Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA

Psychiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je m’informe sur les Maisons des Adolescents, MdA  - Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA - Docvadis

Je m’informe sur les Maisons des Adolescents, MdA

Les Maisons des Ados (MdA) sont des lieux qui accueillent les jeunes de 11 à 25 ans, quels que soient leurs questionnements ou leurs préoccupations (médicale, sexuelle, psychique, scolaire, juridique, sociale…). L’accueil est gratuit et anonyme si besoin, avec ou sans rendez-vous. L’objectif est que l’adolescent se sente à l’aise afin de lui permettre de s’approprier le lieu.

http://www.anmda.fr/

Thème

Accueil et information des adolescents.

 

Ceux qui sont concernés

Les adolescents et leurs proches.

 

Objectif

Offrir un espace d’accueil et d’écoute aux adolescents quelles que soient leurs interrogations : médicales, psychologiques, éducatives, sociales ou encore juridiques.

 

Origine

L’Association nationale des maisons des adolescents (ANMDA) a été créée en 2008. Elle fédère un grand nombre des Maisons des Adolescents de France. Elle réunit également les dispositifs concernés par la prise en charge des adolescents et des jeunes majeurs présentant des difficultés de santé, d’origine et d’expression variées et qui relèvent du cahier des charges (ministère de la famille, janvier 2005) des Maisons des Adolescents. L’ANMDA assure le lien entre les pouvoirs publics et les organisations qui entrent dans son champ d’action au niveau local, régional, national et européen.

 

Contenu

Le site propose une présentation des actions des MdA et de leurs domaines de compétences. Un agenda et des actualités indiquent les évènements des MdA en région, ainsi que les informations pouvant intéresser les adolescents (forum de métiers, groupes de paroles, conférences…). Un onglet ressources donne accès à des références bibliographiques et des documents pour accompagner les adolescents dans le besoin.

 

Le plus

Le site propose un annuaire des Maisons des Ados en France.

 

Adresse

ANMDA la maison de l’adolescent

69 rue d’ingouville

76600 le havre

Cabinet psychiatre psychothérapeute

36 Rue d'Antibes, 06400 Cannes, France

Contacts

Téléphone : 0493386393

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’accompagne mon proche âgé et dépendant : où m’informer ?

    Si vous vous occupez d’un proche âgé et dépendant, vous pouvez vous faire aider par des structures dédiées à l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie et leurs proches.

    Lire la suite
  • Arrêt cardiaque : j'apprends à utiliser un défibrillateur automatisé externe

    Chaque année, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. Pourtant, l’arrêt cardiaque n’est pas forcément fatal, à condition d’agir rapidement en accomplissant 3 gestes simples et essentiels. Parmi eux, l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe à usage public pour relancer l'activité cardiaque de la victime.

    Lire la suite
  • Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

    S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

    Lire la suite
  • Femme victime de violences, je trouve de l’aide

    Cette vidéo permet de découvrir qu’il existe des consultations pour les femmes qui subissent des violences sexuelles, psychologiques, physiques ou du harcèlement, depuis peu ou depuis des années. Votre médecin traitant est là pour vous écouter, les CeGIDD, Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic, proposent des consultations spécifiques. Ne restez pas seule avec votre souffrance. Demandez de l’aide.

    Lire la suite
  • Directives anticipées : je rédige mes souhaits concernant ma fin de vie

    Que vous soyez atteint ou non d’une maladie grave, il est possible de rédiger des « directives anticipées » afin de faire connaître vos souhaits concernant votre fin de vie. Vous pourrez notamment y préciser votre désir de poursuivre ou non certains traitements, ou actes médicaux, qui vous maintiendraient, par exemple, artificiellement en vie. Il est également possible de désigner une « personne de confiance » qui parlera en votre nom si vous ne pouvez plus vous exprimer.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale