Le site du Docteur Alain MARGULIES

Gastro-entérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal - Le site du Docteur Alain MARGULIES - Docvadis

J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

Pourquoi privilégier une alimentation riche en fibres alimentaires ?

La consommation régulière de fibres alimentaires a un rôle protecteur probable vis-à-vis du cancer colorectal.
Les fibres alimentaires font partie de tout repas équilibré et sont également essentielles pour avoir un “bon” transit intestinal.
Les principales sources de fibres alimentaires sont les :

  • Céréales complètes.

  • Fruits.

  • Légumes et légumineuses (lentilles, haricots secs...).

Consommez chaque jour au moins 5 fruits et légumes variés (crus, cuits, frais, en conserves ou surgelés) ainsi que des céréales et des légumes secs.
Si vous augmentez du jour au lendemain votre consommation en fibres alimentaires, il est possible que vous vous sentiez ballonné : cet effet transitoire disparaît en quelques jours.

Pourquoi privilégier une alimentation riche en aliments dits maigres ?

Une alimentation équilibrée avec une préférence pour les aliments dits maigres, diminue le risque de cancer colorectal.
Pensez à diversifier votre alimentation par des aliments plus pauvres en graisses comme le poisson, les œufs et les viandes blanches (volailles et veau par exemple), en les alternant au cours de la semaine.

 

Les habitudes alimentaires participent au risque de développer un cancer colorectal : connaissez les aliments protecteurs ! Tabac et alcool sont dangereux : pensez au sevrage si vous êtes concerné(e).Les habitudes alimentaires participent au risque de développer un cancer colorectal : connaissez les aliments protecteurs ! Tabac et alcool sont dangereux : pensez au sevrage si vous êtes concerné(e).

 

Pourquoi limiter ma consommation d’alcool ?

L'alcool est un facteur de risque de mortalité par cancer. Il a été établi, chez les hommes, que la consommation d'alcool augmentait le risque de cancer colorectal. Chez les femmes, l’association entre consommation d’alcool et cancer colorectal a été jugée probable.
Une consommation modérée d’alcool est donc recommandée pour prévenir l’apparition du cancer colorectal soit, pas plus de 2 verres de vin par jour par exemple.

Pourquoi limiter ma consommation en viandes rouges et charcuteries ?

Une consommation excessive de viandes rouges (bœuf, porc, mouton) ou de charcuteries, augmente le risque de cancer colorectal. Il est donc recommandé de limiter sa consommation de viande rouge à environ 500 g par semaine. De même, une consommation modérée de charcuteries est préférable, en limitant au maximum les charcuteries très grasses et/ou très salées.

Pourquoi surveiller mon poids et lutter contre l'obésité ?

Le surpoids et l’obésité augmentent le risque d’apparition du cancer colorectal. Même si on sait bien que certaines personnes ont tendance à prendre facilement du poids, contrairement à d’autres, une alimentation trop importante et trop calorique est à l’origine de surpoids et d’obésité dans la population française.
Il est donc préférable de ne pas abuser d’aliments trop gras ou trop sucrés et de privilégier la consommation de fruits et légumes moins caloriques. Si vous avez un problème de poids, un conseil voire un suivi par un(e) diététicien(ne) vous aidera à adopter une alimentation équilibrée.
Pensez à surveiller votre poids régulièrement et pesez-vous une fois par mois. Par ailleurs, une activité physique régulière, permet d’éviter ou de limiter le surpoids, voire, une obésité éventuelle.

Pourquoi pratiquer régulièrement une activité physique ?

Une activité physique régulière est bénéfique car elle diminue le risque de cancer colorectal et contribue à prévenir la prise de poids et l’obésité. A titre d’exemple, 30 minutes de marche rapide pendant 5 jours par semaine ou 20 minutes de jogging 3 fois par semaine, maintiennent voire améliorent votre état de santé. Par ailleurs, il est utile de limiter les activités sédentaires comme rester devant la télévision par exemple.

Le tabagisme augmente le risque d’apparition du cancer colorectal, car il interagit avec d’autres facteurs, comme la consommation de boissons alcoolisées. Des consultations spécialisées peuvent vous soutenir dans ces sevrages.

Cabinet de gastro-entérologie

1 Avenue du Professeur Alexandre Minkowski ,
37170 CHAMBRAY LES TOURS, France

Contacts

  • Fixe : 02 47 255 255
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

POLE SANTE LEONARD DE VINCI

1 AV DU PR ALEXANDRE MINKOWSKI ,
37170 CHAMBRAY LES TOURS, France

Contacts

  • Fixe : 02 47 255 255
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je pars en mer : que devrais-je savoir sur le mal de mer ?

    Le bateau est le moyen de transport le plus susceptible de provoquer le mal des transports. Pouvant toucher un passager occasionnel comme un marin aguerri, le mal de mer, appelé naupathie, peut entraîner des symptômes bien plus importants qu’une simple nausée.

    Lire la suite
  • En mer, j’évite les piqûres venimeuses : les bons conseils

    Vous pouvez rencontrer des animaux venimeux si vous nagez, plongez dans les eaux tropicales, intertropicales ou tempérées chaudes, ou lorsque vous vous promenez en bord de mer. Pour éviter leurs piqûres de venin, vous devez être vigilant et observer certains gestes. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • J’ai une BPCO et je vais avoir une anesthésie

    Avant toute intervention chirurgicale chez une personne souffrant de BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), l’anesthésiste doit évaluer la sévérité des troubles respiratoires afin de prendre les précautions nécessaires pour réaliser l’anesthésie en toute sécurité et faciliter les suites post-opératoires.

    Lire la suite
  • Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

    S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

    Lire la suite
  • Je me protège des piqures de moustique : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment vous protéger des piqûres de moustiques. Ils peuvent être vecteur de nombreuses maladies, il est donc nécessaire de s’en protéger. Pour cela, vous devez tenir compte des maladies présentes sur votre lieu de séjour et de la période d’activité, diurne ou nocturne, des moustiques impliqués dans leur transmission. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale