moins de 2 ans reste limité”.

Ciampa PJ, Kumar D, Barkin SL, et al. Interventions aimed at decreasing obesity in children younger than 2 years: a systematic review. Arch Pediatr Adolesc Med. 2010;164:1098-104

Cabinet de Pédiatrie du Docteur Werner

4 rue de la Laune ,
30400 Villeneuve Les Avignon, France

Contacts

  • Fixe : 04 90 25 36 86
  • Fax : 04 90 25 61 64
  • Fixe : 04 90 25 36 86
  • Fax : 04 90 25 61 64
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Qui dort… ne grossit pas

     Les auteurs concluent à la nécessité d’une meilleure information sur les heures de sommeil nécessaires aux différents âges de la vie. Ils ajoutent toutefois qu’il reste à prouver qu’une modification des habitudes de sommeil parvienne à infléchir la tendance à l’obésité.

    Lire la suite
  • Leucémies de l'enfant - Centrales nucléaires

     « Cela n’a pas de sens de recommander aux parents de déménager. Tant qu’il n’y a pas de causes identifiées, il n’y a aucun moyen de savoir si le risque est lié à des caractéristiques de la dernière résidence occupée et si habiter en d’autres lieux permettrait de les éviter »

    Lire la suite
  • Livres 13 novembre 2015

     Livres à lire avec vous enfants pour aborder le sujet des actes terroristes de Paris

    Lire la suite
  • Bébé nageurs

     Risque de bronchiolite ou d'asthme par la pratique des bébé nageurs?  

    Lire la suite
  • Bébés nageurs

     Bébés nageurs : la SFP recommande la prudence

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale