Le site du Docteur Ammar AHMANE

Gériatrie
Conventionnement : Autre
Carte Vitale Acceptée
Je revois mes principes alimentaires, pour éviter les erreurs diététiques - Le site du Docteur Ammar AHMANE - Docvadis

Je revois mes principes alimentaires, pour éviter les erreurs diététiques

Notre comportement alimentaire est truffé d’idées reçues et d’a priori qui peuvent nous conduire à de grandes erreurs en matière diététique.

J'ai du diabète, je dois arrêter le sucre, mais peu importe les graisses : FAUX

Le diabète est une maladie caractérisée par une augmentation du taux de sucre dans le sang, liée soit à une production insuffisante d'insuline par le pancréas, soit à une mauvaise utilisation de l'insuline par le corps.

Votre organisme ayant du mal à assimiler le sucre, il ne faut donc pas lui en apporter en trop grande quantité : pâtisseries, confiture, miel doivent être limités. Mais vous pouvez en consommer une fois par semaine, en fin de repas.

Manger gras favorise la prise de poids pour tout le monde et les complications cardiovasculaires liées au diabète. De plus, cette prise de poids s'accompagnera d'une utilisation encore réduite de l'insuline par l'organisme. Elle doit donc être particulièrement évitée dans le diabète.

C'est pourquoi les mauvaises graisses sont aussi dangereuses que le sucre. Apprenez à reconnaître les bonnes graisses insaturées (huiles et oléagineux) des mauvaises graisses saturées (fromages, viande).

Si je ne mange que du poisson et des légumes, je n'aurai plus de diabète : FAUX

L'organisme a besoin d'énergie pour fonctionner. Cette énergie est fournie par le sucre dans l'alimentation. A vous de choisir l'aliment fournisseur de sucre qui vous convient : les féculents, les céréales complètes, les légumes secs. Ils stabilisent la glycémie.

Sachez également que les fibres contenues dans les légumes ralentissent la vitesse d'absorption des sucres. C'est pourquoi il est nécessaire de toujours associer légumes et féculents au cours d'un même repas, en plus des protéines apportées par la viande, le poisson ou les oeufs.

Il n'y a pas de menu spécial pour diabétique. Le régime est synonyme d'interdit, de frustration, non justifiés dans le diabète. Il s'agit plutôt de revoir ses habitudes alimentaires à long terme.

Il faut manger léger le soir : FAUX

Dormir ne signifie pas consommation d'énergie nulle. Au repos, l'organisme consomme quand même de l'énergie pour maintenir les fonctions vitales de base (coeur, cerveau, respiration, digestion).

Un repas trop léger le soir ou sans glucides (céréales, fruits secs...) peut entraîner une hypoglycémie la nuit avec, comme réaction, une glycémie augmentée le matin.

Le restaurant, le fast-food, c'est terminé : FAUX

Se retrouver entre amis est un moment de convivialité dont il ne faut pas se priver. Apprenez à limiter les écarts.

Au fast-food : hamburger et frites sont tous deux riches en graisses saturées. Evitez donc de les associer, mais faites-vous plaisir avec votre hamburger que vous accompagnerez d'une salade composée. Pour la boisson, préférez le soda light ou l'eau minérale au soda classique.

Quant au restaurant, il n'y a aucune raison de s'en priver. Les cartes sont généralement assez variées pour vous offrir des plats adaptés, ni trop gras ni trop sucrés.

Encore une fois, un écart de temps en temps est autorisé, à condition de surveiller son alimentation au quotidien.

Attention aux idées reçues et aux a priori qui peuvent conduire à de grandes erreurs pour l'équilibre diététique.

Les médecins, les diététiciens et les associations de patients peuvent répondre à vos interrogations. Avant de prendre une décision, n'hésitez pas à leur demander leur avis.

ORMESSON


FONDATION FAVIER DU VAL DE MARNE, 26 route de provins ,
94490 ORMESSON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

BRUNOY


REPOTEL, 3 RUE DES GODEAUX ,
91800 BRUNOY, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

NOISEAU


Pôle gérontologique Le Chemin Vert, 7 Rue Condorcet,
94880 Noiseau, France

Documents similaires

  • Eliminer les larves de moustiques : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les endroits où l’eau peut stagner et où les larves de moustiques pourraient se développer. Plusieurs vignettes vous rappellent que vous devez supprimer les soucoupes des pots de fleurs, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs d’eau, couvrir les piscines hors d’usage, etc.

    Lire la suite
  • J’apprends à retirer une tique : les bons conseils

    Les tiques sont des acariens qu’on trouve le plus souvent dans les bois et les hautes herbes. Des maladies infectieuses, liées à des bactéries ou des virus, peuvent être transmises par les tiques. Certaines peuvent avoir des conséquences graves. Il est donc nécessaire de se protéger contre les tiques et de savoir les retirer correctement. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Le stress peut-il jouer sur mon état de santé ?

    Lorsque vous êtes stressé, votre organisme libère des hormones qui l’aident à réagir à l’agression. Le cœur bat plus vite, la pression artérielle augmente et les taux de sucres et de graisses dans le sang aussi. Ces mécanismes ne sont pas dangereux s’ils sont ponctuels, mais peuvent le devenir si votre stress est prolongé ou chronique.

    Lire la suite
  • J'apporte de la sécurité à ma vie quotidienne

    Dans la vie privée ou professionnelle, dans une maison ou sur la route, un accident est toujours imprévisible. Dans certains cas, cependant, il aurait pu être évité grâce à des comportements adaptés ou à de nouveaux matériels. Acteur incontournable de la prévention des risques, le Centre Européen de la Prévention des Risques initie une démarche ambitieuse qui répond à un besoin croissant et exprimé de plus en plus clairement par tous : la sécurité.

    Lire la suite
  • Directives anticipées : je rédige mes souhaits concernant ma fin de vie

    Que vous soyez atteint ou non d’une maladie grave, il est possible de rédiger des « directives anticipées » afin de faire connaître vos souhaits concernant votre fin de vie. Vous pourrez notamment y préciser votre désir de poursuivre ou non certains traitements, ou actes médicaux, qui vous maintiendraient, par exemple, artificiellement en vie. Il est également possible de désigner une « personne de confiance » qui parlera en votre nom si vous ne pouvez plus vous exprimer.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale