Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA

Psychiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je découvre la méditation : ce que je dois savoir - Le site du Docteur Alexandre BENTORCHA - Docvadis

Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

Qu’est-ce que la méditation en pleine conscience ? 

La méditation en pleine conscience est une pratique dérivée du bouddhisme. Elle est différente des autres formes de méditation car elle ne concentre pas l’attention sur un seul objet mais sur toutes les sollicitations qui nous entoure : pensées, sensations physiques, sons, etc. Elle a pour but de vous apprendre à accepter vos émotions et vos pensées, qu’elles soient positives ou négatives, sans les réprimer et sans qu’elles vous submergent. 

On parle de « pleine conscience » car les exercices vous permettent de ressentir pleinement vos émotions, vos sensations corporelles, votre respiration, les sons et votre vision, sans jugement et sans restriction. La méditation en pleine conscience vous apprend l’autorégulation de votre attention afin de développer un état d’éveil constant, vous offrant ainsi l’occasion de vivre pleinement le moment présent. 

Que peut m’apporter la méditation en pleine conscience ? 

L’objectif des exercices de méditation en pleine conscience est d’apprendre à vous détacher de vos pensées afin de réduire votre anxiété et votre stress au quotidien. Ils vous aident à accueillir les sensations, qu’elles soient positives, négatives ou neutres, à les comprendre et à les évacuer. Ces exercices vous aident à lutter contre la distraction de la pensée et l’évitement des sensations physiques douloureuses et des émotions, états d’esprit caractéristiques des troubles anxieux. 

Les exercices de méditation en pleine conscience vous donneront les clés pour repérer les moments où vos pensées et vos émotions sont sur le point de vous envahir afin que vous puissiez les évacuer pour retrouver votre calme. 

Où et quand puis-je pratiquer la méditation en pleine conscience ? 

Vous pouvez pratiquer la méditation où vous voulez. Vous n’êtes pas obligé d’être dans un endroit silencieux, il vous suffit de vous sentir à l’aise. Choisissez ensuite un moment de la journée où vous êtes disponible pour effectuer vos exercices. Cela peut être le matin avant de commencer la journée, ou le soir pour un retour au calme avant de vous coucher. Vous pouvez également utiliser la méditation sur le moment pour vous apaiser lorsque vous êtes confronté à une situation anxiogène. 

De nombreux programmes de méditation en pleine conscience, présentés dans des livres, des vidéos et des applications, vous permettent de découvrir les bases de cette pratique. Vous pouvez également assister à des séances collectives si vous souhaitez suivre un programme complet. 

Comment se déroule un programme de méditation ?

Un programme compte généralement une dizaine de séances permettant d’apprendre les bases de la méditation en pleine conscience ou d’approfondir sa pratique. 

Si vous débutez, le but de la première partie de votre programme sera de focaliser votre attention sur votre corps, votre respiration et vos pensées. En suivant le cheminement de vos pensées, vous allez prendre progressivement conscience de la déambulation de votre esprit. Dans un second temps, des métaphores, des contes et des poèmes associés à des exercices de respiration vous aideront à prendre du recul par rapport aux sollicitations internes et externes que vous recevez afin de les reconnaître et de les accepter, sans qu’elles ne deviennent une source d’anxiété.  

Au fur et à mesure de la pratique, vous serez capable d’atteindre un état de pleine conscience dans votre vie quotidienne, c'est-à-dire en étant prêt à accueillir chaque émotion, pensée ou situation qui se présente à vous sans que cela ne vous submerge.

Plusieurs études scientifiques ont montré les effets bénéfiques de cette forme de méditation sur la santé, notamment sur les troubles du sommeil et la dépression. 

Cabinet psychiatre psychothérapeute

36 Rue d'Antibes, 06400 Cannes, France

Contacts

Téléphone : 0493386393

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’accompagne mon proche âgé et dépendant : où m’informer ?

    Si vous vous occupez d’un proche âgé et dépendant, vous pouvez vous faire aider par des structures dédiées à l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie et leurs proches.

    Lire la suite
  • Arrêt cardiaque : j'apprends à utiliser un défibrillateur automatisé externe

    Chaque année, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. Pourtant, l’arrêt cardiaque n’est pas forcément fatal, à condition d’agir rapidement en accomplissant 3 gestes simples et essentiels. Parmi eux, l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe à usage public pour relancer l'activité cardiaque de la victime.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les Maisons des Adolescents, MdA

    Les Maisons des Ados (MdA) sont des lieux qui accueillent les jeunes de 11 à 25 ans, quels que soient leurs questionnements ou leurs préoccupations (médicale, sexuelle, psychique, scolaire, juridique, sociale…). L’accueil est gratuit et anonyme si besoin, avec ou sans rendez-vous. L’objectif est que l’adolescent se sente à l’aise afin de lui permettre de s’approprier le lieu.

    Lire la suite
  • Femme victime de violences, je trouve de l’aide

    Cette vidéo permet de découvrir qu’il existe des consultations pour les femmes qui subissent des violences sexuelles, psychologiques, physiques ou du harcèlement, depuis peu ou depuis des années. Votre médecin traitant est là pour vous écouter, les CeGIDD, Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic, proposent des consultations spécifiques. Ne restez pas seule avec votre souffrance. Demandez de l’aide.

    Lire la suite
  • Directives anticipées : je rédige mes souhaits concernant ma fin de vie

    Que vous soyez atteint ou non d’une maladie grave, il est possible de rédiger des « directives anticipées » afin de faire connaître vos souhaits concernant votre fin de vie. Vous pourrez notamment y préciser votre désir de poursuivre ou non certains traitements, ou actes médicaux, qui vous maintiendraient, par exemple, artificiellement en vie. Il est également possible de désigner une « personne de confiance » qui parlera en votre nom si vous ne pouvez plus vous exprimer.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale