Le site du Docteur André LINKA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'envisage une grossesse après une chirurgie de l’obésité - Le site du Docteur André LINKA - Docvadis

J'envisage une grossesse après une chirurgie de l’obésité

Une grossesse est tout à fait possible après une chirurgie. Mais il est nécessaire de l’éviter dans les premiers mois après l’intervention, de la préparer et d’être suivie de façon spécifique pendant la grossesse et l’allaitement.

Une grossesse est-elle possible après une chirurgie de l’obésité ?

Oui. Les grossesses après chirurgie de l’obésité se passent généralement bien. Les risques de complications pendant la grossesse, ainsi que pendant et après l'accouchement sont diminués par rapport aux grossesses des mamans obèses. Il y a par exemple moins de diabète gestationnel (diabète de la grossesse), moins d’hypertension, moins de prématurité et de bébés naissant trop gros.

Une grossesse est donc tout à fait envisageable après cette chirurgie. Néanmoins, ce projet de vie doit être planifié et suivi.

Quelles sont les conditions pour mener à bien un projet de grossesse après une chirurgie de l’obésité ?

Il est impératif d’avoir fait le point sur votre perte de poids et votre situation nutritionnelle (les carences) avant de débuter une grossesse.

Pourquoi est-ce aussi important ?

Le risque concerne le développement de votre enfant. Il est essentiel que ce dernier ait suffisamment de nutriments et toutes les vitamines nécessaires pour se développer. Par ailleurs, vos besoins de future maman sont augmentés pour assurer sa croissance.

Votre état nutritionnel doit donc être évalué afin d'adapter votre alimentation, vos compléments nutritionnels et vitaminiques avant même le début de la grossesse. Les trois priorités sont la prévention de la carence (ou manque) en folates, en fer et en calcium.

Le reste des suppléments dépend du type d’intervention que vous avez eue, de votre alimentation et de vos dosages biologiques. Par exemple après bypass, vous devrez prendre une ou des ampoules de vitamine D et de la vitamine B12 (par voie orale ou par injection).

Si vous avez un anneau, il est parfois nécessaire de le desserrer au cours de la grossesse. Vous devez en discuter avec votre médecin ou chirurgien.

Il est donc recommandé d’attendre 12 à 18 mois afin après la chirurgie afin que :

• Le poids soit stabilisé.

• L’état nutritionnel soit vérifié et les suppléments vitaminiques adaptés.

Ne pas débuter une grossesse sans préparation.

Ainsi, pendant cette période, une contraception est indispensable même si vous aviez des troubles de la fertilité avant l'opération. En effet, la perte de poids obtenue par la chirurgie peut rapidement traiter et améliorer ces troubles et donc votre fertilité. Différentes méthodes de contraception peuvent être utilisées durant cette période. Votre médecin pourra vous conseiller dans ce choix, dès la période préopératoire.

Si je n'arrive pas à être enceinte après stabilisation de mon poids, puis-je recourir à une aide médicale à la procréation ?

Oui. Ce recours est parfaitement possible si vous n’arrivez pas à être enceinte. Différentes techniques sont possibles.

Consultez votre médecin et votre gynécologue.

Pour en savoir plus sur la fertilité et les techniques d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP), vous pouvez consulter les sites internet suivants :

• Agence bio médecine :  www.agence-biomedecine.fr/Site-pour-le-grand-public

• FIV France : www.fivfrance.com

Comment l'équipe médicale peut-elle m'aider pour mener à bien une grossesse ?

Votre équipe doit vous suivre pendant toute la grossesse, par exemple chaque trimestre et après l’accouchement, mais cela est fonction de chaque situation. Votre obstétricien doit savoir que vous avez été opérée et connaître les coordonnées de l’équipe qui vous prend en charge.

Une diététicienne vous aidera à adapter votre alimentation et composer vos repas, si besoin.

Un soutien psychologique peut également vous être proposé.

Vous pouvez également consulter ou télécharger en ligne « Le guide de la grossesse » à l’adresse suivante : www.mangerbouger.fr/future-maman

Pendant la grossesse, que dois-je faire en cas de douleur abdominale et/ou de vomissements ?

Il est fréquent d’avoir des vomissements ou des douleurs abdominales banales pendant la grossesse chez toutes les femmes. Dans votre situation, il ne faut pas oublier que le montage chirurgical peut toujours se compliquer. Ceci est très rare, mais vous devez réagir en cas de douleur abdominale et de vomissements s'ils sont persistants dès que vous mangez et que vous ne comprenez pas ce qui vous arrive.

Il peut s’agir du déplacement de votre anneau gastrique ou d’une occlusion intestinale (obstruction) après bypass, lié à l’augmentation de la taille de l'utérus.

Ces situations sont vraiment très rares mais peuvent être graves pour le bébé et la maman. Elles doivent être prises en charge dans les meilleurs délais.

L’allaitement est-il possible ?

Oui, mais il faudra probablement modifier vos suppléments vitaminiques pour faire face à l’augmentation des besoins pendant cette période.

La chirurgie de l’obésité permet d’améliorer la fertilité chez la femme.
Cependant, il faut attendre 12 à 18 mois après la chirurgie avant d'être enceinte et planifier la grossesse avec l'équipe qui vous suit. Une contraception sera nécessaire pendant cette période.

Cabinet Médical

30 Boulevard Frédéric MISTRAL ,
13800 ISTRES, France

Contacts

  • Fixe : 04 42 56 32 13
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mes règles sont très douloureuses et abondantes : mon médecin m’a parlé d’endométriose

    Une femme sur 10, en âge de procréer présente des lésions d’endométriose. L’endométriose se caractérise par la présence de tissu semblable à celui de la muqueuse utérine (appelée endomètre) en dehors de l’utérus. L’endométriose se révèle souvent par de fortes douleurs du bas ventre au moment des règles. Mais, les symptômes de cette affection varient fortement d’une femme à l’autre en fonction de l’étendue des lésions et des organes atteints.

    Lire la suite
  • Comment augmenter nos chances de concevoir un bébé ?

    La fertilité d’une femme et celle d’un homme peuvent être affectées par de nombreux facteurs : âge, présence d’une maladie générale, prise d’un traitement, traumatismes physique et/ou psychologique, maladies génétiques, malformations… Certains comportements ou modes de vie sur lesquels vous pouvez agir sont également susceptibles de diminuer votre fertilité. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

    Lire la suite
  • Je vais passer les échographies de suivi de ma grossesse

    Les échographies obstétricales sont des examens centraux dans le suivi de la grossesse. Elles permettent de suivre le développement du bébé et de détecter d’éventuelles anomalies.

    Lire la suite
  • Je connais les risques associés au SLAM

    Le SLAM associe la consommation de drogues injectables à la pratique sexuelle. La dépendance est rapide et très forte et les risques importants sont souvent méconnus des usagers.

    Lire la suite
  • Règles et cycles menstruels : je discerne le vrai du faux

    Les règles et le cycle menstruel font partie de la vie des femmes. Un suivi gynécologique régulier est d’ailleurs recommandé tout au long de votre vie. Connaissez-vous bien le déroulé de ce cycle ? Quand débute-t-il ? Voici des questions pour tester vos connaissances. Votre médecin répondra aussi à toutes vos questions.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale