Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA

Psychiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Si je fais une crise d'épilepsie, mes proches savent agir - Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA - Docvadis

Si je fais une crise d'épilepsie, mes proches savent agir

Devant une personne faisant une crise d’épilepsie, sachez la reconnaître et faire les bons gestes. Les crises ne s’accompagnent pas toujours de mouvements et de symptômes spectaculaires, comme des mouvements saccadés ou des convulsions. Si vous êtes épileptique, cette fiche informera votre entourage et vos proches.

Une crise d'épilepsie, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de décharges électriques exagérées et soudaines dans une zone du cortex cérébral. Le cortex cérébral est le siège des fonctions nerveuses du cerveau. Il se situe à la surface du cerveau (écorce cérébrale).
Si les crises se répètent pendant des mois ou des années, il s’agit alors d’une maladie chronique. Dans le cas contraire, c’est une crise passagère sans cause réelle.

Comment puis-je reconnaître une crise d’épilepsie ?

Les signes les plus connus sont la perte de conscience avec tremblements, mais ils peuvent être minimes ou inexistants pour certains :

Yeux révulsés.

Gestes répétés et désordonnés.

Dents serrées.

Salive au bord des lèvres.

Perte d’urine (par relâchement des sphincters).

 

Deux types de crise :

Les crises partielles.

  • - Sans perte de conscience.
    - Perte momentanée du langage
    - Sensations bizarres et tremblements partiels (limités à un endroit du corps ou à un membre)

  • - Perte de conscience avec rupture de contact, souvent associée à une gestuelle automatique (battements des pieds ou des mains, ou mouvements de la bouche).

Les crises généralisées

  • - Chute.
    - Corps raide.
    - Perte de connaissance.
    - Convulsions pendant plusieurs minutes.
    - Risque de morsure de la langue.
    - Perte d’urine.

  • - Limité aux jeunes enfants (entre 5 et 10 ans).
    - Perte de conscience de quelques secondes.
    - Regard fixe et perte d’attention.

Le plus souvent, les crises ne durent que quelques minutes et sont sans conséquences. Il est toutefois indispensable de prévenir les secours.

Que puis-je faire en cas de crise ?

Appeler ou faire appeler les secours (15, 18 ou 112).

Si vous êtes épileptique, apprenez à vos proches les bons gestes à faire.Si vous êtes épileptique, apprenez à vos proches les bons gestes à faire.

Ne pas tenter d’ouvrir la bouche pendant la phase aiguë (risque de morsure).

Desserrer ce qui peut comprimer le corps (ceinture, soutien-gorge, cravate, col de chemise).

Mettre la victime en position latérale de sécurité (PLS).

Ecarter tout objet qui pourrait blesser le malade avec ses mouvements brusques.

S’assurer qu’il n’y a rien dans la bouche (chewing-gum, dentier déplacé, aliments).

Eloigner les personnes qui l’entourent.

Si vous êtes épileptique, prévenez votre entourage (famille, collègues) pour qu’ils puissent agir sans affolement et avec méthode en cas de crise. En respectant une hygiène de vie équilibrée, sans excès (alcool, tabac, café, drogue), en respectant un sommeil régulier et en évitant les situations de stress (peur, sports violents…), il est possible de réduire le nombre et l’importance de vos crises ou de les prévenir.

Cabinet psychiatre psychothérapeute

36 Rue d'Antibes, 06400 Cannes, France

Contacts

Téléphone : 0493386393

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon Tout en 1 Diabète : quels examens aurai-je à faire chaque année ?

    Le diabète est une maladie chronique. Une surveillance régulière incluant différents examens est nécessaire pour évaluer l’efficacité de votre traitement (le bon équilibre de votre diabète) et pour dépister, surveiller et traiter d’éventuelles complications. Ce « Tout en 1 » reprend et complète les informations données par votre médecin. Vous y trouverez des fiches explicatives, des conseils, des sites à consulter pour vous aider à comprendre la surveillance de votre diabète.

    Lire la suite
  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur les phobies

    Cette vidéo vous fait découvrir des exemples de phobies et vous comprendrez qu’il s’agit de la peur irraisonnée d'une situation. La phobie devient problématique quand elle impacte votre vie quotidienne. Certaines phobies empêcheront de sortir de chez soi ou de prendre un transport. Le Dr Palazzolo, psychiatre, vous explique sur quoi reposent ces peurs et comment les traiter efficacement. Un seul conseil, consultez car des traitements existent.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur l’impact au quotidien de mon psoriasis

    La maladie psoriasique affecte tous les domaines de l’existence : la vie relationnelle, familiale, sexuelle, sociale et professionnelle. La prise en compte de l’impact du psoriasis sur la qualité de vie, est un élément fondamental dans la prise en charge des patients.

    Lire la suite
  • Quelles aides pour mon proche atteint de maladie d’Alzheimer ?

    Outre le suivi médical proprement dit, d’autres professionnels peuvent aider votre proche dès l’annonce du diagnostic. Cette prise en charge est importante dans la maladie d’Alzheimer. Chacun a un rôle défini et vous pouvez agir en relais de ses actions.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale