Le site du Docteur Amel YAHIA AISSA

Endocrinologie
Conventionnement : Non conventionné
Carte Vitale Non acceptée
Je comprends la prise en charge de mon excès de  cholestérol - Le site du Docteur Amel YAHIA AISSA - Docvadis

Je comprends la prise en charge de mon excès de cholestérol

Un excès de mauvais cholestérol dans le sang favorise le développement de maladies cardiovasculaires. Un taux de mauvais cholestérol nécessite une prise en charge médicale.

Que dois-je faire lorsque mon taux de mauvais cholestérol est trop élevé ?

Lorsque l’excès de mauvais cholestérol dans le sang est diagnostiqué, il faut améliorer son hygiène de vie.

Dois-je changer mon alimentation ?

Il faut limiter la consommation des aliments augmentant le taux de mauvais cholestérol : fromages, produits laitiers au lait entier, beurre, crème fraîche, viande rouge, abats, œufs, charcuterie (sauf le jambon découenné), viennoiseries et pâtisseries, chocolat et sucreries. Il est recommandé de ne pas manger plus de 2 œufs par semaine. Il faut leur préférer des aliments sources de bon cholestérol (poissons gras) et de fibres favorisant la digestion et l’élimination des graisses (légumes, fruits, céréales complètes), et privilégier les margarines riches en acides gras polyinsaturés.

Sans pour autant parler de régime, une simple surveillance de son alimentation contribue à faire baisser le taux de mauvais cholestérol.

Le tabac et l’alcool ?

En parallèle, il est recommandé d’arrêter le tabac et de limiter la consommation d’alcool qui favorisent le développement des maladies cardiovasculaires.

Et le sport ?

La pratique régulière d’un sport protège le cœur et les artères. Les bienfaits d’une simple activité physique régulière – 30 minutes de marche rapide chaque jour ou même une bonne séance de jardinage – sont recommandés.

Dois-je prendre un médicament ?

Si ces différentes mesures ne suffisent pas à ramener le taux de mauvais cholestérol en dessous du seuil fixé, il existe des médicaments aidant à atteindre cet objectif. Attention, ce type de traitement ne dispense absolument pas de surveiller son alimentation. Il constitue une aide au régime.

Une fois prescrits, ces traitements doivent être pris chaque jour, à heure fixe. Si l’excès de cholestérol n’entraîne pas de symptôme, il ne faut pas oublier qu’il endommage petit à petit, silencieusement mais de manière irréversible, les artères et le cœur. Le respect du traitement est donc important.

L’excès de cholestérol nécessite une surveillance de votre alimentation et de votre consommation d’alcool, l’arrêt du tabac, la pratique d’une activité physique régulière. Parfois, un traitement médicamenteux est nécessaire pour vous permettre d’atteindre les objectifs fixés par votre médecin. Ce traitement doit être pris chaque jour et ne vous dispense pas de la surveillance alimentaire.

hopital de chateauroux


medecine D, 216 avenue verdun ,
36000 Chateauroux, France

Contacts

  • Fixe : 02 54 29 60 04
  • Fax : 02 54 29 60 60
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du cholestérol : quelques conseils nutritionnels

    Une activité physique couplée à une alimentation saine constitue l’un des fondements essentiels de la maîtrise du cholestérol. Dix conseils pour une alimentation saine et équilibrée…

    Lire la suite
  • J'ai de l'hypertriglycéridémie

    Une hypertriglycéridémie correspond à un excès de graisses (triglycérides) dans le sang. Associée à une hypercholestérolémie, elle constitue un facteur de risques cardiovasculaires majeur. Isolée, elle est également dangereuse pour les artères et est toujours le reflet de désordres nutritionnels.

    Lire la suite
  • Mon taux de cholestérol idéal : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment déterminer votre taux de cholestérol idéal. L’objectif principal de votre prise en charge médicale est de faire diminuer le mauvais cholestérol (LDL-c) en dessous d’une valeur seuil bien précise. En complétant la grille ci-dessous, vous allez avoir une idée de votre niveau de risque cardiovasculaire personnel. A partir du résultat, vous pourrez alors trouver le taux de LDL-cholestérol à atteindre en fonction de votre nombre de facteurs de risque. Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur l’hypercholestérolémie familiale avec le site de l’Anhet.fr

    Le site de l’Association nationale des hypercholestérolémies familiales (Anhet.f) constitue une référence pour l’information sur cette pathologie et un moyen de rencontrer d’autres patients.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale