Le site du Docteur Alain MARGULIES

Gastro-entérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Avant une anesthésie, quelles consignes de jeûne devrai-je respecter ? - Le site du Docteur Alain MARGULIES - Docvadis

Avant une anesthésie, quelles consignes de jeûne devrai-je respecter ?

Durant la consultation d’anesthésie avant une opération, le médecin anesthésiste vous donnera des consignes de jeûne qu'il faudra respecter à la lettre, au risque de devoir retarder la chirurgie. La durée de ce jeûne avant l'opération dépend du type d'aliment et de boisson.

Pourquoi dois-je être à jeun ?  

Avant une intervention chirurgicale programmée, une période de jeûne doit être respectée pour que votre estomac soit entièrement vide durant l’anesthésie. En effet, il existe un risque de vomissement sous anesthésie générale qui peut être responsable de complications pulmonaires graves.  

Que puis-je manger et boire ?  

Les règles sur le jeûne préopératoire sont adaptées à votre situation par le médecin anesthésiste. 

En général il est recommandé :

  • pour les solides, les produits lactés, les soupes, les jus de fruits avec pulpe : arrêt à partir de minuit ou six heures avant l’intervention

  • pour les liquides clairs (eau, thé et café sans lait, jus de pomme ou d’orange sans pulpe) : arrêt deux heures avant l’intervention

  • pour le tabac et le chewing-gum : arrêt deux heures avant l’intervention. Ils sont responsables d’une sécrétion de sucs gastriques qui remplissent l’estomac même en l’absence de prise alimentaire. Cependant, plus la dernière cigarette est fumée bien avant l’intervention, mieux c’est.

 

Le 'cardia', sorte de clapet entre l’œsophage et l’estomac , ne joue plus son rôle.

 

Que se passe-t-il si je dois être opéré en urgence et que je ne suis pas à jeun ?  

Si l’opération doit avoir lieu dans les six heures, l’équipe médicale pratiquera une vidange de l’estomac, en utilisant une sonde gastrique ou en vous administrant un médicament qui provoquera cette vidange.

Si l’urgence est vitale, le médecin anesthésiste adaptera ses protocoles (utilisation de curares d’action très rapide, injection de morphiniques après l’intubation, etc.). 

Je dois prendre des médicaments alors que je suis à jeun : comment faire ?  

Le médecin anesthésiste a prévu lors de la consultation d'anesthésie les médicaments que vous devez prendre le jour de l’intervention. Vous pouvez les prendre même à jeun avec une petite gorgée d’eau. 

J’ai la bouche sèche, puis-je boire un peu ?  

Si vous êtes dans les deux heures avant l’intervention, vous ne pouvez pas boire, sauf une petite gorgée d’eau pour prendre vos médicaments. Néanmoins si vous avez la bouche ou les lèvres sèchent vous pouvez les humidifier avec une compresse imbibée d’eau, demandez au personnel soignant de vous aider.

 Il est possible que vous vous sentiez un peu faible à cause du jeûne. Il n’y a rien d’inquiétant à cela, mais il ne faut pas manger car cela obligerait à décaler la chirurgie. Si vous êtes inquiet ou êtes sujet à des hypoglycémies diagnostiquées par un médecin, parlez-en à l’infirmier.

 

Cabinet de gastro-entérologie

1 Avenue du Professeur Alexandre Minkowski , 37170 CHAMBRAY LES TOURS, France

Contacts

Téléphone : 02 47 255 255

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

POLE SANTE LEONARD DE VINCI

1 AV DU PR ALEXANDRE MINKOWSKI , 37170 CHAMBRAY LES TOURS, France

Contacts

Téléphone : 02 47 255 255

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Améliorer le soulagement de ma douleur en m'informant auprès de "Against pain"

    L’association internationale "Ensemble contre la Douleur" est un organisme créé à Genève en vue d’améliorer le soulagement de la douleur chez les malades hospitalisés ou à domicile souffrant de cancer ou de toute autre maladie physique.

    Lire la suite
  • Cancer de l’estomac : je comprends le suivi après mon traitement

    Le traitement d’un cancer de l’estomac nécessite souvent une ablation totale ou partielle de l’estomac appelée gastrectomie. Il est tout à fait possible de vivre sans ou avec une partie de l’estomac. Cela peut néanmoins entraîner des troubles gastro-intestinaux qui seront réduits en suivant des règles diététiques simples.

    Lire la suite
  • MICI, je gère mes poussées : les bons conseils

    Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) évoluent dans le temps, alternant des périodes d’accalmie entrecoupées de phases de poussées. Les poussées correspondent aux phases d’activité de la maladie, durant lesquelles les symptômes sont les plus intenses. Les manifestations sont avant tout intestinales : douleurs abdominales et diarrhées (parfois sanglantes). Pendant ces périodes, il est important de s’organiser pour les gérer au mieux. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Quiz diabète type 2 : connaissez-vous bien votre maladie ?

    Vous savez que vous avez un diabète de type 2. Les informations reçues de la part de votre médecin sont importantes. Les avez-vous bien retenues et comprises ? Découvrez ce que vous devriez savoir pour comprendre cette maladie. Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite
  • Je m'informe sur l'activité physique conseillée en cas de surpoids ou d’obésité

    Cette vidéo vous informe sur l’activité physique conseillée aux personnes en surpoids ou obèses. Le Dr Bacchetta, médecin nutritionniste, et David Pierrot, éducateur sportif à l’hôpital vous expliquent pourquoi la pratique d'une activité physique est particulièrement importante lorsqu'on est en surpoids, et quelles activités sont envisageables. Un patient partage son expérience encourageante.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale