Le site du Docteur Ali HAMDAN

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je vais passer une angiographie pulmonaire - Le site du Docteur Ali HAMDAN - Docvadis

Je vais passer une angiographie pulmonaire

L’angiographie pulmonaire, parfois appelée artériographie pulmonaire, permet grâce à l’injection d’un produit de contraste dans les vaisseaux pulmonaires de voir si un caillot de sang s’est formé dans vos poumons. Elle permet aussi d’évaluer la santé et la structure de vos vaisseaux pulmonaires.

Qu’est ce qu’une angiographie pulmonaire ? 

Grâce à l’injection dans les artères pulmonaires d’un produit opaque aux rayons X (généralement à base d’iode), puis de la réalisation de clichés radiographiques, l'angiographie permet de voir précisément comment se passe la circulation du sang dans vos poumons ; par exemple s’il y a des bouchons, des rétrécissements ou des malformations... 

Ainsi, l'angiographie pulmonaire renseigne votre médecin sur l'état et le fonctionnement de vos artères et l’aide à choisir le meilleur traitement pour vous. 

Où dois-je m’adresser pour passer cet examen ? 

L’angiographie pulmonaire se pratique dans des services de radiologie vasculaire et interventionnelle par des médecins spécialement formés à ces procédures. Le plus souvent ce sera à l’hôpital ou dans une clinique. Le médecin qui vous a prescrit l’examen vous indiquera où aller. 

Quelles précautions dois-je prendre avant l’examen ? 

Vous devez informer précisément le médecin qui va réaliser l’examen de votre état de santé : maladies aigues ou chroniques (infections, diabète, glaucome, etc.), traitements en cours ; êtes-vous allergique ? Êtes-vous enceinte ou susceptible de l’être ? Une femme enceinte ne doit pas être exposée à des rayons X, sauf nécessité. 

Certains médicaments doivent être arrêtés avant l’examen (par exemple certains antidiabétiques) ; dans la plupart des cas, vous pourrez continuer à prendre vos médicaments habituels. Renseignez-vous auprès de votre médecin. 

Selon les cas, on vous demandera ou non de rester à jeun (ni boisson, ni aliment, ni tabac) pendant 6 à 8 heures précédant l'examen. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir si vous devez ou non interrompre momentanément vos traitements habituels. 

Pour être plus à l'aise, allez aux toilettes avant l'examen. 

Que dois-je apporter le jour de l’examen ? 

·         L’ordonnance et/ou la lettre de votre médecin qui a prescrit l’angiographie.   

·         La liste écrite des médicaments que vous prenez (toutes vos ordonnances ainsi que les noms des médicaments vendus sans ordonnance et des compléments alimentaires que vous prenez).

·         Les examens d’imagerie médicale en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM).

·         Les résultats de votre examen concernant la coagulation et autres analyses qui auraient été demandées.

·         Ainsi que les documents administratifs : carte vitale, mutuelle, pièce d’identité, etc. 

Comment se déroule l’examen ? 

Vous êtes allongé sur le dos, sur la table d’examen, dans une salle équipée d’appareils de radiographie .

Un médicament pour vous détendre vous sera éventuellement donné. L’infirmière mettra en place une perfusion au cas où vous auriez besoin d’un médicament injecté. Des électrodes seront également posées sur votre thorax pour surveiller votre cœur au cours de l’intervention. 

Après avoir désinfecté votre peau et pratiqué une anesthésie locale, le médecin introduira un petit tube flexible (un cathéter) dans une veine de votre bras (ou au niveau de l'aine). Il va ensuite guider le cathéter à travers votre réseau veineux jusqu’au cœur et aux vaisseaux pulmonaires en suivant son trajet sur un écran.

Lorsque le cathéter est en bonne position, le produit iodé est injecté pendant que l'on effectue les radiographies.

Vous ressentirez une sensation de chaleur lors de l'injection du produit, mais celle-ci ne durera que quelques secondes.

Le plus souvent, plusieurs injections et plusieurs séries d'images seront nécessaires.

À certains moments, le médecin vous demandera de bloquer votre respiration quelques secondes.

Lorsque l'examen est terminé, le cathéter est retiré de vos vaisseaux. Le retrait du cathéter ne vous fera pas mal. Une compression du point de ponction sera effectuée pendant cinq à dix minutes. Elle permet d'éviter le saignement à l'endroit de la piqûre et donc un hématome (un bleu). 

L’examen est-il douloureux ? 

L’examen n’est pas véritablement douloureux. Le médecin vous administrera avant l’examen un médicament pour calmer l’appréhension et pour vous détendre. Vous ressentirez une légère douleur passagère au moment de l’anesthésie locale. Après cela, vous n'aurez que des sensations de pression au moment de l’introduction du cathéter. Il est possible que vous ayez quelques palpitations lorsque le cathéter arrive dans le cœur. Puis vous ressentirez peut être quelques bouffées de chaleur ou nausées quand le médecin injectera le produit iodé dans vos vaisseaux pulmonaires. Rassurez-vous, c’est très supportable. 

L’examen présente-t-il des risques ? 

Avec les techniques modernes et pratiquée par un médecin spécialiste entraîné, l'angiographie est un examen sûr.

Il comporte cependant quelques risques facilement évitables :

·         en cas de traitement anticoagulant, des précautions doivent être prises pour éviter un hématome à l’endroit où le cathéter a été introduit ;

·         le passage du cathéter dans le cœur peut provoquer quelques palpitations généralement sans gravité ;

·         exceptionnellement, le cathéter peut abîmer un vaisseau sur sa trajectoire ;

·         les produits de contraste actuels sont généralement très bien tolérés, cependant l’injection peut entraîner une réaction d’intolérance. C’est pourquoi on vous interrogera sur vos antécédents d’allergies et le fonctionnement de vos reins. 

Combien de temps dure l’examen ? 

Une angiographie pulmonaire dure en général 1h à 1h30. Dans certains cas, cela peut être plus long. Si le radiologue doit ensuite réaliser un geste thérapeutique, cela prendra encore un peu plus de temps. 

Que dois-je faire après l’examen ? 

Vous resterez quelques heures au repos en observation sous la surveillance d’infirmiers, afin de s’assurer qu’il n’y a pas de complications.

Évitez de vous fatiguer les jours qui suivent l’examen.

Et les résultats ?

Les résultats seront transmis à votre médecin. S’ils vous sont remis, rangez-les bien, classez-les et n’oubliez pas de les apporter à la prochaine consultation médicale.

 

Centre médical Mirabeau

19 cours Mirabeau , 13100 Aix En Provence, France

Contacts

Téléphone : 04 42 27 65 91
Fax : 04 42 93 04 85

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

19 COURS MIRABEAU

Aix-en-Provence,

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale