Le site du Docteur Andre GRIFFON

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Dois-je suivre un régime alimentaire pour ma polyarthrite? - Le site du Docteur Andre GRIFFON - Docvadis

Dois-je suivre un régime alimentaire pour ma polyarthrite?

La polyarthrite rhumatoïde fait l’objet de nombreuses recommandations concernant l’hygiène de vie, notamment sur la façon de s’alimenter.

Faut-il que je suive un régime particulier ?

Certaines recommandations alimentaires partent d'une observation faite chez les Esquimaux : il y aurait chez eux moins de polyarthrite rhumatoïde et elle y serait surtout moins sévère. Or, leur alimentation est très riche en huiles et en chair de poisson et donc riche en acides gras.

En théorie, enrichir son alimentation en poissons gras (sardine, maquereau, thon, saumon...), en huile de bourrache ou d'onagre pourrait se révéler bénéfique, même si les preuves scientifiques manquent pour être tout à fait catégorique.

Faut-il exclure certains aliments ?

On pense que certains aliments pourraient être à l'origine d'une poussée de la maladie.

Certains régimes proposent d'exclure d'emblée les produits céréaliers, les laitages, les graisses animales ou encore les aliments cuits qui pourraient perturber le système immunitaire, autrement dit les mécanismes de défense de l'organisme.

Ces affirmations ne reposent sur aucun argument scientifiquement démontré et pourraient même provoquer de sérieuses carences alimentaires.

Il est donc recommandé de conserver un régime alimentaire équilibré.

J'ai perdu beaucoup de muscles avec ma maladie, certains aliments peuvent-ils m'aider à les
récupérer ?

Lorsque la maladie s'accompagne d'une fonte musculaire, l'exercice reste le meilleur des traitements.

En parallèle, il est important d'avoir une alimentation équilibrée et un apport en protéines (viande) suffisant.

Dois-je faire attention à mon alimentation si je prends des médicaments ?

Dans le cadre d'un traitement par corticoïdes, il est recommandé d'adopter un régime pauvre en sel, sucres et graisses animales (beurre, crème, charcuterie...).

Il doit, par contre, être riche en protéines ainsi qu'en calcium (laitages, yaourts...) afin de prévenir les risques d'ostéoporose.

Aujourd'hui, aucun régime alimentaire n'a prouvé scientifiquement sa capacité à améliorer la polyarthrite.

Certains se révèlent au contraire dangereux pour la santé. Enrichir son alimentation en poissons gras, huile de bourrache ou d'onagre est sans danger et pourrait s'avérer utile.

Commentaire du Docteur Andre GRIFFON

c'est bien

Cabinet du Docteur Griffon

11 Rue Oberlin , 67000 Strasbourg, France

Contacts

Téléphone : 03.88.35.65.50
Fax : 03.88.37.00.19

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Un dosage de PSA m'a été prescrit

    Il n’existe pas de dépistage systématique du cancer de la prostate. Cependant, votre médecin vous a proposé un dosage de PSA, dans le cadre d’un dépistage individuel, après vous en avoir expliqué l’intérêt, pour ce qui vous concerne personnellement.

    Lire la suite
  • J'ai de l'hypertriglycéridémie

    Une hypertriglycéridémie correspond à un excès de graisses (triglycérides) dans le sang. Associée à une hypercholestérolémie, elle constitue un facteur de risques cardiovasculaires majeur. Isolée, elle est également dangereuse pour les artères et est toujours le reflet de désordres nutritionnels.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite
  • Je vais passer une mammographie

    La mammographie est un examen utilisé dans le dépistage et le diagnostic des affections du sein. Elle peut permettre notamment de détecter précocement un cancer.

    Lire la suite
  • Je protège mes enfants en bas âge du soleil et de la chaleur

    Il est essentiel de protéger bébés et enfants des rayons du soleil et des fortes chaleurs.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale