Le site du Docteur Alain MORA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon bébé a la diarrhée - Le site du Docteur Alain MORA - Docvadis

Mon bébé a la diarrhée

La diarrhée est un trouble du transit qui doit être rapidement pris en charge chez le nourrisson pour éviter tout risque de déshydratation.

Qu’est-ce que la diarrhée du nourrisson ?

C’est l’émission de selles très molles et parfois liquides, plus fréquemment que d’ordinaire. La plupart du temps, la diarrhée ne dure que 2 ou 3 jours, mais elle peut se prolonger et devenir chronique. Des examens sont alors prescrits afin de déterminer l’origine du trouble.

Quelles sont les causes de la diarrhée passagère ?

La diarrhée passagère est souvent due à une infection virale, parfois accompagnée ou précédée d’une rhinopharyngite ou encore d’un phénomène passager de poussée dentaire. Dans ce cas, la diarrhée ne dure que quelques jours, mais doit être prise en charge.

Si la diarrhée persiste, l’enfant continue à perdre du poids, il faut alors consulter. Chez le tout jeune enfant, cela conduit souvent à une hospitalisation. Le médecin pensera, le plus souvent, à une intolérance au lait de vache ou au gluten. D’autres diagnostics peuvent être évoqués.

Mon bébé fait des selles molles, est-ce la diarrhée ?

L’émission d’une selle molle doit éveiller la vigilance, mais on ne parle vraiment de diarrhée que lorsque plusieurs selles liquides sont émises dans une même journée.
Attention, il est normal qu’un bébé allaité émette plus souvent des selles. C’est l’augmentation de la fréquence (de 3-4 par jour à 7-8, par exemple) qui doit alerter. Plus il est petit ou jeune, plus il faut être prudent.

Si bébé a la diarrhée, modifiez son alimentation et privilégiez riz, semoule, carottes cuites, compote de coings, bananes et pommes, et faites lui boire des solutions adaptées conseillées par votre pharmacien.Si bébé a la diarrhée, modifiez son alimentation et privilégiez riz, semoule, carottes cuites, compote de coings, bananes et pommes, et faites lui boire des solutions adaptées conseillées par votre pharmacien.

A quels signes dois-je être attentive ?

Outre la diarrhée par elle-même, certains signes associés peuvent alerter sur une aggravation de l’état général et obliger à une consultation.

  • Les vomissements.

  • La fièvre.

  • Des yeux cernés et une fatigue intense.

  • Une perte de poids.

  • Des pleurs inexpliqués ou inhabituels.

Pourquoi la diarrhée peut-elle être grave ?

La diarrhée provoque une perte excessive d’eau et d’électrolytes, qui conduit à une déshydratation. Plus l’enfant est petit, plus le risque de déshydratation est important et rapide, surtout s’il n’arrive plus à boire les boissons qu’on lui propose ou s’il les vomit ou s’il a de la fièvre.

Quelle doit être la conduite à tenir ?

Il faut rapidement consulter votre médecin ou appeler un numéro d’urgence, si possible. Le principe de base sera de lui faire boire de l’eau « salée/sucrée », mais attention aux proportions.

Quelles précautions dois-je prendre ?

Faites-le boire assis, par petites gorgées, pour limiter le risque de vomissements.
Lavez-vous soigneusement les mains avant et après avoir nourri et changé votre bébé.

Comment mon enfant va-t-il être soigné ?

Tout dépend de son état de santé.
Si la déshydratation est bénigne, vous pourrez le garder chez vous et lui faire boire pendant quelques heures des solutions de réhydratation orale que l’on trouve en pharmacie. Il faudra surveiller son poids, adapter sa nourriture en choisissant des aliments constipants, puis reprendre progressivement une alimentation normale.
S’il est très déshydraté ou présente des signes associés à la diarrhée, il devra être hospitalisé quelques jours, le temps de le réhydrater et de stabiliser sa courbe de poids. La pose d’une perfusion est parfois nécessaire.

Comment dois-je le nourrir ?

Si votre bébé accepte d’être nourri, continuez à l’allaiter ou à lui donner ses biberons habituels. Faites-lui boire, en plus, des solutions de réhydratation orale vendues en pharmacie.
Si son alimentation est déjà diversifiée, proposez-lui du riz blanc, des pâtes, de la semoule, des carottes cuites, des pommes de terre à l’eau, de la viande maigre sans peau (blanc de poulet ou dinde), de la compote de coings, des bananes, des pommes, des yaourts nature.

Une diarrhée du nourrisson, au-delà de quelques jours, surtout si elle est accompagnée d’autres symptômes (vomissements, perte de poids, etc.), doit être traitée au plus vite. Consultez votre médecin ou emmenez votre enfant à l’hôpital.
En attendant la consultation, faites-le boire régulièrement des solutions adaptées qui devraient se trouver de façon préventive dans votre pharmacie.

Cabinet médical

1 BOULEVARD BEAUSEJOUR , 33500 LIBOURNE, France

Contacts

Téléphone : 05 57 51 51 53
Fax : 05 57 51 51 53

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je choisis mieux mes aliments pour lutter contre mon excès de cholestérol

    Apprenez à consommer peu d'aliments augmentant le mauvais cholestérol et favorisez les aliments qui augmentent le bon cholestérol. Limitez fromages, produits laitiers au lait entier, beurre, crème fraîche, viande rouge, abats, œufs, charcuterie et viennoiseries. Privilégiez légumes, fruits et céréales complètes (les fibres qu'ils contiennet favorisent la digestion et l'élimination des graisses), ainsi que les poissons gras.

    Lire la suite
  • Comment je dois m'alimenter pour contrôler mon diabète

    Votre alimentation doit vous permettre d’éviter de prendre du poids et d’atteindre un taux de sucre normal dans le sang. Il ne s’agit pas de tout changer d’un coup, mais d’intégrer progressivement des modifications. Quelques règles simples vous permettront d’y arriver facilement, sans renoncer au plaisir.

    Lire la suite
  • Quiz : je suis diabétique, comment m’alimenter ?

    Vous êtes diabétique. Votre médecin a insisté sur l’importance de l’alimentation pour le contrôle de votre maladie. Il vous a expliqué comment avoir une alimentation saine et équilibrée et vous a mis en garde vis-à-vis de nombreuses idées fausses dans ce domaine. Il est important d'avoir bien compris et retenu les messages délivrés par votre médecin. Pour évaluer vos connaissances, répondez à ce quiz !

    Lire la suite
  • Je revois mes principes alimentaires, pour éviter les erreurs diététiques

    Notre comportement alimentaire est truffé d’idées reçues et d’a priori qui peuvent nous conduire à de grandes erreurs en matière diététique.

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale