Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA

Psychiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Quiz Hépatite C : pourquoi me faire dépister ? - Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA - Docvadis

Quiz Hépatite C : pourquoi me faire dépister ?

Vous avez entendu parler de l’hépatite C, vous envisagez de faire un test de dépistage ou votre médecin vous en a prescrit un. Avez-vous bien compris de quoi il s’agit et pourquoi il est bon de se faire dépister pour l’hépatite C. Évaluez vos connaissances en répondant aux questions suivantes.

 

Quiz Hépatite C : pourquoi me faire dépister ?

 

Question 1 : 

Le dépistage de l’hépatite C est

1ère réponse :VRAI

Si la mère est infectée par le VHC, il existe un risque (faible) de transmission à l’enfant au moment de l’accouchement. Il est donc recommandé aux femmes enceintes de faire un test de dépistage à la fois pour l’hépatite B et l’hépatite C.

2ème réponse :VRAI

Le VHC peut se transmettre d’une personne à l’autre lors de l'usage de drogues, par exemple avec le partage de seringue ou de matériel de préparation de drogue ou au cours de l’inhalation de cocaïne par voie nasale à l'aide d'une paille. Il est donc recommandé aux usagers de drogue de se faire dépister pour le VHC mais aussi pour le VHB et le VIH.

3ème réponse :FAUX

L’hépatite aiguë passe souvent inaperçue et l’hépatite chronique ne se traduit pas obligatoirement par des signes cliniques. Il ne faut pas seulement se fier à la présence de symptômes pour se faire dépister. Si vous pensez être à risque (transfusion sanguine avant 1992, usagers de drogues, rapports sexuels traumatiques avec un partenaire infecté par le VHC) parlez-en à votre médecin ou rendez-vous dans un centre de dépistage anonyme et gratuit. Pour la population générale, il est maintenant recommandé de se faire dépister au moins une fois dans sa vie si on ne l’a pas fait auparavant.

4ème réponse :FAUX

Le médecin peut vous prescrire une prise de sang pour faire le dépistage de l’hépatite C, mais vous pouvez aussi vous rendre au laboratoire pour faire le test (il ne vous sera alors pas remboursé) ou vous présenter dans un centre de dépistage anonyme et gratuit.

5ème réponse :FAUX

Depuis 2016, un test rapide d’orientation diagnostique (TROD) pour le VHC est disponible dans les CeGIDD* et dans certaines associations ou structures de prévention ; il est pratiqué avec une simple goutte de sang prélevée au bout du doigt. Son résultat est obtenu en 15 minutes. S’il est positif, il devra être confirmé par un test en laboratoire réalisé à partir d’une prise de sang.

* Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des virus de l'immunodéficience humaine (VIH), des hépatites et des infections sexuellement transmissibles (IST).

Question 2 : 

Le dépistage de l’hépatite C sert à

1ère réponse :VRAI

L’hépatite C est souvent silencieuse ; le dépistage permet de savoir si vous êtes ou avez été en contact avec le VHC. Si le test est positif, il faut savoir si le virus est toujours présent dans votre organisme ; la mesure de la charge virale dans le sang déterminera la présence ou non du virus et l'intensité de sa réplication.

2ème réponse:VRAI

Le dépistage vous renseigne sur votre état et vous permet d’adopter des mesures qui éviteront que vous transmettiez le virus à d’autres personnes. Le suivi médical et la guérison des personnes infectées grâce aux traitements auront pour conséquence la diminution des transmissions des virus des hépatites.

3ème réponse :VRAI

Un test de dépistage positif déclenche une série d’examens qui permettent de savoir si vous avez une hépatite chronique, et si tel est le cas, de vous proposer un traitement adapté. Actuellement il existe des médicaments qui permettent d’éliminer le VHC chez pratiquement tous les malades.

4ème réponse :FAUX

Le dépistage renseigne sur la présence d’anticorps anti-VHC, il ne renseigne pas sur la présence de VHC dans le sang. L’évolution de la charge virale au bout de 1 et 3 mois permet d'évaluer la réponse au traitement. La disparition durable de cette virémie trois mois après la fin du traitement permet d’affirmer la guérison de l’infection à VHC.


 

 

Cabinet psychiatre psychothérapeute

36 Rue d'Antibes, 06400 Cannes, France

Contacts

Téléphone : 0493386393

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale